Eléphants et ivoires

En 1986, Robin des Bois publie « Eléphants et ivoire végétal ». Un an plus tard, une élégante bande d’éléphants masqués tout droit sortis d’Art Déco et de Sherwood envahit les trafiquants d’ivoire à Paris. En 1988 les éléphants masqués saluent à Lausanne la décision d’interdire le commerce international de l’ivoire. Une victoire colossale. En 1997, le cartel de l’ivoire réussit à rouvrir les vannes du commerce international. Une défaite abyssale. C’était à Harare capitale du Zimbabwe. Le journal gouvernemental titre « L’Afrique australe gagne la guerre de l’ivoire ». Robin des Bois répond par « Harare humanum est ». De cette erreur, les éléphants ne se remettent pas.

La France à l’écoute des éléphants

28 janv. 2015

La décision de suspendre immédiatement l’exportation des défenses d’éléphant entières ou coupées depuis la France annoncée par Mme Royal, Ministre de l’Ecologie, est positive. La France s’est aussi engagée à défendre cette mesure au sein de l’Union Européenne.

En 2014, plus de 3 t d’ivoire brut ont été vendues dans les salles de ventes aux enchères en France. La totalité de ces ivoires a été achetée par des ressortissants étrangers, en particulier asiatiques. En France, l’ivoire se vend 300 à 1000 € le kilo. En Chine, il se vend aujourd’hui 6000 à 7000 € le kilo.

Lire la suite

Trafic d’ivoire : 37 ONG pointent la France / suite 1

20 janv. 2015

A l’initiative de Robin des Bois, 37 ONG à travers le monde ont adressé le 20 janvier 2015 un courrier à Mme Royal, Ministre de l’Ecologie, lui demandant d’interdire la commercialisation d’ivoire brut et son exportation depuis la France.
Mme Royal a répondu favorablement à cette requête en précisant à l’AFP que « la France va dans un premier temps aligner les règles françaises sur la législation la plus avancée ».
En Allemagne, depuis le mois de septembre, un décret interdit l’exportation de défenses et d’ivoire brut de plus de 20 cm de long. Au Royaume-Uni et en Suède, la commercialisation et l’exportation d’ivoire brut ne sont plus autorisées.

Lire la suite

Trafic d’ivoire : 37 ONG pointent la France

20 janv. 2015

Dans un courrier commun, 37 Organisations Non Gouvernementales européennes, africaines, américaines et asiatiques demandent à Mme la Ministre de l’Ecologie d’interdire la vente en France et l’exportation depuis la France d’ivoire brut et débité (courrier disponible en lien, pdf). Si la France décide d’appliquer ces deux mesures, elle contribuera à enrayer le braconnage des éléphants, la contrebande et la spéculation sur l’ivoire.

Le volume du trafic d’ivoire est 3 fois plus élevé qu’en 1998. En Asie et notamment en Chine, la demande des classes moyennes et riches augmente. Elle est insatiable.
En Afrique et en Asie, 35.000 à 40.000 éléphants sont braconnés chaque année. La population d’éléphants en Afrique a diminué d’environ 70% entre 1985 et 2010. Le cycle de reproduction des éléphants est exceptionnellement long. La gestation dure 21 à 23 mois. Sauf exception, elle est suivie d’une seule naissance. La période d’allaitement est d’au moins 3 ans. L’intervalle entre les naissances est de 4 à 10 ans. Les éléphants braconnés sont de plus en plus jeunes. L’avenir des éléphants est menacé à court terme. Certains misent sur leur disparition et spéculent sur l’ivoire comme d’autres spéculent sur l’or et les diamants.

Lire la suite

Bonnes nouvelles et bonne année !

24 déc. 2014

Deux heureux évènements majeurs et simultanés sont à célébrer.

1 – Pour la première fois depuis 27 années, les baleines en Antarctique ne sont pas harponnées par le Japon. La douleur et la mort de plusieurs centaines de mammifères marins sont évitées. Trêve fragile mais tangible qui permet aux baleines de l’hémisphère sud de souffler.

2 – Les 98 éléphants domestiques du Tamil Nadu en Inde sont en vacances du 11 décembre 2014 au 27 janvier 2015. Transportés par camion et regroupés dans 2 camps – un pour les éléphants à vocation religieuse, un pour les éléphants à vocation forestière – tous bénéficient d’une cure de jouvence et d’un suivi sanitaire et mental. En même temps, les cornacs apprennent à mieux prendre soin des pachydermes.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°6

3 nov. 2014

Bulletin « A la Trace » n°6

« A la Trace » n°6, 134 pages de beauté et de cruauté (5,6 Mo)
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux.
Période du 1er juillet au 30 septembre 2014

Rhinocéros et éléphants, pages 60 à 97

Ouvrez des colis et découvrez des scorpions vénéneux, fouillez une boutique en Malaisie et tombez sur une fiole de sperme d’éléphant, découvrez les dernières ruses des trafiquants, rencontrez la mafia des rhinos, rongez vos ongles pour faire l’amour, chassez le lion MGM et découvrez les ânes sauvages du Tibet.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°5

29 juil. 2014

« A la Trace » n°5
Bulletin trimestriel d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’espèces menacées d’extinction
1er avril 2014 au 30 juin 2014
Rhinocéros et éléphants, pages 68 à 105

Un hallucinant voyage au cœur de l’extinction animale, de la violence et d’histoires qui parfois grâce aux douanes et aux bonnes volontés se terminent bien.
Entre le 1er janvier et le 30 juin, 555 rhinocéros braconnés en Afrique et en Asie. Moins il y a de rhinocéros sur terre, plus ils sont tués.

