- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Inondat Nec Soucitur – n°2

La crue est là, la décrue sera plus lente qu’en juin 2016.

En juin 2016, à 40 cm près, les 3 incinérateurs qui brûlent 3 à 4000 tonnes par jour de déchets produits à Paris intra-muros auraient été obligés de suspendre leurs activités ou d’adopter un fonctionnement dégradé. Ils sont tous les 3 en bord de Seine.

En cette crue d’hiver, les 40 cm fatidiques seront peut-être atteints ou dépassés.

Un des enjeux principaux est donc de savoir aujourd’hui si l’élimination des déchets produits à Paris intra-muros pourra être assurée sans discontinuité.

L’agence métropolitaine des déchets ménagers (SYCTOM) a longtemps été en négociation avec la Mairie de Paris, la Préfecture de police et la DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie) pour trouver un site temporaire de regroupement et de transit des déchets en cas d’évènement exceptionnel. Un accord de principe avait été trouvé pour réquisitionner en cas de paralysie de la filière d’élimination un ou deux pavillons du Parc des Expositions de la Porte de Versailles qui n’est pas en zone inondable. Ce projet est tombé à l’eau. La ville de Paris a aujourd’hui d’autres ambitions pour Paris Expo que d’y entreposer ses déchets même à titre exceptionnel et au nom de la salubrité publique.

Paris ne dispose d’aucun site pré-désigné pour une installation temporaire de transit de déchets issus de catastrophes naturelles. Ces Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) prévues et définies par le décret du 13 avril 2010 et par l’arrêté de prescriptions du 30 juillet 2012 sont destinées à regrouper les déchets d’inondation et si nécessaire les déchets de routine.

A lire sur le site de Robin des Bois :
Guides Inondation rédigés par Robin des Bois en 2013 sous l’égide du GEIDE post-catastrophe (Groupement d’Expertise et d’Intervention Déchets post-catastrophe) :
Guide pour les particuliers [1] (pdf 1,6 Mo, 20 pages)
Guide pour les acteurs économiques [2] (pdf 1,3 Mo, 20 pages)
Guide pour les conseillers municipaux, services techniques, responsables des collectivités territoriales [3] (pdf 1,3 Mo, 16 pages)

Voir aussi le rapport sur les déchets des inondations du 28 mai au 5 juin 2016 dans les bassins amont de la Seine et de la Loire [4] (mai 2017). Ce rapport est aussi disponible sur le site du Ministère de l’écologie.