Démolition des navires

Après l’affaire du porte-avions Clemenceau, Robin des Bois a voulu y voir clair dans le monde de la démolition et du recyclage des vieux navires de commerce et militaires en fin de vie. A cet effet, un bulletin trimestriel d’information et d’analyses a été mis en chantier et lancé en 2006. Chaque numéro de « A la casse », « Shipbreaking » en version anglaise, est un tour du monde des meilleures techniques disponibles et beaucoup plus nombreuses des pires techniques disponibles. Un gros succès éditorial épluché par les spécialistes du monde entier. Dans « A la Casse » bat le pouls de la mondialisation.

Bulletin « A la Casse » n°25

3 nov. 2011

Bulletin « A la Casse » n°25

Découvrir la terrible histoire du Canadian Miner parti en remorque vers la Turquie et cloué sur les rochers de l’île Scatarie, Nouvelle-Ecosse et celle de l’irakien Al-Zahraa le porte-chars de Saddam immobilisé pendant 21 ans à Bremerhaven et parti à la casse en Lituanie. Connaître l’odyssée du Monte Stello, le car-ferry corse, déclaré mort après un échouement en Sardaigne le 1er janvier 1994, la nuit de la Saint Sylvestre, ressuscité par la Norvège, revendu en Nouvelle-Zélande et détruit en Chine, l’histoire du Zoé, le paquebot grec qui n’a jamais navigué parti à la casse en Turquie. Compter les vieux pétroliers qui partent sur les plages du Pakistan, accompagner la ronde des navires qui partent très loin en finir. Suivre pas à pas le Probo Koala.

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » n°24

10 août 2011

Bulletin « A la Casse » n°24

49 pages à la découverte de la démolition des navires dans le monde entier.

Exemples :

– 65 ans après les essais nucléaires, les épaves de l’atoll de Bikini partent à la casse.

– une enquête exclusive sur la fin rocambolesque de la famille Probo dont le Probo Koala responsable il y a 5 ans exactement du drame d’Abidjan.

– l’amiante qui tue dans les 4 pays leaders dans la démolition des navires.

– les tendances du marché de mai à juillet 2011.

– les armateurs français sont-ils responsables ? Les cas du Renoir et du Cezanne à Dunkerque et du Tellier au Havre.

Lire la suite

Un déchet nucléaire à la casse en Belgique

7 juin 2011

Un déchet nucléaire à la casse en Belgique

Selon les informations diffusées par le Northwest Evening Mail, le Pacific Sandpiper appartenant à l’armateur anglais Pacific Nuclear Transport Ltd (PNTL) part à la casse en Belgique. Le Pacific Sandpiper a été lancé en 1985. Il mesure 104 mètres de long. Son poids lège est environ de 3.950 tonnes. Ce déchet nucléaire a transporté pendant toute sa carrière 500 conteneurs de combustibles irradiés depuis le Japon vers la France pour Cogema-AREVA et le Royaume-Uni pour BNFL dans le cadre des contrats de retraitement signés avec les compagnies japonaises de production d’électricité Tepco et Kansaï. Il a également convoyé en janvier 2004 entre Cherbourg et le Japon des déchets nucléaires vitrifiés en provenance de l’usine AREVA de La Hague.

Lire la suite

Les dernières nouvelles du Probo Koala

3 juin 2011

Le Gulf Jash, ex-Probo Koala, est à l’ancre dans la Baie d’Halong au Vietnam. Aujourd’hui 3 juin, le courtier américain GMS dément être l’actuel propriétaire de l’ex-Probo Koala. Dans cette hypothèse, il revient à l’armateur du navire depuis 2006, à savoir la Gulf Navigation établi à Dubaï, de préciser les conditions de vente et la destination du navire.

Confirmant le communiqué diffusé par Robin des Bois le 17 mai 2011, la base de données Equasis indique depuis le 31 mai que le Gulf Jash (ex-Probo Koala), le Gulf Ahmadi (ex-Probo Bison) et le Gulf Shagra (ex-Probo Panda) sont en attente de démolition.
L’ex-Probo Koala est interdit d’entrée dans les eaux territoriales du Bangladesh depuis le 27 mai, les autorités ayant été informées par Robin des Bois dès le 17 de l’arrivée imminente du navire sur les chantiers de démolition de Chittagong.

