Déchets

Le calvaire de La Hague

18 mai 2015

Le calvaire de La Hague

La Hague n’est plus une presqu’île. Le plateau granitique de Jobourg est comme coupé du monde après un demi-siècle de nucléaire. A Beaumont-Hague, le registre d’enquête publique pour une nouvelle extension des activités est resté quasiment vide. La clôture de l’enquête est pour ce soir.

L’affaire est pourtant importante. Elle concerne aussi l’avenir de l’Europe et de l’humanité. AREVA veut augmenter la capacité d’entreposage des déchets issus du retraitement des combustibles irradiés d’EDF et des clients étrangers.

Lire la suite

Déchets nucléaires et risques maritimes

9 oct. 2014

Déchets nucléaires et risques maritimes

Le cargo Parida vient d’être victime d’un début d’incendie au nord de l’Ecosse. Il a dérivé vers une plateforme pétrolière qui a dû être évacuée. Le Parida a été remorqué. Il est aujourd’hui en attente de diagnostic et de réparation au large du port écossais de Cromarty.

Le Parida en est à son 19ème voyage entre le site nucléaire en cours de démantèlement de Dounreay en Ecosse et le port d’Anvers en Belgique. Le Parida en est aussi à sa 35ème déficience depuis janvier 2013. Le début d’incendie en mer du Nord sur le cargo danois n’a rien d’étonnant. Il a été contrôlé à Bremerhaven, Allemagne, en janvier 2013 et détenu à quai pendant 9 jours (24 déficiences). Rebelote 4 mois plus tard à Anvers (5 déficiences). Réplique à Amsterdam le 3 mars 2014 (6 déficiences).

Lire la suite

Le nucléaire s’éclaire à la bougie

7 oct. 2014

Loi de Transition Energétique – Communiqué n°2

Depuis 10 mois, la seule instance de concertation sur les activités nucléaires industrielles et médicales qui soit prévue par la Loi est éteinte et ensevelie sous les blablas, les injonctions, les tribunes et les enjeux politiques. Le nucléaire exige mieux.

Le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire (HCTISN) n’existe plus. S’il revenait à la vie, il regrouperait à nouveau des élus du Sénat et de l’Assemblée Nationale, des représentants des Commissions Locales d’Information, des ONG, des exploitants, des personnes qualifiées, l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) et des représentants de l’Etat. En application de l’article L 125-34 du code de l’Environnement, le Haut Comité est une instance d’information, de concertation et de débat sur les risques liés aux activités nucléaire et l’impact de ces activités sur la santé des personnes, sur l’environnement et sur la sécurité nucléaire.

Lire la suite

Stocamine* et Cigéo** dans le même bateau

11 mars 2014

* Stocamine à Wittelsheim près de Mulhouse était un centre de stockage en profondeur – 550 mètres – de déchets toxiques non recyclables et non radioactifs dans un banc de sel. Entre février 1999 et septembre 2002, 44.000 tonnes de déchets y ont été stockés.
** Cigéo aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne est un projet de stockage en profondeur – 500 mètres – de déchets radioactifs non recyclables dans une couche d’argile.

En 1997, l’arrêté préfectoral d’autorisation de Stocamine prévoyait une exploitation pendant 30 ans et exigeait à ce terme le retrait des déchets sauf renouvellement de l’autorisation. La réversibilité s’accompagnait de dispositions techniques et financières garantissant à tout moment le retrait de tout ou partie des déchets.

Lire la suite

Lettre ouverte à l’ambassadeur de Turquie

4 oct. 2013

Monsieur l’Ambassadeur de Turquie
16, Avenue de Lamballe
75016 Paris

Objet : démantèlement en Turquie de navires transporteurs de matières radioactives

A l’attention de Son Excellence Monsieur Tahsin Burcuoglu, Ambassadeur de Turquie

Votre Excellence,

Nous apprenons que les navires Kapitan Luz (n° OMI 9077551) et Kapitan Kuroptev (n° OMI 9077599) viennent d’arriver en Turquie pour y être démantelés dans un chantier de démolition d’Aliaga.

Nous attirons votre attention sur le fait que ces deux navires ont régulièrement au cours de leur carrière et pendant des années transporté des matières nucléaires depuis la France à destination de la Russie.

Lire la suite

Dans la ville interdite de Tomsk-7

26 juin 2012

Dans la ville interdite de Tomsk-7

Introduction

En avril 2012, une délégation du Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire s’est rendue à l’invitation des Autorités russes dans la ville interdite de Seversk. En fait, Seversk (la ville du Nord) ne porte ce nom que depuis quelques années neuves. Son vrai nom, c’est Tomsk-7, la ville et le complexe atomiques des architectes, des scientifiques et des militaires de Staline. Dans ce haut lieu de la guerre froide, la délégation française a reçu un accueil scrutateur et chaleureux.

Lire la suite

Une sortie pour les déchets nucléaires allemands

28 nov. 2011

Baroud d’honneur pour les manifestants qui ont battu le record de ralentissement d’un train transportant des déchets nucléaires depuis l’usine de la presqu’île de La Hague en France jusqu’en Basse-Saxe en Allemagne conformément à un accord gouvernemental bi-latéral ou plutôt une nouvelle démonstration du syndrôme NIMBY (Not In My Back Yard – Pas dans mon jardin)?

Plusieurs centaines de convois ferroviaires de combustibles irradiés allemands ont quitté l’Allemagne à destination de l’usine de retraitement de La Hague en France entre 1985 et 1995 sans avoir suscité d’opposition au sein de l’opinion publique allemande.

Lire la suite

Déchets nucléaires

23 nov. 2011

Le retour des déchets nucléaires en Allemagne est légitime. Ces déchets sont les sous-produits fatals du retraitement des combustibles irradiés des centrales nucléaires allemandes. Le retour des déchets est conforme aux contrats signés par les industries nucléaires française et allemande et par les gouvernements des deux pays.

Chaque pays qui a pris la décision d’investir dans la filière nucléaire et de privilégier l’option du retraitement est responsable des déchets. Cette option du retraitement dans la presqu’île de la Hague a été utilisée par des pays européens comme un moyen de différer la gestion nationale des déchets nucléaires. L’Allemagne a jusqu’à nouvel ordre décidé de sortir du nucléaire. Cela ne la dispense pas d’assumer la responsabilité de tous les déchets radioactifs qu’elle produit directement ou indirectement par le recours à des sous-traitants étrangers. La sortie du nucléaire impose une réflexion et une action sur la gestion des déchets de production et de démantèlement.

Lire la suite

Centraco. Mise au point de Robin des Bois

13 sept. 2011

Centraco. Mise au point de Robin des Bois

Accident Centraco Marcoule # 2

L’accident n’est pas terminé comme on l’entend de toutes parts, sauf pour l’ouvrier qui est mort. Il continue pour celui qui est dans le coma et les autres blessés.

Cette installation d’entreposage, d’incinération et de fusion de déchets radioactifs est connue pour être dangereuse, sujette à de multiples incidents et pour recourir à des sous-traitants.

Lire la suite

Accident Centraco Marcoule

12 sept. 2011

Accident Centraco Marcoule

Accident Centraco Marcoule # 1

Après l’accident mortel de Centraco à Marcoule, vous trouverez ci-dessous en liens des informations montrant l’imbrication du site accidenté dans un complexe nucléaire à risques multiples avec plusieurs milliers d’employés.

Lire la suite
Page 2 sur 812345Dernière page »