- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Décharge de Cers

Cers – Hérault (34)
Réponse de la Mairie au questionnaire de Robin des Bois

 

1- Quel est l’historique de l’ancienne décharge ? (Date d’ouverture et de fermeture, incendies, inondations, événements exceptionnels…)
Terrain en jachère choisi un peu par opportunité (propriété en partie par la Mairie et limitrophe de terrains propriété de voisins disparus ou ayant laissés leur bien à l’abandon) destiné à recevoir d’une part les OM collectées par deux employés communaux équipés de tracteur agricole et benne, 6 jours sur 7; et d’autre part par tous les autres utilisateurs voulant se débarrasser de tout ce qui les embarrassait !…

2- Avez-vous des informations sur le volume, le tonnage et la nature des déchets ?
Aucune information34-tampon-mairie-cersRobindesBois

3- A votre avis, la sensibilisation de vos administrés à la fermeture de la décharge a-t-elle été suffisante ?
Fermeture du site par rochers. Bulletin municipal et article presse.

4- Les déchets ont-ils été transférés ? Si oui, où ?
Non

5- S’ils sont restés sur place, quelles mesures techniques ont été entreprises pour mettre en sécurité, aménager et réhabiliter la décharge ?
Aucune

6- Quel a été le coût de la réhabilitation du site et qui a financé ?
/

7- Que sont devenues les parcelles occupées par la décharge ?
Dans un premier temps, suite en 1985 à la privatisation de la collecte (Société STAN à Narbonne) les déchets de la collecte ménagère ont été déposés à l’UVOM de Béziers, ensuite sur le site STAN de Narbonne et la décharge a continué à être le dépotoir de tout (rebuts, déchets verts, gravats, pneus etc…). Déchets mélangés poussés, enfouis et quelques fois brûlés.

8- Il y a-t-il un suivi d’éventuelles pollutions ? (Eaux souterraines, biogaz…)
Non

9- Est-ce que les parcelles concernées sont exposées à une inondation, à une érosion ou à un incendie de surface ?
Non

10- Cette ancienne décharge nuit-elle au développement de votre commune ?
Cette décharge a été reprise par le Sitcom de Pézenas et transformée en déchèterie et dépôt d’inertes.

11- Observez-vous aujourd’hui une résurgence des dépôts clandestins sur votre territoire ?
Les dépôts clandestins sont choses courantes aux alentours et nous nous employons à les sanctionner ce qui n’est pas toujours facile au niveau des identifications