- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Décharge de Nicey-sur-Aire

Nicey-sur-Aire – Meuse (55)
Réponse de la Mairie et de la Communauté de Communes Entre Aire et Meuse au questionnaire de Robin des Bois

 

1- Quel est l’historique de l’ancienne décharge ? (Date d’ouverture et de fermeture, incendies, inondations, événements exceptionnels…)
La décharge a été définitivement fermée en septembre 2005 suite à sa réhabilitation par la Communauté de communes

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : ces décharges étaient dans un premier temps les décharges d’OM des villages, avant la création du service, puis, peu à peu elles ont accueilli des déchets inertes et déchets verts une fois le service en place. Pas d’historique précis pour les décharges au cas par cas.

2- Avez-vous des informations sur le volume, le tonnage et la nature des déchets ?
La décharge était utilisée essentiellement pour le dépôt de gravats ou matériaux pouvant être brûlés.

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : un inventaire départemental a été réalisé dans les années 2000 afin de définir la priorité des réhabilitations donc oui pour la nature, mais en ce qui concerne le tonnage c’est plus compliqué.

3- A votre avis, la sensibilisation de vos administrés à la fermeture de la décharge a-t-elle été suffisante ?
Un travail de communication a été réalisé par les bulletins municipaux et intercommunaux. Cette fermeture a également été facilité grâce à l’ouverture d’une déchèterie intercommunale.

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : Journaux interco, sites clôturés…

4- Les déchets ont-ils été transférés ? Si oui, où ?
Oui en filière de recyclage

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : les déchets récupérables ont été envoyés dans les centres de traitement agréés.

5- S’ils sont restés sur place, quelles mesures techniques ont été entreprises pour mettre en sécurité, aménager et réhabiliter la décharge ?
/

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : les déchets restés sur place ont été recouverts d’un sol stable, et en pente afin d’éviter la stagnation des eaux de pluie.

6- Que sont devenues les parcelles occupées par la décharge ?
La parcelle a été reboisée.

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : des talus de haies, des forêts ou juste des terrains enherbés

7- Il y a-t-il un suivi d’éventuelles pollutions ? (Eaux souterraines, biogaz…)
/

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : non

8- Est-ce que les parcelles concernées sont exposées à une inondation, à une érosion ou à un incendie de surface ?
/

Selon la Communauté de communes Entre Aire et Meuse : en général elles sont plutôt sur les hauteurs

9- Cette ancienne décharge nuit-elle au développement de votre commune ?
/

10- Observez-vous aujourd’hui une résurgence des dépôts clandestins sur votre territoire ?
Non car les habitants apportent leurs déchets à la décharge intercommunale.