Pillage, commerce et maltraitance

Vivants ou morts, entiers ou en morceaux, les animaux sauvages sont une marchandise ordinaire à vendre au plus offrant jusqu’à l’extinction de l’espèce. Les réseaux criminels s’enracinent, s’enrichissent, se mondialisent et se diversifient. La faune est traquée pour décorer, habiller, faire bander, guérir, divertir et se nourrir. Un cauchemar. Depuis juillet 2013, Robin des Bois publie « A la Trace », trimestriel unique sur le braconnage et la contrebande de la faune sauvage, sur les risques sanitaire du commerce international et sa cruauté. La disparition progressive de la faune sauvage prive la Terre de ses plus belles couleurs.

Positif !

28 août 2019

CITES COP18 – Genève
Communiqué n°6

Gecko tokay
La proposition de l’Inde, des États-Unis, des Philippines et de l’Union Européenne d’inscrire le gecko tokay en Annexe II de la CITES a été acceptée. L’aire de répartition couvre 13 pays d’Asie du Sud Est.

Lire la suite

Vers la fin du commerce international d’éléphants vivants

27 août 2019

CITES CoP18 – Communiqué n°5
Genève

La solidarité familiale des éléphants est enfin reconnue. La décision d’interdire le commerce des éléphanteaux vivants capturés dans la nature pour les besoins des zoos et des cirques prise la semaine dernière par la CITES était en sursis. Avant le vote en session plénière, l’Union Européenne a fait face à une intense campagne des ONG de protection des éléphants. Elle a finalement trouvé une solution politiquement acceptable par la majorité des pays d’Afrique.

Lire la suite

L’Europe remettra-t-elle les éléphanteaux derrière les barreaux ?

26 août 2019

CITES CoP18 – Communiqué n°4
Genève

Les pays-membres de la CITES ont décidé d’interdire les exportations vers les zoos et les cirques d’éléphants vivants capturés dans la nature. Le 18 août, la proposition des 32 pays de la Coalition pour l’Éléphant d’Afrique, soutenus par la Jordanie, la Syrie, le Liban et l’Inde a été acceptée par 46 voix pour et 18 contre. Durant les débats, les États-Unis et l’Union Européenne se sont fait les porte-paroles de l’industrie de la captivité. Mais en ce début de conférence, les 28 pays de l’Union n’avaient pas tous leurs papiers en règle et leurs votes négatifs n’ont pas été comptabilisés. Depuis, les discussions intra-européennes vont bon train. Clore le débat ou le rouvrir : telle est la question.

Lire la suite

Concombres de mer : la CITES s’intéresse aux sans-grades

25 août 2019

Concombres de mer : la CITES s’intéresse aux sans-grades

CITES CoP18 – Communiqué n°3
Genève – 14h59

Après 17 ans de discussions, de pillage et de contrebande, trois premières espèces de concombres de mer viennent ce matin d’être inscrites en Annexe II de la CITES afin de contrôler leur commerce international : les holothuries à mamelles.

Lire la suite

Girafes : la CITES prend de la hauteur

22 août 2019

Girafes : la CITES prend de la hauteur

CITES CoP18 – Communiqué n°2
Genève – 14h22

La proposition du Tchad, du Sénégal, du Niger, de la République Centrafricaine, du Kenya et du Mali de contrôler le commerce international des girafes vivantes, des peaux, pieds, poils, queues, crânes et autres morceaux de la reine déchue de la savane a été acceptée par 106 voix pour, 21 voix contre et 7 absentions.

Lire la suite

Les girafes

19 août 2019

Les girafes

Les girafes sont en chute libre. Leur inscription à l’Annexe II de la CITES sera examinée cette semaine à Genève. Pour les chasseurs, les zoos et les amateurs de crânes d’animaux ou de tapis exotiques, les girafes sont jusqu’alors en accès libre. Pas de tracasseries administratives.

Lire la suite

La bourse du vivant

16 août 2019

Communiqué CITES CoP18 n°1

La 18ème Conférence plénière des 184 États-parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction -CITES- se réunit à Genève du 17 au 28 août 2019. Robin des Bois est observateur à la CITES depuis 30 ans. Cette session devait se tenir à Colombo en mai-juin 2019. Elle a été reportée puis déplacée en Suisse en raison des attentats du 21 avril au Sri Lanka.
La CITES prouvera-t-elle qu’elle est capable d’organiser la coopération internationale contre la criminalité environnementale et de résister aux sirènes du capitalisme de l’extinction animale et végétale ?
Les pays membres de la CITES reconnaîtront-ils enfin que les animaux sauvages sont des No Border et que certaines espèces comme les girafes et les éléphants doivent bénéficier du droit de circulation à travers les frontières politiques et administratives ?

Lire la suite

A la Trace » n°23 – le bulletin de la défaunation

5 août 2019

A la Trace » n°23 – le bulletin de la défaunation

« A la Trace » n°23, le bulletin de la défaunation
(pdf, 166 pages – 13,6 Mo)

Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
du 1er octobre 2018 au 31 janvier 2019
1112 cas de braconnage, de contrebande et de sauvetage

16 morts : 10 rangers, 2 civils et 4 braconniers

Lire la suite

Risques dans le Parc de la Pendjari

14 mai 2019

Risques dans le Parc de la Pendjari

Troubles, braconnages et mort dans le Parc national de la Pendjari au Bénin, dans le Parc national d’Arly au Burkina Faso et dans le Parc national du W qui s’étend entre le Burkina Faso, le Bénin et le Niger. Le parc d’Arly et le parc de la Pendjari sont directement connectés.

Extraits de « A la Trace », bulletin trimestriel d’information et d‘analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux menacés d’extinction (pdf – 2,4 Mo)

Lire la suite

« A la Trace » n°22, le bulletin de la défaunation

29 nov. 2018

« A la Trace » n°22, le bulletin de la défaunation
Lire la suite
Page 1 sur 101234510Dernière page »