- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Départ de Saint-Nazaire du Monster of the Seas*

Ceux qui habitent dans des HLM ne seront pas vraiment dépaysés. Les navires de croisière du type Harmony of the Seas sont des barres flottantes. A terre, la tendance est à leur dynamitage. En mer, elles sont considérées comme un progrès. 6360 passagers menacés par le mal de mer, les gastroentérites, les effondrements de déco kitch sont servis par 2400 membres d’équipage de 70 nationalités cantonnés comme du temps du Titanic dans des cambuses obscures au fond des ponts inférieurs.

La croisière de masse pollue, obstrue et prend des risques. En cas de naufrage, d’incendie ou d’attentat, les moyens d’assistance et de sauvetage sont ridiculement sous-dimensionnés. Chaque lancement de Gigantic devrait être couplé avec la mise en service de remorqueurs et d’hélicoptères de secours affrétés par les armateurs. Malheureusement, quand le problème arrivera, ce sera aux navires sur zone et aux Etats riverains de se dépatouiller…

Voir le dossier « Du Titanic au Costa Concordia » [1]
* Nom officiel : Harmony of the Seas

Monster-of-the-seas-robindesbois