Voyage de l’Akatsuki Maru : Greenpeace et Robin des Bois dans l’arsenal

26 oct. 1992

Quatre militants des organisations écologistes Robin des Bois et Greenpeace se sont introduits en canoës dans l’arsenal de Cherbourg jusqu’à la grue flottante qui devrait servir au chargement de 1,5 tonne de plutonium à destination du Japon. Ils ont déployé un symbole radioactif et sont restés en place jusqu’à l’intervention des forces de l’ordre. Les canoës ont été arraisonnés et les 4 antinucléaires sont en état d’arrestation.

Par cette action, Robin des Bois et Greenpeace rappellent leur détermination à obtenir l’annulation du transport du plutonium dont la date prévue a déjà été repoussée deux fois.

« Le retard du « Plutonic » traduit l’embarras croissant des gouvernements japonais et français », a estimé le représentant de Robin des Bois, « il n’est pas trop tard pour qu’une décision politique intervienne ».

Pour le porte-parole de Greenpeace, « la réunion de l’Organisation Maritime Internationale qui s’ouvre aujourd’hui à Londres et abordera les problèmes de transport de plutonium, manifestera une opposition grandissante de la communauté internationale au transport de cette substance extrêmement dangereuse. »

 

 

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article