Nouvel incendie sur un « Grande » de Grimaldi Lines

15 mai 2019

Communiqué n°11 – Mis à jour le 19 juin

Après le Grande America dans le golfe de Gascogne le 10 mars 2019, nouvelle alerte sur un navire de Grimaldi Lines, cette fois en Méditerranée.

Le Grande Europa (n°OMI 9138381), construit en 1998 à Castellamare (Italie), longueur 181 m, est en feu à 20 milles au sud des Baléares. Il avait quitté Salerne (Italie) à destination de Valence avant de gagner l’Europe du Nord. Aux dernières nouvelles, une partie de l’équipage a été évacuée. Des bateaux de sauvetage et de lutte anti incendie tentent de maîtriser le sinistre.

Le Grande Europa serait chargé de véhicules.

A suivre.

Grande Europa, 6 mai 2014, Salerne (Italie). © Francesco Maione

Mise à jour du 16 mai 2019 : Une fois l’incendie considéré comme maîtrisé dans l’après midi du 15 mai, le Grande Europa a été pris en remorque par le Marta Mata. Il a été mis à quai au port de Palma de Majorque le 16 mai à 4h55 du matin.

Mise à jour du 17 mai 2019 : Selon un communiqué de Grimaldi Group, le Grande Europa a subi deux incendies successifs dans la nuit du 15 mai. Le 1er s’est produit dans le pont 3 à 00h45 et aurait été éteint par l’équipage. Le second a démarré à 4h du matin dans le pont 8 et s’est propagé au pont 9. Selon l’armateur, le Grande Europa transportait 1687 véhicules, des voitures, des vans, des camions et du matériel de travaux publics « neufs pour la majorité » et 46 conteneurs « principalement de produits alimentaires ». Les deux incendies auraient pris dans des véhicules neufs.

Mise à jour du 21 mai 2019 : Le Grande Europa a quitté prestement le port de Palma dans la soirée du 20 mai en remorque du Supernacho (OMI 9289269) de la compagnie espagnole Boluda. Le rapport présenté par Grimaldi certifiant l’extinction de l’incendie et l’absence de risques de rejet d’hydrocarbures et le plan de remorquage ont été acceptés par les autorités du port majorquin. Le convoi est en route pour Valence à la vitesse de 4 nœuds. Il y est attendu mercredi.

Mise à jour du 19 juin 2019 : En 3 mois, les navires de Grimaldi Lines ont été victimes d’incendies : le Grande America dans le golfe de Gascogne en mars, le Grande San Paolo en avril à Santos au Brésil et le Grande Europa en Méditerranée en mai.
Selon la presse italienne et la presse espagnole, 3 officiers du Grande Europa dont au moins un italien sont en garde à vue en Espagne. Ils sont soupçonnés d’avoir volontairement allumé 2 incendies entre 1h et 4h du matin alors que le navire se dirigeait vers Valence. Les motivations des éventuels incendiaires sont inconnues. Les équipages de Grimaldi Lines sont multinationaux.
La cohésion des équipages est un impératif pour la sécurité des navires et du trafic maritime et la lutte contre les contrebandes. La multinationalité n’est pas toujours compatible avec la cohésion. Cependant, la loi mobilités, en cours d’approbation par le Parlement, autorise à bord d’un navire nouvellement inscrit au Registre International Français (RIF) la présence d’un seul membre d’équipage « ayant un niveau de connaissances de la langue française et des matières juridiques permettant la tenue de documents de bord et l’exercice des prérogatives de puissance publique, soit le capitaine, soit son suppléant, soit le chef mécanicien ».

 

 

 

 

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article