Un nouveau porte-conteneurs indésirable

24 janv. 2019

31 janvier 2019 : Dernières nouvelles

25 janvier. La nouvelle destination du porte-conteneurs allemand est confirmée par son armateur Hapag Lloyd. Il se dirige par ses propres moyens et sous escorte des deux remorqueurs Maersk Mobiliser et Sovereign vers les Bahamas. Il arrive le 30 janvier et est mis au mouillage au large de Freeport.

******

Le Yantian Express, 320 m de long, est le nouvel errant des porte-conteneurs géants. Il appartient à l’armateur allemand Hapag Lloyd basé à Hambourg. Il est exploité sur la « East Coast Loop 5 », ligne reliant l’Asie du Sud-est (Singapour, Laem Chabang et Cai Mep en Thaïlande) à l’Amérique du Nord (Halifax au Canada et Norfolk, Jacksonville, Savannah et New York aux Etats-Unis) via Colombo (Sri Lanka).

© John Faulkner

– Le Yantian Express quitte Colombo, Sri Lanka le 17 décembre. Il est attendu à Halifax, province de Nouvelle-Ecosse, Canada, au plus tard le 8 janvier.

– le 3 janvier au milieu de l’océan Atlantique, un incendie s’est déclaré à l’avant du navire là où les cargaisons les plus dangereuses sont généralement stockées.

Photo prise par un membre de l’équipage. © Maritime Bulletin

– Le remorqueur Smit Nicobar arrive sur zone le vendredi 4 janvier au soir, rejoint par le Maersk Mobiliser le dimanche 6 janvier. 11 membres d’équipage sont évacués sur le Smit Nicobar dans la soirée du samedi 5, les 13 restés à bord sont évacués le dimanche matin. 5 reviendront à bord le mercredi soir, 9 janvier.

Pendant 4 jours, le bateau est abandonné, il n’est plus manœuvrant, dérive vers l’est et se rapproche des Açores et des côtes africaines.

– Le 10 janvier, l’incendie est déclaré sous contrôle et le Yantian Express est pris en remorque par le Maersk Mobiliser. Deux autres remorqueurs les Union Sovereign et Horizon Star se sont joints aux opérations de sauvetage. Le convoi reprend la direction de l’ouest à destination présumée d’Halifax, sa destination initiale.

– le 15 janvier, une photo prise depuis un cargo passant à proximité du convoi montre qu’un gros panache de fumée continue de s’échapper de la partie avant du Yantian Express.

15 janvier 2019 © Cameron Brunick

Hapag Lloyd a demandé au ministère des Transports canadien de désigner un endroit refuge pour faire une évaluation complète de l’état du navire accidenté. Transports Canada n’a pas à date répondu avec précision.

– Aujourd’hui 24 janvier, selon les positionnements donnés par l’AIS (Système d’Identification Automatique) des remorqueurs, le convoi ne vise plus Halifax au nord, il se dirige vers le sud et annonce comme nouvelle destination Freeport, Bahamas. Jusqu’alors, les autorités des Bahamas ne confirment pas.

Au moins 400 conteneurs auraient brûlé. Une partie des reefers (conteneurs réfrigérés) ne sont plus alimentés en électricité. Hapag Lloyd n’a pas communiqué d’information sur le nombre de conteneurs transportant des matières dangereuses sous forme liquide, solide ou gazeuse.

A suivre…

 

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article