Prestige

Une grosse boulette dans la baie du Mont-Saint-Michel

8 mars 2004

Objet: déchets de marées noires.

L’été dernier, les plages de Saint-Malo et de la baie du Mont-Saint-Michel ont subi des arrivages diffus mais réguliers de résidus de fuel en provenance de l’épave du Prestige. Les Côtes-d’Armor, le littoral ouest du Cotentin ont eux aussi été touchés.

En l’absence du déclenchement du plan Polmar, qui aurait permis de mobiliser des fonds et des solutions techniques pour le stockage à terre et l’élimination des déchets de marées noires, les communes et leurs services techniques ont improvisé et mal interprété des recommandations venues du Cedre (Centre de Documentation, de Recherche et d’Experimentation sur les pollutions accidentelles des eaux). Depuis le naufrage de l’Erika , cet organisme préconise à titre exceptionnel et au cas par cas le séchage en haut de plage des déchets, puis leur étalage au milieu de l’estran, la reprise par la marée montante et la collecte des hydrocarbures séparés du sable et déposés sur la laisse de mer; cette technique dite du « surf-washing » est une opération délicate, hiérarchisée, qui doit faire l’objet d’un suivi attentif et qui ne peut s’appliquer qu’à des sédiments très faiblement pollués.

Lire la suite

Globalement propres et localement sales

6 juil. 2003

La déferlante douce du fuel du Prestige sur les plages du littoral atlantique va dépasser la presqu’île du Cotentin et toucher la baie de Seine et le littoral de la mer du Nord où le Tricolor et sa cargaison continuent de menacer l’environnement et la sécurité maritime.

Les risques sanitaires sont occultés. Le scandale des enfants victimes d’allergie et évacués à l’hôpital de Cherbourg après des contacts avec le fuel du Prestige sur une plage du Cotentin courant juin n’a pas fait l’objet d’un retour d’expérience applicable sur tout le littoral. Les effets sur les ressources marines ne sont pas abordés. Les déchets du Prestige s’accumulent dans les déchetteries, sur les parkings, dans les délaissés des services techniques des communes débordées et abandonnées par l’Etat. C’est le retour des micro-pollutions des stockages intermédiaires. Les tas de goémons et d’algues souillés se dessèchent et vont constituer autant de risques de prises de feu pendant l’été.

Lire la suite

Rappel: extension de Polmar

20 mai 2003

Ce communiqué a donc été diffusé pour la première fois au tout début de l’année.
Ne pas déclencher les plans Polmar sur tout l’arc atlantique, c’est laisser aux communes la responsabilité technique et financière du ramassage des déchets et ouvrir la voie à une mauvaise gestion. Robin des Bois insiste encore sur les effets de la pollution sur l’état sanitaire des ressources marines. Alors que le golfe de Gascogne est pollué depuis 6 mois par les suites du Prestige, l’absence d’évaluation dans ce domaine est très inquiétante.
Toutes les publicités ou initiatives tendant à convaincre les touristes que la page du Prestige est tournée en Aquitaine et sur le littoral atlantique sont mensongères.

Lire la suite

Debout les baigneurs !

7 mai 2003

Venez à nous rats des villes claquer votre pognon sur notre littoral vierge de toute réflexion et de toute information sur les dangers de la marée noire du Prestige.

La vérité est plus nuancée et elle est implacable. Depuis le début de l’année, le Golfe de Gascogne et son système hydrodynamique sont infiltrés par le fuel russe du Prestige battant jusqu’au fond des mers son pavillon des Bahamas. Le Prestige est intarissable. Le fuel du Prestige est un “ monstre ”. Ce n’est pas Robin des Bois qui le dit, c’est le capitaine de frégate Nédelec, président de la Commission d’Etudes Pratiques de lutte antipollution (CEPPOL) qui était à bord de l’Ailette, affrétée par la marine nationale, navire de récupération arrivé le premier sur la zone du naufrage du Prestige.

