Pillage et commerce

La protection des forêts boréales, tropicales et tempérées est un enjeu planétaire. Exploités pour la construction, l’ameublement, le chauffage ou la pâte à papier, précieux ou dépréciés, les arbres reculent et les peuples forestiers sont poussés dehors et se délitent. Les peuples des villes et des villages sont aussi touchés. Leurs arbres tombent également, un à un ou alignés, peupliers de vingt ans, chêne centenaire, orme remarquable, coupés pour cause d’aménagement, de maladie non prouvée, d’allergie ou de branches soumises au vent.

Principales décisions de la 14ème CITES

15 juin 2007

Lire la suite

Aux haies citoyens !

6 avril 2007

Les arbres et les haies ont toujours de la valeur en tant que refuges, corridors, habitats, pour les insectes et les oiseaux. Le mot remembrement devrait être banni du vocabulaire quand il s’agit de remembrement du bocage. L’association Robin des Bois alertée par ses adhérents de Loire-Atlantique, dénonce le projet de destruction du bois de la Giboire orchestré par la mairie de Sucé-sur-Erdre et la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt qui comme souvent devrait s’appeler la Direction Départementale de la Destruction du Couvert Forestier au profit de l’Agriculture.

Lire la suite

Contribution de Cherbourg à la déforestation amazonienne

15 déc. 2006

En utilisant pour l’accès au port de plaisance urbain un bois issu de la forêt amazonienne, le maçaranduba, Manilkara bidentata, Cherbourg contribue à la déforestation et à l’exploitation d’une essence qui n’est pas encore menacée d’extinction mais qui à force d’être employée pour les terrasses de café, les terrasses résidentielles et les constructions éphémères ne va pas tarder à connaître le même sort que l‘ipé, Tabebuia spp, dont l’utilisation promotionnelle sur l’esplanade de la bibliothèque François Mitterrand à Paris a sonné le glas et signé la disparition à moyen terme.

Lire la suite

Nous l’appellerons la passerelle Bruno Manser

11 juil. 2006

Nous l’appellerons la passerelle Bruno Manser

Disparu sur l’île de Bornéo en mai 2000, Bruno Manser est l’ami des peuples forestiers, en particulier des Pénans, nomades des hauts plateaux du Sarawak dont il a su au cours de plusieurs séjours illustrer les scènes de la vie quotidienne, dessiner l’environnement végétal et animal, composer le catalogue des ressources, écrire le dictionnaire de la langue orale et porter dans le monde entier les cris d’alarme d’une ethnie en cours d’expropriation par la déforestation, ses bruits, ses pollutions, ses braconnages.

Lire la suite

Non à la déforestation sous-marine

4 juil. 2006

Le développement de la pêche des algues met en danger les forêts sous-marines de laminaires. Les forêts algales abritent plusieurs centaines d’espèces inféodées ou de passage : ormeaux, congres, couteaux, bars, spongiaires et bryozoaires. La faune sous-marine mobile ou fixée a besoin de cette jungle et de cet habitat à très fort potentiel de biodiversité.

Les algues – sauf les algues vertes – sont de plus en plus utilisées par les industries cosmétiques, para-pharmaceutiques et alimentaires et pour la fabrication d’aliments pour chiens et chats. Alors que des bateaux de plus en plus gros sont autorisés à la pêche aux algues et que le géant agroalimentaire Cargill vient de racheter l’usine de traitement d’algues de Lannilis, il est urgent de mieux mesurer l’impact indirect de la coupe claire des laminaires sur la biodiversité marine, toutes espèces confondues, de la microfaune aux mammifères marins en passant bien entendu par les ressources halieutiques. La récolte des laminaires est susceptible de créer en cascade des modifications et des appauvrissements des chaînes alimentaires marines.

Lire la suite

Le teck : un tic colonial

28 avril 2006

S’il y a une habitude nostalgique ancrée dans les mœurs de l’Europe, c’est celle de se pavaner dans les parcs et jardinets, aux terrasses et aux balcons, dans des fauteuils et des bains de soleil en bois exotiques coupés dans des forêts lointaines et achetés dans des grandes et petites surfaces écumant le monde entier pour faire des profits éthiques et énormes, et faire tourner de méga-port en méga-port les porte-conteneurs de 350 m de long. Au premier rang des bois de là-bas, il y a le must du teck qui sent bon les paquebots et les éléphants d’antan. Il n’y a rien de mieux que ce petit bout du passé, même de mauvaise qualité, pour discuter, entre amis, du développement durable.
Même les Mousquetaires saluent dans leur dernier ouvrage sur les mobiliers de jardin [édition 2006]  » le succès phénoménal depuis une dizaine d’années du style colonial en teck importé des Indes Britanniques » et  » son exotisme à portée de main « .

Lire la suite

Monoprix Vert, où es tu …

16 mai 2005

Monoprix se perd dans la jungle. Il me remercie d’avoir choisi son produit pour mon nouveau mobilier de jardin. Il dit qu’il est en bois tropical de « premier choix » et que mon achat participe directement à la sauvegarde de la forêt vietnamienne. Pour m’inciter à croire que c’est du teck, il me conseille de l’enduire d’huile de teck, en fait un dérivé d’hydrocarbures.

Lire la suite

Clôture à Bangkok

14 oct. 2004

Convention sur le commerce international d’espèces animales et végétales menacées d’extinction (CITES ou Convention de Washington)

13ème assemblée plénière de la CITES. 166 pays membres. 155 organisations professionnelles, syndicales, de protection de l’environnement. Le 1er Ministre Thaïlandais a rappelé dans le discours d’ouverture que le trafic des espèces animales et végétales est intégré au trafic d’armes et de stupéfiants. Certains poissons, à l’issue de la réunion, accèdent au rang d’animaux à protéger. L’annexe I interdit le commerce international, l’annexe II l’encadre.

Lire la suite

Le Tennis à 380

11 juin 2004

Dans la lignée de la liaison routière à grand gabarit qui a bénéficié d’une procédure d’urgence éliminant sans consultation du public des platanes, des chênes, des tilleuls, des cèdres et des pins parasols, et qui a dégommé des habitats de pique-prunes, scarabées protégés – la plainte à ce sujet déposée à Bruxelles est en cours d’examen -, le Maire de Blagnac, un des directeurs de communication de la société Airbus, ne s’embarrasse pas de formalités concertantes. Le débat public n’est pas son fort; c’est plutôt son point faible.

Lire la suite

Grenoble : Ils se footent des arbres

6 févr. 2004

Objet : Déforestation à Grenoble

Depuis 3 mois, de plus en plus d’individus regroupés dans la cime des arbres du Parc Mistral, le grand jardin public de Grenoble s’opposent au démarrage des travaux de construction d’un stade de 30 000 places.

Lire la suite
Page 2 sur 912345Dernière page »