Eléphants et ivoires

En 1986, Robin des Bois publie « Eléphants et ivoire végétal ». Un an plus tard, une élégante bande d’éléphants masqués tout droit sortis d’Art Déco et de Sherwood envahit les trafiquants d’ivoire à Paris. En 1988 les éléphants masqués saluent à Lausanne la décision d’interdire le commerce international de l’ivoire. Une victoire colossale. En 1997, le cartel de l’ivoire réussit à rouvrir les vannes du commerce international. Une défaite abyssale. C’était à Harare capitale du Zimbabwe. Le journal gouvernemental titre « L’Afrique australe gagne la guerre de l’ivoire ». Robin des Bois répond par « Harare humanum est ». De cette erreur, les éléphants ne se remettent pas.

Destruction d’ivoire au Kenya : coup d’envoi de la campagne pour une interdiction mondiale du commerce de l’ivoire

28 avril 2016

NGO 28 April comm press final-FR

Les défenseurs de la nature saluent les mesures destinées à renforcer la protection légale des éléphants au niveau international.

Alors que le Kenya s’apprête à brûler 105 tonnes d’ivoire ce samedi 30 avril – soit la plus grande quantité d’ivoire jamais détruite en Afrique et sept fois plus que tout stock d’ivoire jamais détruit jusqu’à présent –, des Organisations Non Gouvernementales qui œuvrent en faveur de la protection des éléphants se félicitent de la stratégie des pays africains qui veulent obtenir une interdiction définitive du commerce international de l’ivoire et la destruction des stocks d’ivoire dans le monde entier.

Lire la suite

Bonne nouvelle pour les éléphants Mauvaise nouvelle pour les trafiquants

4 avril 2016

La Chine suspend du 20 mars 2016 au 31 décembre 2019 l’importation d’ivoire post colonial sous forme de défenses brutes ou travaillées. Ces ivoires officiellement appelés « pré-convention » sont censés avoir été acquis avant 1976 et l’entrée en vigueur des règles de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). En outre, la suspension d’importation est étendue aux sculptures en ivoire récentes et aux trophées de chasse en Afrique.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°11

9 mars 2016

Bulletin « A la Trace » n°11

« A la Trace » n°11
Le monde sidérant du braconnage et de la contrebande
de la faune sauvage
n°11 : 1er octobre – 31 décembre 2015. 100 pages, 6,6 Mo
100 pages de cruauté, de corruption, de courage, d’étonnement et de beauté
Rhinocéros, éléphants et mammouths, pages 56 à 87

Partez à la découverte du caviar dans un cercueil, des ivoires dans les remorques et les conteneurs, des filières perruques et tailleurs.
Courez au secours de nos amis les vautours.
Faites vous de la bile pour les ours.

Lire la suite

Éléphants morts, trafiquants en liberté

11 déc. 2015

Après la saisie le 10 décembre 2015 de 95 kg d’ivoire dans les bagages de 2 citoyens vietnamiens en transit à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle à Paris, Robin des Bois et la Fondation Brigitte Bardot déplorent que ce beau coup de filet soit terni par la remise en liberté quasi-immédiate des trafiquants. Les deux individus venaient d’Angola via Addis-Abeba en Ethiopie et étaient en partance pour Hanoï. Ils ont été remis en liberté après une garde à vue de 5 heures.

Les articles L.415-6 du Code de l’environnement et 132-71 du Code pénal les rendaient passibles de 7 ans d’emprisonnement et 150.000 euros d’amende. La qualification de bande organisée ne fait guère de doute. Selon les douaniers, ils font partie d’un réseau très structuré de trafiquants. Une éventuelle amende fixée par le service national des douanes judiciaires à l’issue de l’enquête ne sera jamais payée. Il est vraisemblable que ces deux trafiquants ne soient que des passeurs payés quelques centaines d’euros pour le convoyage.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°10

1 déc. 2015

Bulletin « A la Trace » n°10

« A la Trace » n°10 vient de paraître.
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’espèces animales menacées.
Juillet, août et septembre 2015.
pdf 80 pages, 5,8 Mo
Rhinocéros et éléphants, pages 45 à 67

Les feux s’allument, une espèce s’éteint  p.3
La filière puzzle p. 51
La filière des tailleurs p. 64

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°9

29 juil. 2015

Bulletin « A la Trace » n°9
Lire la suite

Les rhinocéros font Caen-Cannes

9 juil. 2015

1 – Hier, la Cour d’Appel de Caen a donné un avis favorable à l’extradition de John Slattery, un citoyen irlandais dont le frère vient de purger une peine de prison ferme aux Etats-Unis d’Amérique. La coopération internationale et diplomatique s’installe pour contrer le trafic d’espèces menacées. C’est la première fois qu’une procédure d’extradition pour trafic faunique entre la France et les Etats-Unis est confirmée. Les 2 frères et un 3ème complice ont participé à un trafic illégal de cornes de rhinocéros entre le Texas, l’Etat de New York et la Chine. En 2010 et en 2011, plusieurs intermédiaires irlandais ont acheté des cornes à bas prix dans les salles des ventes et chez les taxidermistes aux Etats-Unis pour les revendre à des trafiquants chinois. Pour faciliter la circulation des marchandises à l’intérieur des Etats-Unis, les documents d’origine des cornes étaient falsifiés et des faux tampons de l’US Fish and Wildlife Service utilisés.

Lire la suite

Mali, la paix aussi pour les éléphants

22 juin 2015

Les éléphants de Mauritanie ont disparu en 1980. Les éléphants du Mali sont uniques. C’est la population la plus au nord du continent africain. Les éléphants au Mali occupent un milieu aride. Ils appliquent une stratégie nomade adaptée à la rareté et à la variabilité saisonnière des ressources végétales et aquatiques. Une traditionnelle mais fragile cohabitation avec les activités agricoles et les colonisations humaines permettait à la population globale des éléphants du Mali, au sud de la région de Tombouctou, de se stabiliser autour de 300 à 350 individus. Le braconnage était négligeable.

Lire la suite

Bien Vu !

11 juin 2015

Robin des Bois félicite les douanes de Roissy pour leur grosse prise d’ivoire en provenance de République Démocratique du Congo et à destination du Vietnam (136 kg). Le colis de « pièces de rechange » méritait effectivement d’être ciblé.

Il se confirme que l’Europe et la France contrairement à des idées reçues sont des aires de transit pour le trafic d’ivoire et d’autres matières animales entre l’Afrique et l’Asie. Les défenses pesant en moyenne une dizaine de kilos proviennent d’éléphants reproducteurs alors qu’il est plus courant de voir aujourd’hui des défenses de 2 kg arrachées sur des éléphanteaux de 3-4 ans.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°8

7 mai 2015

Bulletin « A la Trace » n°8

« A la Trace » n°8 vient de paraître.
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’espèces animales menacées. Janvier, février et mars 2015.
La criminalité faunique du trimestre à travers 500 évènements sur les 5 continents.
pdf 108 pages, 5 Mo
Rhinocéros, éléphants et mammouths, pages 56 à 90

Une immersion dans la guerre de la corne de rhinocéros et de l’ivoire, un focus sur les dernières ruses des trafiquants qui cachent de l’ivoire dans du plâtre médical ou du lait en poudre, coincent des reptiles et des grenouilles dans les livres pour enfants et les paquets de cigarettes, peignent des peaux de léopard en peaux de tigre pour optimiser les profits.
Une rencontre avec des familles de braconniers déchirées et avec des instituteurs, des universitaires et des pasteurs qui enseignent et prêchent le jour et trafiquent la nuit …

Lire la suite
Page 3 sur 121234510Dernière page »