- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Une catastrophe aussi pour les dauphins et les baleines

Séisme et tsunami au Japon
Communiqué n°11

Plusieurs espèces de petits et grands cétacés fréquentent les eaux côtières de l’Est du Japon et sont dans la zone d’influence des effluents radioactifs liquides et atmosphériques rejetés par la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi.

Il s’agit en particulier des cachalots, des rorquals de Bryde, des rorquals de Minke, des marsouins de Dall et des dauphins. Leur durée de vie, leur régime alimentaire et leur position au sommet des chaînes alimentaires marines les exposent tous à la bioaccumulation des polluants chimiques et radioactifs.

Déjà contaminés par les PCB et le mercure à des teneurs supérieures aux réglementations sanitaires japonaises, les mammifères marins sont désormais exposés au poison radioactif mais aussi à l’afflux des déchets flottants transportés par le reflux du tsunami ; les plastiques sont des leurres pour les mammifères marins. Ils sont parfois ingérés à la place des planctons et des céphalopodes.

Rejets chimiques, rejets radioactifs et déchets aquatiques, les cétacés autour du Japon et dans le Pacifique du Nord Ouest sont confrontés au cumul et à la synergie des pollutions, des ennemis plus dévastateurs encore que les harpons.

Robin des Bois est observateur à la Commission Baleinière Internationale. La prochaine réunion plénière se tiendra sur l’île de Jersey en juillet.