Décharge de Corbère-les-Cabanes

15 déc. 2016

Corbère-les-Cabanes – Pyrénées-Orientales (66)
Réponses de la Mairie et de la Communauté de Communes Roussillon Conflent au questionnaire de Robin des Bois

 

1- Quel est l’historique de l’ancienne décharge ? (Date d’ouverture et de fermeture, incendies, inondations, événements exceptionnels…)
Décharge des ordures ménagères des années 60-70 fermée en 1976 après un incendie et village sauvage installé sur le Massif de Montou dans les années 70 à 80 dit « village écologique ».

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : Nous n’avons pas l’historique de chaque décharge, voir les communes concernées. Nous avons assuré, par voie de maîtrise d’ouvrage déléguée, la réhabilitation des décharges de Bélesta, Rodès, Millas, Corneilla-la-Rivière, Corbère-les-Cabanes, Corbère et Bouleternère.

2- Avez-vous des informations sur le volume, le tonnage et la nature des déchets ?
Le volume estimé était de 7500 m3 composé de gravats, pneus, planches, métaux etc.

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : Voir les communes concernées

3- A votre avis, la sensibilisation de vos administrés à la fermeture de la décharge a-t-elle été suffisante ?
Oui la municipalité a beaucoup œuvré pour la fermeture et la réhabilitation de ces décharges par l’intermédiaire de la Communauté de communes.

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : Bulletin communaux, signalisation sur place, panneaux de chantier

4- Les déchets ont-ils été transférés ? Si oui, où
Les déchets ont été triés puis évacués. Seuls les déchets inertes ont été stockés dans une fosse aménagée avec des géotextiles et recouverte de terre pour éviter toute pollution.

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : Non

5- S’ils sont restés sur place, quelles mesures techniques ont été entreprises pour mettre en sécurité, aménager et réhabiliter la décharge ?
Les sites de décharge ont été réhabilités, recouverts de terre après traitement, tri et replantés.

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : Rassemblement des déchets, couverture d’argile, puis terre végétale et végétalisation de type méditerranéen.

6- Que sont devenues les parcelles occupées par la décharge ?
Elles ont été réhabilitées.

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : Elles sont la propriété des communes

7- Il y a-t-il un suivi d’éventuelles pollutions ? (Eaux souterraines, biogaz…)
Non, les déchets sont inertes et n’ont pas de contact avec le sous-sol

Selon la Communauté de communes Roussillon Confluent : A la charge des communes, voir avec elles

8- Est-ce que les parcelles concernées sont exposées à une inondation, à une érosion ou à un incendie de surface ?
Potentiellement ce risque est présent

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : C’est possible, voir les communes concernées

9- Cette ancienne décharge nuit-elle au développement de votre commune ?
Non

Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent : A priori non, voir les communes concernées

10- Observez-vous aujourd’hui une résurgence des dépôts clandestins sur votre territoire ?
Non, nous sommes vigilants sur ce point et un arrêté municipal a été pris en ce sens.

Remarque : Selon la Communauté de communes Roussillon Conflent, à l’issu des travaux de réhabilitation, les communes ont conservé la responsabilité de suivi et de la conservation de ces sites

 

=> Présentation des décharges de Corbère-les-Cabanes
=> Réhabilitation des décharges au lieu-dit « Montou ». Réunion de chantier du 10/02/2014 – Procès Verbal
=> Réhabilitation des décharges au lieu-dit « Montou ». Réunion de chantier du 17/02/2014 – Procès Verbal
=> Réhabilitation des décharges au lieu-dit « Montou ». Réunion de chantier du 24/02/2014 – Procès Verbal
=> Réhabilitation des décharges au lieu-dit « Montou ». Réunion de chantier du 03/03/2014 – Procès Verbal

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article