Pillage, commerce et maltraitance

Vivants ou morts, entiers ou en morceaux, les animaux sauvages sont une marchandise ordinaire à vendre au plus offrant jusqu’à l’extinction de l’espèce. Les réseaux criminels s’enracinent, s’enrichissent, se mondialisent et se diversifient. La faune est traquée pour décorer, habiller, faire bander, guérir, divertir et se nourrir. Un cauchemar. Depuis juillet 2013, Robin des Bois publie « A la Trace », trimestriel unique sur le braconnage et la contrebande de la faune sauvage, sur les risques sanitaire du commerce international et sa cruauté. La disparition progressive de la faune sauvage prive la Terre de ses plus belles couleurs.

Bulletin « A la Trace » n°17

1 août 2017

Bulletin « A la Trace » n°17

Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
764 événements du 1er avril au 30 juin 2017
128 pages illustrées
4,4 Mo

Ormeaux, strombes, bénitiers et conques (p. 4)
Toujours un trafic soutenu et massif entre l’Afrique du Sud et la Chine. Une morgue et des fausses cargaisons de granulés de plastique témoignent de la créativité et du culot de la filière de contrebande. Les sanctions pénales et financières sont fortes. La valeur des saisies dépasse le million d’US$. Les chiens renifleurs sont sur le coup.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°16

19 mai 2017

Bulletin « A la Trace » n°16
Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande
Lire la suite

Une nouvelle ère pour les éléphants

30 déc. 2016

Le gouvernement chinois décide de la fermeture de son marché domestique de l’ivoire. Dans un premier temps, au plus tard le 31 mars 2017, les ateliers agréés de transformation d’ivoire n’auront plus le droit d’exercer cette activité. Dans un deuxième temps, au plus tard le 31 décembre 2017, les magasins agréés de vente d’ivoire au détail devront abandonner ce marché. Ces ateliers et magasins étaient alimentés par de l’ivoire « légal » en provenance de certains pays d’Afrique australe et par de l’ivoire provenant du braconnage à travers le continent africain.
La reconversion des ateliers et des commerçants sera accompagnée.
La lutte contre la contrebande de l’ivoire brut et des ivoires travaillés et les ateliers clandestins de transformation d’ivoire va être renforcée.
Des efforts d’information envers les consommateurs vont être intensifiés pour « créer un environnement favorable à la protection des éléphants, des autres animaux sauvages et de la flore » selon l’annonce du gouvernement chinois.
« Pour des raisons culturelles », la seule activité commerciale d’ivoire autorisée sera la vente aux enchères d’antiquités certifiées.

Lire la suite

La Chine veut aussi la peau de l’âne

19 déc. 2016

La Chine veut aussi la peau de l’âne

Une véritable explosion des exportations de peaux d’ânes à destination de la Chine est observée depuis un an du nord au sud de l’Afrique. Les pays les plus touchés sont l’Egypte, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Kenya, la Tanzanie, le Botswana et l’Afrique du Sud. En Egypte, le prix d’un âne était de 17 € il y a 2 ans. Il se vend 10 fois plus cher aujourd’hui.
Le Burkina Faso est le symbole de cette foudroyante persécution.
– 1er trimestre 2015 : 1000 peaux exportées.
– 4ème trimestre 2015 : 18.000 peaux.
– 1er semestre 2016 : 65.000 peaux.

Lire la suite

Vol d’ivoire dans la baie de Seine

30 nov. 2016

Vol d’ivoire dans la baie de Seine

V2

Un cachalot adulte s’est échoué dans la Seine aval le vendredi 25 novembre 2016 à côté de Port 2000, Le Havre. Le cadavre est toujours en place. Des voleurs ont arraché ou coupé les dents d’ivoire. Un spécialiste en recherche biologique après des échouages de cachalots confirme que des dents sont volées sur les carcasses peu de temps après leur découverte.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°14 – 1er juillet – 30 septembre 2016

16 nov. 2016

Bulletin « A la Trace » n°14 – 1er juillet – 30 septembre 2016

« A la Trace » n°14
Bulletin trimestriel d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
Juillet-Août-Septembre 2016

Des valises bourrées de singes, de tortues, de pangolins, d’ivoire, d’oiseaux, de cruauté et d’argent en nature. Des victimes innombrables de l’huile de palme durable. Des regards effarés et des rangers qui meurent ou qui maternent.
112 pages illustrées (pdf – 6,7 Mo)

Lire la suite

Commerce d’espèces menacées – bilan de la CITES

11 oct. 2016

Commerce d’espèces menacées – bilan de la CITES

CITES
Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction

17ème Conférence des Parties. Johannesburg – Afrique du Sud
24 septembre – 5 octobre 2016

BILAN

Lire la suite

CITES CoP17 à Johannesburg – Communiqué n°1

23 sept. 2016

Communiqué n°1 – Ouverture

CITES – Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction
17ème Conférence des Parties. Johannesburg – Afrique du Sud
24 septembre – 5 octobre 2016

Les ivoires d’éléphant et de mammouth seront sur la table avec l’ivoire rouge des calaos, les écailles de pangolin, les os de tigre et de lion, le gecko psychédélique, le poisson cardinal et les faucons pèlerins…

Les trafics de palissandres et de bois de rose seront regardés à la loupe. Les tronçonneuses vont hanter les couloirs.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » – Hors Série 17ème Conférence de la CITES

21 sept. 2016

Bulletin « A la Trace » – Hors Série 17ème Conférence de la CITES

« A la Trace » – Hors Série 17ème Conférence de la CITES

Depuis 3 ans, l’ONG Robin des Bois publie en français et en anglais le trimestriel « A la Trace » consacré au braconnage et à la contrebande d’espèces animales menacées d’extinction. Les informations proviennent d’un millier de sources, institutions, médias locaux et ONG de terrain à travers le monde. Chaque événement est analysé, relaté avec un maximum de détails pratiques et les rebondissements sont suivis dans le temps.

Lire la suite
Page 1 sur 812345Dernière page »