- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Y a-t-il un toubib au gouvernement ?

Les valeurs limites d’exposition aux hydrocarbures volatils entrant dans la composition du fioul ramassé sur les plages et sur les rochers sont dépassées.

Dans les chantiers de décontamination des sites pollués par hydrocarbures, les intervenants ont un temps de travail sévèrement contrôlé et portent des équipements de protection physique et respiratoire, y compris en milieu ouvert.

L’exposition prolongée des bénévoles aux hydrocarbures volatils comme le naphtalène ou le toluène induit des migraines, des troubles du comportement comme l’agitation ou la confusion, des troubles digestifs, des lésions ou des irritations oculaires. Les enfants, les adolescents, les individus présentant un déficit en glucose, sujets à des dermatoses chroniques, présentant un dosage anormal de la numération sanguine sont particulièrement vulnérables.

Le fait d’être bénévole et de contribuer à pallier aux carences et vacances des pouvoirs publics et du Ministère de l’Environnement ne permet pas, d’un coup de baguette magique, de s’affranchir des prescriptions sanitaires élémentaires en vigueur dans le code du travail.

Dans un 1er temps, Robin des Bois demande le retrait immédiat des chantiers de tous les lycéens et adolescents qui au titre de la solidarité sont en train de se contaminer, dans l’inconscience.