Lire la suite

L’Europe – Un marché libre pour le commerce de l’ivoire ?

2 juin 2014

ComPresse_UE-commerce-ivoire-2Juin2014-FR

Les défenseurs de l’environnement exhortent l’Union Européenne – le plus gros exportateur d’ivoire prétendument “ancien” – à interdire tout commerce de l’ivoire

Bruxelles / 2 Juin 2014. A la veille de réunions inter-gouvernementales à Bruxelles et à Genève aux mois de juin et de juillet pour débattre du sort des éléphants, une coalition d’ONG environnementales demande à tous les gouvernements de l’Union Européenne de stopper sans délais tout commerce de l’ivoire et de détruire leurs stocks résiduels. De nouvelles données montrent une augmentation des exportations d’ivoire à partir de l’Union Européenne vers la Chine et le monde entier. Les ONG lancent l’alerte : les vides juridiques dans l’encadrement du commerce de l’ivoire sont une opportunité pour blanchir de l’ivoire provenant d’animaux braconnés en l’introduisant dans les circuits « légaux», suscitant ainsi de nouveaux abattages d’éléphants.

Lire la suite

Les éléphants menacés par les retraités de la Côte d’Azur

13 mai 2014

La France, premier pays européen à avoir détruit ses stocks d’ivoire illégaux -3,4 tonnes en février 2014-, devient parallèlement une plaque tournante du commerce international de l’ivoire. Par l’intermédiaire de l’hôtel des ventes de Cannes, les défenses brutes ou travaillées de 42 éléphants ont été mises en vente le 8 mars et le 3 mai 2014. Elles cumulent un poids de 1,4 tonne. A en croire les propos du directeur de Cannes Enchères, la Côte d’Azur serait peuplée d’anciens travailleurs expatriés en Afrique revenus les mains pleines et souhaitant améliorer leur pension pour couler des jours paisibles face à la Méditerranée, loin des rafales des AK47 qui harcèlent les éléphants d’Afrique.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°4

30 avril 2014

La pègre du braconnage et de la contrebande à la loupe
Voici la 4ème édition de « A la Trace », 112 pages, 468 événements, 352 sources d’information
.
(pdf 112 pages – 6,45 Mo)
Rhinocéros et éléphants, pages 62 à 90

Les indicateurs virent au rouge. A la bourse des animaux menacés d’extinction les prix s’affolent. La Chine et le marché mondial des animaux de compagnie exotiques pèsent lourd. Le perroquet vert du Congo trafiqué par les Casques Bleus se vend 800 US$ sur internet. La corne de rhinocéros atteint 100.000 US$/kg, la peau de léopard plus de 30.000 US$. La jeunesse de Bombay se dope au venin de cobra (180.000 US$/l). Isilo, l’éléphant symbole de l’Afrique du Sud, est mort. Ses 2 défenses d’une valeur de 600.000 US$ ont disparu. Les braconniers ont été les premiers à découvrir son corps grâce aux vautours. Les soupçons rôdent. Des gardiens de réserve de jour sont des braconniers la nuit. En même temps que les prix, la violence explose. Les animaux, les voleurs, les rangers tombent. Les trafiquants se tuent entre eux comme les trafiquants de drogue. Les gangs règnent, la gangrène gagne. C’est la guerre. La justice est incohérente. Elle punit pour l’exemple, elle libère sous caution et parfois elle déraille. Les trafiquants sont souvent très jeunes. Les braconniers roulent en BMW. Les techniques pour tuer sont modernes et archaïques à la fois.

Lire la suite

L’interdiction du commerce de l’ivoire est indispensable pour sauver les éléphants

12 févr. 2014

Microsoft Word - Press Release CITES HAS NO CURE FOR ELEPHANT PO

Les dirigeants du monde se rencontrent à Londres le 13 février au sommet organisé par le Premier Ministre Britannique David Cameron en présence du Prince Charles et du Prince William. Il s’agit de faire face à l’escalade du braconnage qui décime les espèces sauvages emblématiques. A cette occasion, 23 organisations de défense de l’environnement, des animaux et de la condition animale réparties dans 14 pays en Asie, en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord appellent à une interdiction permanente des marchés internationaux et nationaux de l’ivoire et à la destruction de tous les stocks d’ivoire détenus par les gouvernements.

Lire la suite