Lire la suite

Probo Koala au Bangladesh : refusé

28 mai 2011

Informées par Robin des Bois dès le 17 mai 2011 de l’arrivée imminente du Probo Koala sur les plages de Chittagong pour démolition, les autorités du Bangladesh (1) par la voix du Ministre de l’Environnement viennent d’interdire l’accès au chantier de ce navire dont le dernier nom connu est le Gulf Jash, numéro OMI 8309816. C’est la première fois qu’un navire voué à la démolition est ainsi banni des eaux du Bangladesh. Cette décision se justifie par l’histoire de ce tanker et par les résidus particulièrement toxiques encore susceptibles d’être à bord. La liste de ces substances et le plan du navire sont dans le document en lien.

Lire la suite

ToutenAsie

19 mai 2011

ToutenAsie

Dernière minute,
Le Probo Koala part à la casse

La livraison numéro 23 d’ « A la casse.com », bulletin d’informations et d’analyses de Robin des Bois sur la démolition des navires est disponible (pdf 57 pages, 3.06 Mo).

Sur 362 navires partis à la casse pendant les 4 premiers mois de l’année, 322 sont partis en Asie ; 122 appartenaient à des armateurs européens et 134 ont été construits en Europe.

Malgré les mauvaises conditions de travail, l’environnement saccagé, la diversité des déchets, le monde de la mer continue de plus belle à échouer sur les plages asiatiques ses cargos désaffectés.

Lire la suite

Probo Koala : le bateau de la mort en route pour le cimetière

17 mai 2011

Le Probo Koala, navire qui a semé la mort et la panique à Abidjan pendant l’été 2006 vient d’être vendu par son propriétaire à un démolisseur au Bangladesh pour 7,7 millions de dollars. Actuellement au large de la Chine, il devrait s’échouer sur les plages de Chittagong dans les prochains jours sous le nom de Gulf Jash. Le propriétaire grec du Probo Koala l’avait en effet revendu à la Gulf Navigation à Dubaï, base avancée des armateurs européens en Asie. Deux sister-ships du Probo Koala vont subir le même sort (l’ex-Probo Panda et l’ex-Probo Bison).

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » n°22

20 janv. 2011

Le 22ème « A la casse.com », bulletin trimestriel d’information et d’analyse sur la démolition des navires est disponible.

Parmi les éléments clés : le bilan 2010 des navires partis à la démolition et leurs destinations, l’Azzurra un transporteur de gaz italien abandonné au Pérou, piraterie en Somalie et démolition, le départ à la casse du ferry-boat Senlac construit par l’arsenal de Brest, le sabordage de la filière française de démolition par une mission parlementaire, la situation au Bangladesh et l’inénarrable histoire d’un chasseur de baleines en Antarctique lancé en 1939 et retiré des mers fin 2010.

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » n°21

2 nov. 2010

Bulletin trimestriel d’information et d’analyse sur la démolition des navires de Robin des Bois vient de paraître.

– Le Bangladesh a le mal de mer (p 1).

– Démolition sauvage en Afrique, le Togo pavillon du dernier voyage (p 3).

– La Turquie ferraille les vieux navires en Méditerranée (p 4).

– Une exceptionnelle (on l’espère) baraterie mise au jour grâce au numéro 20 de A la Casse.com (p 5).

– Un pétrolier ravitailleur de la flotte baleinière japonaise part à la casse en Inde (p 14).

Lire la suite

Cezanne et Renoir : une nouvelle exposition en Asie ?

27 août 2010

Depuis 2003 et l’affaire du Clemenceau, l’opinion publique et les dirigeants politiques réclament de la part de la France une initiative sur le démantèlement des navires. Malgré des engagements du Grenelle de l’Environnement et du Grenelle de la Mer, ces revendications sont restées lettre morte. Le dernier non évènement en date est la « mission parlementaire démantèlement des navires » qui renvoie à un nouveau comité de pilotage et affirme grâce à un raisonnement simplificateur qu’une filière de démantèlement des navires en France n’aurait pas en elle-même de viabilité économique [« Lorsqu’on sait qu’un gros broyeur peut traiter 1.000 t de ferraille par jour, on ne peut que réaliser que les 10.000 t actuelles de navires militaires ne représenteraient que 10 jours d’activité » ]. La Mission ne s’attarde pas sur les scandales environnementaux, sanitaires et sociaux du ferraillage des navires dans les pays asiatiques.

Lire la suite