- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

La fin d’une époque n’est pas la fin des pollutions

Objet: démolition de chantier naval

La démolition des bâtiments et hangars de l’emprise historique des Ateliers et Chantiers du Havre se fait dans des conditions incompatibles avec la sécurité des ouvriers et, dans une certaine mesure, des riverains. Sous la responsabilité du liquidateur judiciaire, un plan de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé publique aurait dû être mis en oeuvre pour réduire les dégagements de poussières, le contact avec les polluants, pour trier les matériaux selon leur degré d’imprégnation en polluants et les orienter vers les filières agréees. Dans l’immédiat, il est prévu d’envoyer tous les gravats dans un centre de stockage de déchets inertes.

Plus d’un siècle de chaudronnerie navale laisse des dépôts toxiques sur le bâti, sur les sols et dans les sous-sols. Une étude encore confidentielle montre que les métaux lourds et solubles -plomb, chrome, mercure, arsenic, cadmium, cuivre, zinc-, des cyanures, des hydrocarbures et des solvants toxiques chlorés imprègnent les sols sur une profondeur de 30 à 50 cm; des analyses complémentaires sont en cours afin de mieux cerner les pics et les niveaux de pollution géologique et leurs effets sur les ressources en eau.

Compte tenu des moyens financiers insuffisants à la disposition du liquidateur judiciaire, la démolition se fait à l’ancienne et les orientations prises pour la construction sur site de plusieurs centaines de logements résidentiels ou universitaires sont minimalistes et porteurs de risques sanitaires pour les futurs usagers du site.

Il est prévu de confiner sur place 15 à 20.000 tonnes de terres polluées et de construire les immeubles par dessus. L’ensemble du programme serait assujetti à des servitudes d’utilité publique visant à garder la mémoire administrative des polluants, et à empêcher des fouilles intempestives. Les espaces verts, s’il est prévu d’en faire sur les 4 hectares de l’emprise, devront systématiquement être hors-sol. L’un des plus gros programmes immobiliers en gestation dans la ville du Havre a du plomb dans les ailes. Les futurs locataires, propriétaires et résidents universitaires n’en sont pas encore informés.

Sources d’informations complémentaires:
DDASS
DRIRE Le Havre
liquidateur judiciaire