Pillage, commerce et maltraitance

Vivants ou morts, entiers ou en morceaux, les animaux sauvages sont une marchandise ordinaire à vendre au plus offrant jusqu’à l’extinction de l’espèce. Les réseaux criminels s’enracinent, s’enrichissent, se mondialisent et se diversifient. La faune est traquée pour décorer, habiller, faire bander, guérir, divertir et se nourrir. Un cauchemar. Depuis juillet 2013, Robin des Bois publie « A la Trace », trimestriel unique sur le braconnage et la contrebande de la faune sauvage, sur les risques sanitaire du commerce international et sa cruauté. La disparition progressive de la faune sauvage prive la Terre de ses plus belles couleurs.

Ivoire vers la Chine : la filière belge

4 mars 2015

Madame Marie-Christine Marghem, Ministre belge de l’énergie, de l’environnement et du développement durable se félicitait hier de l’action de ses services dans la lutte contre le trafic des espèces menacées d’extinction et assurait qu’une attention particulière est portée par son pays à la protection des éléphants. En même temps, la Belgique s’apprête à écouler sur le marché international des défenses d’ivoire brut importées de France, malgré une interdiction d’exportation prise fin janvier par le Ministère français de l’écologie et immédiatement applicable.

Lire la suite

Ivoire : le scandale de Cannes

23 févr. 2015

La Ministre française de l’écologie a le 27 janvier 2015 donné instruction à ses services de ne plus délivrer de certificats CITES (1) de re-exportation pour des défenses brutes d’éléphants ou des morceaux d’ivoire non travaillés. Elle a également sollicité la Commission Européenne « pour que les Etats membres ne participent plus, par leurs exportations d’ivoire légal, à entretenir la demande dont il est établi qu’elle joue un rôle moteur dans le développement de l’abattage illicite de l’éléphant ». Cette décision a été saluée par 39 Organisations Non Gouvernementales à travers le monde qui avaient sollicité en ce sens Mme Royal (2).

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°7

12 févr. 2015

Lire la suite

Ebola là

17 nov. 2014

De 2009 à 2013, les douanes américaines ont saisi 69.000 pièces de viande de brousse africaine.

Born Free, l’ONG anglaise, estime que près de 8000 t de viande de brousse sont importées au Royaume-Uni chaque année.

A l’aéroport de Roissy-en-France, il ressort d’une surveillance pendant 3 semaines en juin 2008 des vols du matin en provenance de l’Afrique de l’Ouest qu’au moins 3287 t de viande dont 273 t de viande de brousse sont importées chaque année par le seul terminal 2E Roissy-Charles-de-Gaulle.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°6

3 nov. 2014

Bulletin « A la Trace » n°6

« A la Trace » n°6, 134 pages de beauté et de cruauté (5,6 Mo)
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux.
Période du 1er juillet au 30 septembre 2014

Ouvrez des colis et découvrez des scorpions vénéneux, fouillez une boutique en Malaisie et tombez sur une fiole de sperme d’éléphant, découvrez les dernières ruses des trafiquants, rencontrez la mafia des rhinos, rongez vos ongles pour faire l’amour, chassez le lion MGM et découvrez les ânes sauvages du Tibet.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°5

29 juil. 2014

« A la Trace » n°5
Bulletin trimestriel d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’espèces menacées d’extinction
1er avril 2014 au 30 juin 2014

Un hallucinant voyage au cœur de l’extinction animale, de la violence et d’histoires qui parfois grâce aux douanes et aux bonnes volontés se terminent bien.
Entre le 1er janvier et le 30 juin, 555 rhinocéros braconnés en Afrique et en Asie. Moins il y a de rhinocéros sur terre, plus ils sont tués.

Selon Interpol, les saisies représentent environ 10% du trafic illégal.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°4

30 avril 2014

La pègre du braconnage et de la contrebande à la loupe
Voici la 4ème édition de « A la Trace », 112 pages, 468 événements, 352 sources d’information
.
(pdf 112 pages – 6,45 Mo)

Les indicateurs virent au rouge. A la bourse des animaux menacés d’extinction les prix s’affolent. La Chine et le marché mondial des animaux de compagnie exotiques pèsent lourd. Le perroquet vert du Congo trafiqué par les Casques Bleus se vend 800 US$ sur internet. La corne de rhinocéros atteint 100.000 US$/kg, la peau de léopard plus de 30.000 US$. La jeunesse de Bombay se dope au venin de cobra (180.000 US$/l). Isilo, l’éléphant symbole de l’Afrique du Sud, est mort. Ses 2 défenses d’une valeur de 600.000 US$ ont disparu. Les braconniers ont été les premiers à découvrir son corps grâce aux vautours. Les soupçons rôdent. Des gardiens de réserve de jour sont des braconniers la nuit. En même temps que les prix, la violence explose. Les animaux, les voleurs, les rangers tombent. Les trafiquants se tuent entre eux comme les trafiquants de drogue. Les gangs règnent, la gangrène gagne. C’est la guerre. La justice est incohérente. Elle punit pour l’exemple, elle libère sous caution et parfois elle déraille. Les trafiquants sont souvent très jeunes. Les braconniers roulent en BMW. Les techniques pour tuer sont modernes et archaïques à la fois.

Lire la suite

Des milliers d’animaux menacés d’extinction sont partis en fumée

21 avril 2014

Des milliers d’animaux menacés d’extinction sont partis en fumée

Au moins 15.000 animaux exotiques destinés au marché des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) sont morts dans l’incendie de l’entrepôt de Savannah Reptiles Planet à Saint-Sulpice-la-Pointe dans le département du Tarn.

Les boas des sables, les boas constrictors, les pythons royaux, les caméléons panthère, les iguanes communs, les tortues d’Hermann, les tortues feuilles d’Asie, les tortues léopard du Cap, les tortues sillonnées du Sahel, les grenouilles phyllobate et dendrobate sont inscrits à l’Annexe II de la CITES, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. L’Annexe II réglemente le commerce international.

Lire la suite

Le Taser pour les soles – n° 2

18 mars 2014

La Commission pêche de Bruxelles vient d’autoriser l’extension du chalut électrique en Mer du Nord. Elle justifie cette décision par la capacité des Etats-membres à mener des projets-pilotes. 87 chalutiers hollandais peuvent maintenant pratiquer la pêche électrique contre 42 en 2012.

Cette nouvelle aberration est en contradiction avec le règlement pêche de 1998 qui, en se fondant en particulier sur le besoin de protéger les juvéniles, interdit l’utilisation d’explosifs, de poison, de substances soporifiques ou de courant électrique.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°3

3 févr. 2014

« A la Trace » n°3
(pdf – 80 pages. 4,3 Mo)

Veuillez trouver en lien la version française du n°3 de « A la Trace », bulletin trimestriel d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux menacés d’extinction.Tous les évènements couvrent octobre, novembre et décembre 2013. A noter que « A la Trace » bénéficie désormais du soutien financier de la Fondation Brigitte Bardot, de la Ligue pour la Protection des Oiseaux et de la Fondation Franz Weber.

Lire la suite