- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Vous aussi, venez au secours des orangs-outans

A l’occasion du lancement du n°20 de « A la Trace » [1], Robin des Bois vient aujourd’hui à la rencontre des collaborateurs de l’usine Nutella à Villers-Ecalles, Seine-Maritime.

******

Lettre ouverte

Destinataires : collaborateurs de l’usine Nutella à Villers-Ecalles, Normandie

 

Frugivores, paisibles et arboricoles, les orangs-outans sont expropriés par l’agriculture industrielle et en premier lieu par l’industrie de l’huile de palme. Les forêts de Malaisie et d’Indonésie, habitats exclusifs de cette espèce exemplaire par son comportement social, sont défrichées, brûlées et converties en alignements de palmiers à huile.
Sous l’effet de ce rouleau compresseur, les orangs-outans reculent, perdent tous les jours des lieux de vie et des ressources alimentaires et sont traités comme des nuisibles ou des ravageurs par les compagnies et la plupart de leur personnel.

[2]Mars 2018, Indonésie © Orangutan Information Centre

Depuis toujours, Robin des Bois s’inquiète de l’exploitation débridée des forêts tropicales en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique. Depuis cinq ans, Robin des Bois publie « A la Trace », le bulletin trimestriel de la défaunation, du braconnage et de la contrebande d’espèces menacées dans le monde entier. Dans le cadre de cette mission, nous constatons tous les jours que les orangs-outans, à cause de l’huile de palme, sont victimes de la violence, de la cruauté acharnée et de l’éradication. « A la Trace » n°20 publié le 21 mai 2018 [3] rapporte le cas terrible d’un orang-outan criblé de 130 balles. L’autopsie a constaté qu’il y avait 3 graines de palmier à huile dans son appareil digestif.
Où que ce soit, sur l’île de Bornéo, sur l’île de Sumatra, en Amérique du Sud, en Afrique centrale, l’industrie hégémonique et invasive de l’huile de palme perturbe ou écrase les habitats de la faune sauvage.
C’est pourquoi Robin des Bois vous demande à vous qui êtes collaborateur du Groupe Ferrero d’être un lanceur d’alerte et de réfléchir le plus vite possible avec l’ensemble des parties prenantes à l’introduction dans la gamme Nutella d’une formule sans huile de palme. Ainsi, les consommateurs adultes et les enfants auront une liberté de choix et les produits Nutella ne seront pas systématiquement associés à l’extinction d’une espèce et à l’appauvrissement de la biodiversité tropicale.
Robin des Bois est à votre disposition pour tout échange d’informations et vous remercie de votre attention.

 

 

Mise à jour
Suite à l’action de Robin des Bois, un rendez-vous entre Ferrero et l’association est prévu courant juin.

[4]

© Robin des Bois

[5]

© Robin des Bois