Marées noires

Elles sont gravées dans les mémoires et sur les rochers. Les marées noires sont des viols qui détruisent des métiers et des communautés. Elles surgissent toutes d’une témérité, de négligences, d’un manque de coordination. Ramenés à terre les déchets de marées noires étaient jusqu’à l’Erika oubliés ou cachés. En déclin les marées noires ? Il est trop tôt pour se prononcer. Le risque vient aussi des épaves et des autres navires marchands atteints par le gigantisme et rongés par la fatigue.

Les déchets de l’« Amoco Cadiz » et « autres » comme si vous y étiez

14 mars 2018

Les déchets de l’« Amoco Cadiz » et « autres » comme si vous y étiez

L’inventaire consolidé des sites de déchets de marées noires a été réalisé grâce à l’obstination de Robin des Bois. Certains élus locaux qui ne sont plus aux affaires ont parfois parlé de harcèlement. La saisine du BRGM – Bureau de Recherches Géologiques et Minières – par le ministre d’Etat Jean-Louis Borloo en 2009 a fait notamment suite à plusieurs plaintes déposées par Robin des Bois en 2007 pour abandon de déchets dangereux auprès des procureurs de Morlaix, de Brest, de Guingamp, de Saint-Brieuc, de Quimper. Ces plaintes ont été classées sans suite « pour infractions insuffisamment caractérisées ». Elles ont cependant fait l’objet d’enquêtes préliminaires notamment pour les déchets du Torrey Canyon dans les Côtes d’Armor et les procès verbaux ont contribué à l’élaboration de l’inventaire.

Lire la suite

L’Amoco Cadiz reprend la mer

9 févr. 2018

La région Bretagne exporte 20.000 t de déchets de l’Amoco Cadiz. Le Peak Bordeaux est à quai à Brest en train de charger en vrac 3200 t de ces déchets provenant de l’excavation d’un polder portuaire qui doit être reconverti en terminal dédié aux énergies marines renouvelables (EMR). Selon l’appel d’offres « Projet de développement du Port de Brest – 2016» : « un quart des sondages réalisés présente au moins une concentration supérieure aux valeurs seuils d’acceptation en ISDI* fixées par l’arrêté du 12/12/2014. Deux types d’impacts se distinguent :
– la zone à l’Est du CEDRE impactée principalement en huiles minérales mais également en HAP**, BTEX*** et PCB****. Cet impact semble lié à la présence supposée de résidus plus ou moins chaulés de la marée noire liée au naufrage de l’Amoco Cadiz en 1978 ;
– des impacts ponctuels dont l’origine, non identifiée, est vraisemblablement liée à l’hétérogénéité des remblais et des dépôts qui ont été réalisés sur le polder.»

Lire la suite

Robin des Bois et la Commission OSPAR – Cork, Irlande, 26-29 juin 2017

7 juil. 2017

Robin des Bois et la Commission OSPAR – Cork, Irlande, 26-29 juin 2017

OSPAR est une Convention de coopération internationale dédiée à la protection du milieu marin de l’Atlantique du Nord-Est et entrée en vigueur en 1998. La France, la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, la Finlande, l’Islande, l’Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l’Espagne, la Suède, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et l’Union européenne en sont membres ainsi que le Luxembourg et la Suisse au titre de l’influence sur la qualité des eaux marines de l’Atlantique des fleuves et des rivières qui les traversent. Robin des Bois a le statut d’observateur à la Commission OSPAR depuis 2005.

Lire la suite

OSPAR perd le Nord

22 mars 2017

OSPAR perd le Nord

Compte-rendu

OSPAR provient de la fusion en 1992 de la Convention de Paris pour la prévention de la pollution marine d’origine tellurique et de la Convention d’Oslo pour la prévention de la pollution marine par les opérations d’immersion effectuées par des navires et aéronefs. Cette dernière avait été initiée suite au choc de la marée noire du Torrey Canyon le 18 mars 1967.
OSPAR est dédiée à la protection de l’Atlantique du Nord-Est. C’est un poisson-pilote. Les travaux de ses 5 comités – Biodiversité, Industries offshore, Substances radioactives, Impacts environnementaux des activités humaines, Substances dangereuses et eutrophisation – ont permis de mieux connaître et combattre les multiples pressions sur les écosystèmes marins depuis le large du Portugal jusqu’à l’Océan Glacial Arctique. Cette réussite s’est notamment concrétisée par un bilan de santé sans concession de la zone OSPAR en 2010 (1). Sept ans plus tard, le poisson-pilote OSPAR est menacé d’asphyxie par les pays arctiques. Robin des Bois revient des comités Biodiversité et Industries offshore qui se tenaient à Berlin et à Oslo les deux premières semaines de mars.

