- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Décharge du lieu-dit la Darse, Petit-Canal

Petit-Canal – Guadeloupe (971)
Réponse de la Mairie au questionnaire de Robin des Bois

 

1- Quel est l’historique de l’ancienne décharge ? (Date d’ouverture et de fermeture, incendies, inondations, événements exceptionnels…)
Par décision administrative, le site a été fermé en janvier 2006 (arrêté municipal n°2005-155 du 22 septembre 2005).
Définitivement désaffectée et inutilisée depuis août 2008, l’ancienne plateforme de dépôts des déchets a été, progressivement et naturellement, reconquise par la végétation.
Sur injonction préfectorale par mise en demeure, la commune doit entreprendre la remise en état du site (arrêté préfectoral n°2008-316 AD/1/4 du 17 mars 2008).

2- Avez-vous des informations sur le volume, le tonnage et la nature des déchets ?
Non

3- A votre avis, la sensibilisation de vos administrés à la fermeture de la décharge a-t-elle été suffisante ?
Sans objet

4- Les déchets ont-ils été transférés ? Si oui, où ?
Non

5- S’ils sont restés sur place, quelles mesures techniques ont été entreprises pour mettre en sécurité, aménager et réhabiliter la décharge ?
Définition du projet de réhabilitation en cours, suite à des contraintes techniques liées au type de sol.

6- Quel a été le coût de la réhabilitation du site et qui a financé ?
Sans objet

7- Que sont devenues les parcelles occupées par la décharge ?
Sans objet

8- Il y a-t-il un suivi d’éventuelles pollutions ? (Eaux souterraines, biogaz…)
Actuellement, suite aux études menées, la production de biogaz n’est pas avérée.

9- Est-ce que les parcelles concernées sont exposées à une inondation, à une érosion ou à un incendie de surface ?
Risque de submersion marine

10- Cette ancienne décharge nuit-elle au développement de votre commune ?
Oui, l’ambition de l’équipe municipale est d’assurer le développement économique par la mer et notamment la façade maritime qui se trouve à proximité de la décharge.

11- Observez-vous aujourd’hui une résurgence des dépôts clandestins sur votre territoire ?
Non