Lire la suite

Non au Pavillon Bleu / oui au Pavillon sanitaire

18 mars 2003

Robin des Bois a écrit le 23 janvier 2003 (cf. courrier) aux bureaux français et espagnol de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (FEEE), gestionnaire du label européen Pavillon Bleu, et à ses partenaires, dont le ministère de l’Ecologie. C’est donc une satisfaction d’apprendre par voie de presse qu’une partie de sa requête a été entendue. Tous les maires concernés ont reçu copie de notre courrier. Pour information, et pour vous permettre d’évaluer une fois de plus le climat de tension et d’intimidation qui règne sur le littoral Atlantique, vous trouverez ci-après le courrier -la seule réponse écrite- adressé par le Maire de Meschers en Charente Maritime à Robin des Bois.
En juin 2000, le jury du « Pavillon Bleu » avait décidé de suspendre la campagne pour l’ensemble des communes sinistrées par le naufrage de l’Erika, soit 450 km de littoral « par application du principe de précaution et dans un esprit de solidarité« . Le maire de la Turballe avait alors déclaré: « Ce n’est pas très sport. J’avais cru comprendre qu’aucune plage en France n’aurait le pavillon bleu cette année par solidarité« . Les promoteurs du Pavillon Bleu disaient alors qu’il était hors de question que le Pavillon Bleu soit entaché d’une seule trace de pétrole.

Lire la suite

Des huîtres claires-obscures

28 janv. 2003

Face à la marée noire du Prestige, les autorités sanitaires et vétérinaires mobilisables suite à la mise en alerte ou au déclenchement du plan Polmar sont quasi-muettes -InVS (Institut de Veille Sanitaire), AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), AFSSE (Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale)-.

Face au balayage du golfe de Gascogne par des hydrocarbures protéiformes allant de la « poussière » de fuel aux galettes, la biodisponibilité de la marée noire et sa capacité à contaminer la faune marine depuis les mollusques jusqu’aux mammifères marins n’est pratiquement pas abordée.

Lire la suite

Indigestion de crise à Arcachon

17 janv. 2003

Dans le courant porteur de décembre et des fêtes de fin d’année 2002, l’ostréiculture arcachonnaise se disait inaccessible aux résidus du Prestige.
Début janvier, après les arrivages sur toutes les plages extérieures et l’intrusion des hydrocarbures à l’intérieur du bassin, les producteurs d’huîtres et le préfet de Gironde ont évoqué l’excellence du pôle ostréicole et le total respect des consommateurs. L’interdiction de la mise sur le marché des huîtres et autres coquillages apparaissait à tous naturelle et inéluctable.

Lire la suite

Une grosse tortue engluée dans le fuel

6 janv. 2003

Depuis le 9 décembre 2002, les pouvoirs publics et les communes visées par la marée noire du Prestige se disent prêts et attendent « de pied ferme » les arrivages. En fait, après quelques rodomontades et démonstrations de la patrouille des chalutiers à fuel complètement inopérante sur des nappes fragmentées et indétectables, tous les échelons de la préparation à la lutte se sont engourdis pour les fêtes de fin d’année, rassurés par les ballottements des vents et les renverses de courants. Dans ce domaine, la coopération franco-espagnole fonctionne bien.

Lire la suite

Les boulettes de Polmar

24 déc. 2002

Sur le site internet du ministère de l’Ecologie, tout est net depuis le 17 décembre. Sur le terrain, tout est vague face à la menace des résidus du Prestige, à court et à long terme. Les côtes espagnoles voisines, en Pays Basque et dans les Asturies, luttent contre l’invasion des boulettes et des galettes rejetées sur les rochers, les plages et les hauts de plages au gré des marées. Les boulettes s’infiltrent et s’enfoncent. La récupération est laborieuse, parfois réalisée par tamisage avec les moyens du bord. En France, dans la continuité du littoral, aucune benne n’est prépositionnée en haut de plage, un seul site de regroupement des déchets est en cours de construction, à Mouguerre près de Bayonne. Il est implanté à deux mètres d’un pipeline d’hydrocarbures, et bordé par deux fossés de collecte qui se jettent dans l’Adour. A quelques kilomètres, sur le port de Bayonne, les déchets-ventouse de la marée noire du Capetan Tsanniz attendent depuis cinq ans un traitement hypothétique sous des bâches arrachées.

Lire la suite

Erika / Prestige : les causes, les effets, les leçons

16 déc. 2002

A la suite de la conférence de presse qui s’est tenue le 16 décembre 2002 dans les locaux de l’association Robin des Bois, à laquelle participaient: les Amis de la Terre, Le Collectif Anti-Marées Noires de Saint-Nazaire, France Nature Environnement, Greenpeace, Keep it Blue, Robin des Bois et Surfrider Foundation Europe, nous vous prions de trouver ci-joint un compte rendu des interventions des associations présentes.

Lire la suite
Page 1 sur 212