- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Halte au feu !

Le Maroc et surtout l’Algérie sont touchés par une vague d’incendies de forêts. Si le Maroc a dépêché un Canadair au Portugal pour contribuer à l’extinction de l’incendie de la mi-juin, Robin des Bois n’a pas connaissance d’une solidarité logistique de l’Europe pour contribuer à éteindre les feux dans le Maghreb.

La France est aussi sur la liste rouge. Du 1er mai au 8 juillet 2017, au moins 175 incendies de forêt, de maquis, de broussailles et de cultures avaient déjà brûlé 2000 ha en métropole et en Corse.

Seulement 2 incendies sont attribués sans certitude à la foudre. Les mégots, les barbecues, le vandalisme, la pyromanie, le défaut d’entretien des engins agricoles, les bivouacs et feux de camp, la circulation routière et forestière sont les principales causes des départs de feu.

L’armée en terme de superficie endosse jusqu’alors le maillot rouge :
– incendie de 350 ha de maquis à Bonifacio en Corse à partir d’un terrain militaire où des fusées de détresse étaient en cours de destruction.
– incendie de 500 ha sur le champ de tirs de Captieux en Gironde déclenché par le tir d’un missile air-sol.
– incendie de 250 ha dans le camp militaire de Suippes dans la Marne où sont stockées 350 t de munitions chimiques.

Au moins 2 incendies sont partis de déchets abandonnés et d’une déchetterie.

Les impacts négatifs sont multiples : intoxication d’au moins 5 pompiers, pollutions atmosphériques, dégradation de 2 sites Natura 2000 dont l’un en Bretagne, évacuations de lotissements, coupures d’électricité et d’Internet. Les incendies de végétation ne sont pas exclusivement réservés au Sud de la France et à la Corse. Le massif forestier de Fontainebleau, l’Ouest et d’autres régions sont exposés au risque feu.

A juste titre les préfectures appellent à la plus grande prudence. Robin des Bois recommande d’une part l’interdiction des feux d’artifice publics ou privés et d’autre part le lâcher de lanternes volantes à l’occasion de mariage ou autres festivités dans les communes soumises à un Plan de Prévention du Risque d’incendies de forêt (PPRif).

A lire :
L’Atlas de la France Toxique [1], p. 78-79
Les guides Feux de Forêts du GEIDE post-catastrophe (Groupement d’Expertise et d’Intervention Déchets post-catastrophe) et de Robin des Bois [2]
Guide pour les particuliers [3] (pdf 1,7 Mo, 24 pages)
Guide pour les acteurs économiques [4] (pdf 1,6 Mo, 20 pages)
Guide pour les conseillers municipaux, services techniques, responsables des collectivités territoriales [5] (pdf 1,9 Mo, 20 pages)