Note d’information

22 janvier 2013 – 9h30

Fermer cette page et revenir au menu
Imprimer

 

Fuite de mercaptan depuis le site Lubrizol de Rouen

A forte concentration, le mercaptan utilisé comme additif odorant pour le gaz liquéfié est nocif par inhalation et il est très toxique pour les organismes aquatiques. Le mercaptan est aussi utilisé dans la chimie du soufre.

L’accidentologie du mercaptan inventoriée dans la base de données ARIA fait état de 50 accidents en France entre 1988 et 2012. Les fuites proviennent souvent de wagon-citerne. Le 8 avril 1970, 3 cheminots sont morts à Lacq à coté d’un wagon fuyard de mercaptan. Ce gaz est particulièrement dangereux en milieu confiné. En concentration moyenne, le mercaptan provoque des céphalées, de l’asthénie, des nausées et des vomissements. Les odeurs induisent en outre un climat d’insécurité et d’inquiétude.

Les équipes d’intervention chargées chez Lubrizol de maîtriser les fuites ou dégagements de mercaptan sont les plus exposées.

A titre de précaution, il est conseillé dans les lieux privés et publics où le mercaptan provenant de Lubrizol est susceptible de s’accumuler de provoquer des courants d’air pour faciliter la dispersion du gaz.

=> Note d'information n°2 sur la fuite de mercaptan de Lubrizol (22 janvier 2013 - 19h)


 

Robin des Bois
Association de protection de l'Homme et de l'environnement
Depuis 1985 / Since 1985

www.robindesbois.org

Fermer cette page et revenir au menu