Le CSL Virginia est devenu le Virgin Star – Communiqué n°4

31 oct. 2018

16h15. Du 24 au 25 octobre, après avoir quitté les lieux de la collision avec l’Ulysse au nord du Cap Corse, le CSL Virginia a été escorté par le remorqueur Abeille Flandre jusqu’à la limite des eaux sous juridiction française.
Le 25 octobre, il a été accompagné vers 11h par la vedette des garde-côtes italiens CP320 au sud de la Sardaigne.
Dans la nuit du 25 au 26 octobre, il est apparemment rejoint par le remorqueur Santangelo au large de Kelibia (Tunisie).

A partir du 26 octobre, le CSL Virginia navigue sans assistance et en passant par le sud de l’île de Malte, il rejoint les eaux grecques et mouille au large de Lavrios en mer Egée.

Le 30 octobre avant le départ de Lavrios à 7h35 UTC, il change de nom et devient le Virgin Star. Il passe au nord des Cyclades et se dirige vers l’entrée du détroit des Dardanelles.
Aujourd’hui, 31 octobre à 14h30 UTC, il est en attente au sud de l’île turque de Ténédos. Il n’est toujours pas escorté par un navire d’assistance. Bien entendu il porte toujours sa plaie béante sur le flanc tribord.

Pour rappel, la destination du navire annoncée par le préfet maritime de la Méditerranée est le port roumain de Constantza où il serait attendu pour réparation.

La question est de savoir pourquoi le CSL Virginia est devenu le Virgin Star. S’agit-il d’un signe avant-coureur d’une revente pour démolition ou bien s’agit-il, avant de franchir en Turquie le détroit des Dardanelles et le détroit du Bosphore, d’une tentative d’anonymiser ce navire accidenté et toujours susceptible de relarguer en mer des suintements d’hydrocarbures?

Voir aussi :
Accident de la route en Méditerranée, communiqué n°1, 9 octobre – 9h50
Une marée noire obscure, communiqué n°2, 23 octobre – 12h15
Mouillage sur la bande d’arrêt d’urgence, communiqué n°3, 30 octobre 2018 – 15h45

 

 

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article