- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Décharge de Saint-Georges

Saint-Georges – Guyane (973)
Réponse de la Mairie au questionnaire de Robin des Bois

 

1- Quel est l’historique de l’ancienne décharge ? (Date d’ouverture et de fermeture, incendies, inondations, événements exceptionnels…)
Décharge communale jusqu’à fin 2006. Octobre 2006 : arrêté préfectoral pour mise en place de prescriptions techniques.
En 2007, la décharge devient intercommunale et la Communauté de Communes de l’Est Guyanais (CCEG) est mis en demeure (Arrêté préfectoral du 12 septembre 2007).
Fermeture en 2011 de la décharge.
2015 : début des travaux de réhabilitation.
Novembre 2015 : fin des travaux.
Des incendies ponctuels ont été constatés lors de la phase de transition (chiffonniers)

2- Avez-vous des informations sur le volume, le tonnage et la nature des déchets ?
Ordures ménagères + encombrants -> 1084 tonnes en moyenne (2008 à 2015).
A noter que seules les données acquises à partir de novembre 2011 ont fait l’objet d’une pesée.
Déchets verts estimés à 138 tonnes (moyenne 2012 à 2015).

3- A votre avis, la sensibilisation de vos administrés à la fermeture de la décharge a-t-elle été suffisante ?
Panneau à l’entrée du site, communiqué à la population

4- Les déchets ont-ils été transférés ? Si oui, où ?
Les déchets n’ont pas été transférés.

5- S’ils sont restés sur place, quelles mesures techniques ont été entreprises pour mettre en sécurité, aménager et réhabiliter la décharge ?
– Mise en place d’une clôture et d’un portail
– Gestion des eaux pluviales et des lixiviats par des bassins de rétention973-tampon-mairie-saint-georgesRobindesBois
– Traitement avec Filtre Planté de Roseaux (FPR)
– Gestion des biogaz (tranché de captage)
– Couche de compactage et géomembrane (imperméabilité)

6- Quel a été le coût de la réhabilitation du site et qui a financé ?
Le coût total de l’opération est de 936.370, 26€.
Financeurs :
– ADEME à 50% (468.185,13 €).
– FEDER (Fonds Européen de DEveloppement Régional) à 30% (255.000 €)
– auto-financement (CCEG) à 20% (213.185,13 €)

7- Que sont devenues les parcelles occupées par la décharge ?
Les parcelles occupées par la décharge et l’emprise de 20 ha font l’objet d’une cession à titre gratuit.
Acte non rédigé, en attente d’une réunion avec l’ONF pour établir des prescriptions

8- Il y a-t-il un suivi d’éventuelles pollutions ? (Eaux souterraines, biogaz…)
Aucun suivi n’a été réalisé. En cours de recherche d’un organisme compétent.

9- Est-ce que les parcelles concernées sont exposées à une inondation, à une érosion ou à un incendie de surface ?
Erosion et inondation non, pas d’exposition à ce type d’évènement. Incendie ponctuel dû à des chiffonniers.

10- Cette ancienne décharge nuit-elle au développement de votre commune ?
Non, mais la commune a un besoin réel d’une structure de stockage des déchets et d’un centre de tri.

11- Observez-vous aujourd’hui une résurgence des dépôts clandestins sur votre territoire ?
Très peu

 

saint-georges-decharge-avant-rehabilitationRobindesBois [1]
saint-georges-decharge-apres-rehabilitationRobindesBois [2]