Non aux bombes

6 oct. 2017

Prix Nobel de la Paix 2017.

Rappel du communiqué du 14 juillet 2017 intitulé « Le 14 juillet 2017 est nucléaire » en raison de la présence simultanée des présidents des Etats-Unis et de la France à Paris.

Malheureusement, la France et les Etats-Unis ont publié un communiqué commun dénonçant le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires comme une nuisance et une menace pour la paix mondiale.(1)

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté le 7 juillet 2017 sous la tutelle des Nations-Unies par 122 pays. Il s’inspire de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques initiée par la France. Il est complémentaire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et du Traité sur l’interdiction des essais nucléaires. Dans son préambule, il évoque à la fois les conséquences catastrophiques de l’usage des munitions nucléaires et celles des détonations accidentelles.

Heureusement, la Suède, l’Irlande et l’Autriche ont sauvé l’honneur et l’image de l’Union Européenne en joignant leurs voix aux 119 autres Etats signataires.

Il n’est donc pas exclu qu’à l’avenir la France et d’autres pays détenteurs d’armes nucléaires aient la sagesse et la clairvoyance d’adhérer à ce Traité comme l’article 12 les y invite et d’y proposer des amendements sur le phasage de la destruction des armes nucléaires.

(1) https://usun.state.gov/remarks/7892

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article