L’archipel des Tuamotu, Polynésie Française, au péril de 500 t de fioul et de 20.000 t de poudre de zinc

29 juin 2018

27 juin 2018. En fin de semaine, un navire neuf appartenant à un armateur danois et battant pavillon philippin est tombé en panne de propulsion aux abords de l’archipel des Tuamotu. Le Thorco Lineage venait de Baltimore, côte est des Etats-Unis et se dirigeait sur Hobart, Australie.

Le commandant du Thorco Lineage n’a pas informé le JRCC Tahiti (Joint Rescue Coordination Center, centre de coordination des sauvetages en mer) et c’est la mairie de l’atoll de Raroia qui a donné l’alerte dimanche 24 juin en milieu de matinée. Le Thorco Lineage a dérivé et s’est échoué à une encablure du haut de plage.

Thorco Lineage, atoll de Raroia © Forces Aeriennes de Polynésie française

Le Bougainville, bâtiment multi-missions de la Marine Nationale, est sur place pour essayer de le dégager. Un remorqueur de forte puissance a été mobilisé par l’armateur ou l’affréteur du navire accidenté. Basé à San Diego, Californie, il ne sera pas sur place avant 10 jours. Les 18 membres de l’équipage sont toujours à bord.

Selon les autorités de Polynésie française le Thorco Lineage transporte « une cargaison de zinc ». Des sources professionnelles parlent de « poudre de zinc ». Si cette information est confirmée, la cargaison (20.000 t) est inflammable et toxique pour l’environnement marin. De plus, le cargo contient 500 t de fuel de propulsion.

Cet échouage rappelle celui du porte-conteneurs Kea Trader sur un récif de corail au large de la Nouvelle-Calédonie le 12 juillet 2017. L’opération de sauvetage du Kea Trader appartenant à un armateur allemand est toujours en cours. Des pollutions par hydrocarbures et des pertes de conteneurs pleins sont signalées (Cf « A la Casse n°51« , p10).

*    *    *

29 juin 2018. Thorco – suite.

Opération de sauvetage en cours

Voir les communiqués du Haut-Commissariat de la République en Polynésie Française.

Thorco Shipping, 10 ans d’âge et déjà un lourd passif :
– Naufrage après collision du Thorco Cloud en décembre 2015 dans le détroit de Singapour. Six marins péris en mer.
– Bannissement des eaux australiennes du Thorco Luna pendant trois mois. Entre novembre 2017 et le 8 juin 2018, l’AMSA (Australian Maritime Safety Authority) a inspecté le Thorco Luna cinq fois, a relevé 36 déficiences et procédé à deux détentions provisoires.
– Sur les 27 navires en exploitation de la compagnie danoise, 11 ont été détenus dans leurs ports d’escale pendant ces trois dernières années. Aucun des 27 navires de Thor Shipping ne porte un pavillon européen.

 

*    *    *

Mise à jour du 4 juillet 2018.
L’archipel des Tuamotu, Polynésie Française, n’est plus au péril de 500 t de fioul et de 20.000 t de poudre de zinc

 

© Forces Aériennes/Haut-Commissariat
Communiqué du Haut-Commissariat de la République en Polynésie Française (pdf)

 

 

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article