Risques et accidents

Le cercle des déchets disparus dans le Pacifique

7 mars 2013

1 – Le voyage

Après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011 sur la côte Est du Japon, Robin des Bois avait sonné l’alarme sur l’invasion de l’océan Pacifique par les déchets de la catastrophe et sur leur trajectoire circulaire. Robin des Bois avait en outre prédit qu’un courant marginal emmènerait des déchets vers l’Alaska. Deux ans après, ces prévisions se confirment et les Etats riverains du Pacifique Nord commencent à prendre conscience de la gravité et de l’amplitude du problème.

Lire la suite

Fessenheim : on la ferme ou pas !

6 sept. 2012

Fessenheim : on la ferme ou pas !

En tout état de cause, une décision immédiate sur la fermeture ou la prolongation de l’exploitation de la centrale nucléaire de Fessenheim est impérative. Fessenheim ne fabrique pas de la tisane. Les opérateurs et les sous-traitants sont responsables de la manipulation de combustibles radioactifs et de la surveillance de la fission nucléaire.

Lire la suite

MSC Flaminia : lever le doute sur la radioactivité

23 août 2012

MSC Flaminia
Communiqué n°4

L’inspection du porte-conteneurs accidenté avant la traversée du détroit du Pas-de-Calais et de la Mer du Nord aura lieu dans les prochains jours.

Des experts allemands accompagnés de spécialistes anglais, hollandais et français examineront l’état du navire, des conteneurs et des cargaisons.

Robin des Bois souhaite que cette expertise soit complétée par un diagnostic radiologique du navire. Des centaines de conteneurs sont endommagés et l’affréteur du MSC Flaminia, Mediterranean Shipping Company (MSC), est connu pour transporter occasionnellement des matières radioactives. Il est aussi connu pour son manque de transparence quand il s’agit de publier en cas de nécessité l’inventaire des marchandises transportées. En novembre 1997, le MSC Carla s’est cassé en deux au large des Açores, il se rendait du Havre à Boston. MSC a gardé le silence sur la nature des cargaisons et c’est trois jours après l’accident que la Direction française de la Sûreté des Installations Nucléaires (DSIN) a annoncé que trois sources radioactives scellées destinées aux hôpitaux américains étaient embarquées à bord du MSC Carla ; elles ont sombré avec la partie avant tandis que la partie arrière était remorquée jusqu’aux îles Canaries.

Lire la suite

Incendies en Russie

1 août 2012

Eté 2012. Les feux de forêt se développent en Sibérie. La région de Tomsk est touchée. Un des foyers est situé à 28 km au Nord du site nucléaire de Tomsk 7, dans le secteur impacté par l’accident majeur survenu en 1993 (1). Les flammes remobilisent la radioactivité résiduelle accumulée sur les sols, dans les arbres et dans les tourbières et les fumées la transportent sur de longues distances au grè des courants atmosphériques.

En été 2010 et 2011, des incendies de forêts s’étaient déclarés autour du site nucléaire accidenté de Mayak et en 2010 le site secret d’Arzamas 16 avait été encerclé par les feux (2).

Lire la suite

Dans la ville interdite de Tomsk-7

26 juin 2012

Dans la ville interdite de Tomsk-7

Introduction

En avril 2012, une délégation du Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire s’est rendue à l’invitation des Autorités russes dans la ville interdite de Seversk. En fait, Seversk (la ville du Nord) ne porte ce nom que depuis quelques années neuves. Son vrai nom, c’est Tomsk-7, la ville et le complexe atomiques des architectes, des scientifiques et des militaires de Staline. Dans ce haut lieu de la guerre froide, la délégation française a reçu un accueil scrutateur et chaleureux.

Lire la suite

Grand froid. Résisteront-elles ?

10 févr. 2012

Grand froid. Résisteront-elles ?

Les longues périodes de refroidissement climatique ont été exclues par EDF et les autres exploitants d’installations nucléaires des Evaluations Complémentaires de Sûreté post-Fukushima.

Lire la suite

Du plutonium pour les martiens

24 nov. 2011

Quelles que soient les formes de vie sur la planète Mars, elles vont, si la mission Mars Science Laboratory Curiosity arrive à son terme, devoir faire avec du plutonium 238 produit par les laboratoires américains de recherche atomique. Le lancement de la mission MSL devrait avoir lieu samedi 26 novembre 2011 depuis Cap Canaveral.

Le générateur radio-isotopique au plutonium fournira de l’énergie au robot Curiosity qui après 23 mois d’activités et d’exploration deviendra un Véhicule Hors d’Usage abandonné sur le sol de Mars avec tout un tas de déchets de laboratoire et ses 4,6 kg de 238Pu. La demi-vie de 238Pu est de 87,7 ans. 264 ans après sa production, il dégage encore 12,5 % de sa radioactivité initiale. Si dans le siècle à venir Mars fait l’objet d’une colonisation expérimentale, les pionniers risqueront d’être exposés à une contamination radioactive d’origine humaine datant de 2012 ou de 1975 avec l’atterrissage des sondes Viking. Sans oublier que le sol et l’atmosphère de Mars ont été empoisonnés par le crash d’au moins 5 autres sondes alimentées chacune par une batterie au plutonium de plusieurs centaines de grammes.

Lire la suite

Un EPR TGV

20 sept. 2011

Le préfet de Haute-Normandie est un militant de l’EPR, son serviteur zélé et impatient. Il vient de claironner en écho aux affirmations de Monsieur le ministre de l’Industrie que l’enquête publique sur le projet de réacteur du type EPR à Penly en Seine-Maritime allait commencer dans deux à trois semaines.

On ne peut plus parler de projet, Monsieur le préfet de Haute-Normandie en a la certitude et va plus vite que le public : « le début de l’enquête publique signe le début du chantier ». Ça a le mérite d’être clair. Et un arrière goût de seventies quand les prédécesseurs de l’EPR commençaient à s’installer en force sur le littoral normand, à Flamanville, à Paluel et enfin à Penly.

Lire la suite

Centraco. Mise au point de Robin des Bois

13 sept. 2011

Centraco. Mise au point de Robin des Bois

Accident Centraco Marcoule # 2

L’accident n’est pas terminé comme on l’entend de toutes parts, sauf pour l’ouvrier qui est mort. Il continue pour celui qui est dans le coma et les autres blessés.

Cette installation d’entreposage, d’incinération et de fusion de déchets radioactifs est connue pour être dangereuse, sujette à de multiples incidents et pour recourir à des sous-traitants.

Lire la suite

Accident Centraco Marcoule

12 sept. 2011

Accident Centraco Marcoule

Accident Centraco Marcoule # 1

Après l’accident mortel de Centraco à Marcoule, vous trouverez ci-dessous en liens des informations montrant l’imbrication du site accidenté dans un complexe nucléaire à risques multiples avec plusieurs milliers d’employés.

Lire la suite
Page 3 sur 121234510Dernière page »