- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Un nouveau site pollué en Arctique ? (*)

Depuis le vendredi 27 août, le Clipper Adventurer met en danger l’océan Arctique. Ce ferry reconverti en paquebot a été construit en ex-Yougoslavie en 1975. Il bat pavillon des îles Bahamas. Il est échoué sur un récif dans la région canadienne du Nunavut. Des opérations de déséchouage sont envisagées.

Le pavillon Bahamas n’est pas signataire de l’annexe IV de la pollution MARPOL sur le rejet des eaux usées des navires. L’armateur est américain. Ce coup de semonce démontre que toutes les précautions maritimes et juridiques ne sont pas prises pour prévenir les risques de pollution dans l’océan glacial arctique.

Certains passagers – ils ont tous été évacués – comme la romancière Margaret Atwood, se disent prêts à recommencer l’année prochaine pressés d’aller voir de très près les phoques et les baleines. Avec un tel sens de la curiosité humaine, les mammifères marins ne tarderont pas à voir de très près les marées noires des navires de croisière.

Il est urgent que l’OMI considère l’océan arctique comme une zone sensible au même titre que l’Antarctique et que tous les pays riverains imposent des conditions très strictes de navigation et d’immatriculation des navires.

(*) Voir «Polar Star n°2 – les sites pollués en Arctique » [1]