Lire la suite

Torrey Canyon – 18 mars 1967 : la mère des marées noires

17 mars 2017

Torrey Canyon – 18 mars 1967 : la mère des marées noires

Le 19 février 1967, le Torrey Canyon quitte la raffinerie d’Al Ahmadi au Koweit. Le supertanker se dirige en contournant l’Afrique du Sud vers Milford Haven au Pays de Galles, Royaume-Uni. Il transporte 120.000 t de pétrole brut. Construit en 1959 aux Etats-Unis par Newport News Shipbuilding, il a été jumboïsé en 1965 et rallongé de 247 à 297 m; sa capacité initiale de 60.000 t a été doublée. Il fait la fierté des armements pétroliers.
Le 18 mars 1967, le Torrey Canyon à la suite d’une erreur de navigation s’empale sur des récifs entre les îles Scilly (ex-Sorlingues) et les Cornouailles britanniques.
Deux mois après le naufrage, le bilan est lourd, 150 km de côtes polluées au Sud-Est de l’Angleterre. Des milliers d’oiseaux englués dérivent dans la mer de la Manche et atterrissent morts ou mourants de Calais à l’Ile d’Yeu. Le littoral est en deuil entre la presqu’île de La Hague et la pointe de la Bretagne. Les îles anglo-normandes sont en noir.
Pour la première fois, l’expression marée noire est à la une de la presse.

Lire la suite

A l’aide du Bangladesh

17 déc. 2014

Robin des Bois demande à Madame la ministre de l’Ecologie de diligenter de toute urgence en collaboration avec l’ambassade du Bangladesh à Paris et de financer une mission du CEDRE – CEntre de Documentation, de Recherche et d’Expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux – dans la mangrove du Sundarbans, la plus grande mangrove du monde partagée entre l’Inde et le Bangladesh. Depuis le 9 décembre, la rivière Shela est polluée par le déversement de 360 t de fioul lourd après une collision entre 2 navires dont le pétrolier OT Southern Star 7. Le naufrage a fait un mort. L’événement menace les populations locales et le parc naturel des Sundarbans inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et abritant plusieurs espèces protégées dont les dauphins de l’Irrawaddy et des crocodiles marins. Des espèces animales terrestres, elles aussi protégées comme les tigres, sont dépendantes de l’écosystème de la mangrove.

Lire la suite

Suspension d’un dragage dans la baie de La Baule

9 déc. 2014

Sur requête de Robin des Bois, le Tribunal Administratif de Nantes vient de décider après une audience tenue le 4 décembre 2014 de suspendre les travaux de dragage du port d’échouage de Pornichet dans la baie de La Baule.

La juge a estimé d’une part qu’il existe un doute sérieux quant à la légalité du récépissé de déclaration émis pour un dragage et un rejet normalement soumis à autorisation, et d’autre part que les pollutions organiques et chimiques constatées alors que sont effectués des rejets irréversibles en zone conchylicole, à 700 m du rivage, nécessitent de suspendre d’urgence les travaux.

Lire la suite

Marée noire à Diélette / Flamanville

7 oct. 2014

Marée noire à Diélette / Flamanville

Une drague a chaviré dans le port de Diélette / Flamanville sur la côte ouest du Cotentin. Elle contient 17 ou 23 t de gasoil selon les sources. Le secteur est envahi par une odeur nauséabonde. Une marée noire est en cours de formation. Des barrages anti-pollution ont été déployés pour limiter la dispersion. Le pompage des eaux polluées n’a pas commencé. Il est prévu de tenter de redresser le navire mercredi.

Lire la suite

Le saucisson de Pornichet

25 sept. 2014

Très connu pour être à côté de la Baule, Pornichet va le devenir aussi pour son savoir faire dans le découpage en tranches et le camouflage des pollutions marines.

Pornichet a 2 ports de plaisance, le port d’échouage et à côté le port en eau profonde. Le duo va rejeter par un tuyau de 1,7 km de long 150.000 m3 de boues de dragage dans l’eau claire de la baie, à 750 m du rivage.

Les vases des 2 ports de plaisance sont contaminées par les eaux noires, les hydrocarbures et les peintures antifouling.
Par la magie du verbiage et du tamisage réglementaire, ces boues sont qualifiées de « sédiments propres ».

Lire la suite

Les 2 boulettes de l’Etat français

27 févr. 2014

Objet : pollution hydrocarbures sur le littoral Atlantique

Depuis début février, des arrivages diffus d’hydrocarbures polluent le littoral du Morbihan aux Pyrénées-Atlantiques. Ces hydrocarbures ne proviennent pas de dégazages. Ces pollutions proviennent d’une ou de plusieurs épaves abandonnées et insuffisamment surveillées comme celles de l’Erika (1999) ou de l’Union Neptune (2011).

En vérité plusieurs dizaines d’épaves peuvent être suspectées. Plus les épaves vieillissent, plus elles sont susceptibles de fuir et de libérer dans l’environnement les vieux fiouls de propulsion jusqu’alors confinés et oubliés.

Lire la suite
Page 1 sur 101234510Dernière page »