- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Décharge de Pelousey

Pelousey – Doubs (25)
Réponse de la Mairie au questionnaire de Robin des Bois

 

1- Quel est l’historique de l’ancienne décharge ? (Date d’ouverture et de fermeture, incendies, inondations, événements exceptionnels…)
Obligation de fermeture respectée mais pas d’incidents constatés auparavant. Cette décharge n’accueillait pas de déchets verts et était respectée. La fermeture a eu lieu en 2008

2- Avez-vous des informations sur le volume, le tonnage et la nature des déchets ?
Non pour le volume.
Les déchets verts = taille d’arbres, arbustes, tontes et terre végétale. Quelques gravats mais en volume limité.

3- A votre avis, la sensibilisation de vos administrés à la fermeture de la décharge a-t-elle été suffisante ?
Journal communal
Diffusion de l’arrêté municipal auprès de chaque foyer
Signalétique sur place
Information du SYBERT

4- Les déchets ont-ils été transférés ? Si oui, où ?
Sur les plateformes du SYBERT. Nous n’avions que des déchets verts et quelques gravats

5- S’ils sont restés sur place, quelles mesures techniques ont été entreprises pour mettre en sécurité, aménager et réhabiliter la décharge ?
Sans objets

6- Quel a été le coût de la réhabilitation du site et qui a financé ?
Evacuation des déchets verts et réhabilitation faites par le SYBERT -> Simplement rebouché avec de la terre végétale

7- Que sont devenues les parcelles occupées par la décharge ?
Elles sont dans le domaine communal. Nous y avons replantés avec l’ONF des acacias et prêtons des parcelles à des apiculteurs.

8- Il y a-t-il un suivi d’éventuelles pollutions ? (Eaux souterraines, biogaz…)
non

9- Est-ce que les parcelles concernées sont exposées à une inondation, à une érosion ou à un incendie de surface ?
non

10- Cette ancienne décharge nuit-elle au développement de votre commune ?
non

11- Observez-vous aujourd’hui une résurgence des dépôts clandestins sur votre territoire ?
Oui, les habitants, très majoritairement respectent et emportent leurs déchets à 5, 10 km de chez eux mais s’interrogent sur l’impact environnemental de leur déplacements… Un faible pourcentage de personnes dépose leurs déchets verts et autres dans les bois malheureusement.