Traverses et autres bois traités

Les traverses de chemins de fer retirées des voies ferrées par centaines de milliers sont des déchets dangereux et cancérogènes. Pourtant, elles s’introduisent dans les maisons, les terrasses, les potagers et les jardins publics. Elles vont jusqu’à s’installer dans les charpentes ou les écuries. Les circuits sont complexes : récupération, internet, bons coins et mauvais plans, import-export. Les paysagistes ne sont pas en reste. Dans ce domaine, ils sont hors concours et hors la loi. Gare aussi aux poteaux téléphoniques usagés et traités à l’arsenic.

Les traverses remises dans le droit chemin

20 déc. 2018

14h20

La campagne traverses et autres bois traités à la créosote est une action prioritaire et continue de Robin des Bois depuis 2003.

L’arrêté signé le 18 décembre 2018 par le Ministère de la transition écologique et solidaire, le Ministère des Solidarités et de la Santé  et le Ministère du Travail entrera en application en avril 2019. La réutilisation, le recyclage, la valorisation, hormis la valorisation énergétique, de déchets de bois traités à la créosote seront dès lors interdits.

Lire la suite

La déchéance des déchets

10 déc. 2018

Leboncoin continue à proposer sur sa plateforme bric-à-brac des traverses de chemin de fer sans informer les acheteurs de leur caractère cancérogène et de leur statut de déchet dangereux.

L’enquête de Déchets-infos (n°149 – 21 novembre 2018) démontre que Leboncoin héberge aussi d’alléchantes offres de récupérateurs informels de déchets d’amiante, de DEEE, de gravats,…

Lire la suite

Alerte au parc zoologique CERZA à Hermival-les-Vaux, près de Lisieux, Calvados

30 juil. 2018

Alerte au parc zoologique CERZA à Hermival-les-Vaux, près de Lisieux, Calvados

Le bocage normand et 1500 animaux captifs sont sous la menace imminente des vapeurs toxiques de créosote.

Plus de 500 poteaux créosotés sont sur le point d’être plantés pour faire une nouvelle clôture. La toxicité de la créosote vient d’être lourdement confirmée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail  (ANSES) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD).

Lire la suite

Les traverses insoutenables de la SNCF

12 avril 2018

Les traverses insoutenables de la SNCF

Mise à jour du 23 avril 2018 : l’ANSES publie un communiqué restreignant l’usage des produits à base de créosote (pdf)

Les traverses sous rail sont les garantes de la sécurité ferroviaire. Elles sont imprégnées de créosote depuis la décennie 1880-1890. La créosote protège les traverses en bois de l’attaque des champignons, des insectes, des bactéries et de l’humidité.

La créosote est un produit biocide dérivé des huiles de charbon. Elle contient des hydrocarbures cancérogènes. Le plus dangereux est le benzopyrène. Les effets les plus connus de l’exposition prolongée aux odeurs et aux vapeurs de créosote sont l’irritation de la peau et des yeux, les vertiges, les nausées, les migraines, les dépressions et les insomnies.

Lire la suite

Alerte aux carrelets toxiques en Charente-Maritime

18 févr. 2015

Alerte aux carrelets toxiques en Charente-Maritime

Lettre ouverte

Destinataires : DDTM Charente-Maritime, Préfecture de la Charente-Maritime, Comité régional de la conchyliculture Poitou-Charentes, Ministère de l’Ecologie -DGPR-, Mairie d’Angoulins-sur-Mer, Mairie de l’Île d’Aix, Mairie d’Esnandes, Mairie de Saint Georges d’Oléron, Mairie de Saint Laurent de la Prée, Mairie de Soubise, Mairie d’Yves
Copie à : Presse régionale, Le Marin

Madame, Monsieur,

Notre attention est attirée par des sympathisants sur l’utilisation de poteaux traités à l’arsenic et à la créosote pour l’implantation de pontons supportant des installations de pêche de loisirs dite pêche au carrelet.

Lire la suite

Barbecue sans frontières

9 oct. 2013

Sujet : Sidénergie – 2013 – n°2

Geprocor, la plate-forme export d’Intermarché / Les Mousquetaires installée à Monaco tente d’exporter hors de l’Union Européenne 1.600 tonnes de charbon de bois de la marque Braisal qui ne sont pas commercialisables en Europe.

Or, c’est sous la marque Braisal que Sidénergie écoulait son charbon de bois fabriqué à partir de traverses de chemin de fer retirées des voies. Les traverses de chemin de fer sont imprégnées d’une substance toxique et cancérogène, la créosote. Robin des Bois a toujours soutenu que cette fabrication était illégale au regard de la réglementation française et européenne. Seul un avis dérogatoire du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique accordait à ce charbon de traverses un vernis de respectabilité.

Lire la suite

Alang dans le Lot

7 oct. 2013

Ils travaillent sans masques, sans gants, torse nu, la clope au bec, au contact cutané et par inhalation de poisons. Ce n’est ni à Alang (Inde) ni au Bangladesh, c’est à Laval-de-Cère aux confins du Massif Central, aux bords de la Cère, affluent de la Dordogne. Depuis 10 ans, Sidénergie transforme les traverses de chemin de fer créosotées en charbon de bois pour barbecue grâce à une dérogation du Conseil Supérieur de l’Hygiène Publique en France.

Depuis 10 ans, Robin des Bois réclame d’urgence la fermeture de ce scandale industriel et sanitaire. Enfin, elle était prévue pour juillet 2013 au grand soulagement des habitants de la vallée qui se plaignent de fumées sales et d’odeurs nauséabondes.

Lire la suite

Traverses : l’empoisonnement perdure

6 juin 2012

Robin des Bois reçoit de plus en plus de sollicitations de familles inquiètes. Elles s’aperçoivent au fil du temps qu’elles vivent chez elles ou dans leurs jardins avec des déchets dangereux, cancérogènes, reconnus comme tels par le Ministère de l’Ecologie, la réglementation française et européenne. Malgré la Charte d’engagement volontaire relative à la réutilisation et à l’élimination des poteaux et des traverses en bois traités à la créosote et au CCA – Chrome Cuivre Arsenic – de juillet 2010 signée par Réseau Ferré de France, France Télécom, EDF, le Ministère de l’Ecologie et Robin des Bois, le risque sanitaire pour les populations est toujours présent et les filières de filous commercialisant les traverses de chemin de fer prolifèrent : grandes surfaces de jardinage, coopératives agricoles, sites internet de revente, paysagistes, importateurs de traverses en provenance des Pays-Bas et d’autres pays européens bénéficiant pour l’entrée sur le territoire français de l’inertie de quelques Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement. Nous citerons par exemple le cas de Pluyms qui peut vous livrer, Mesdames et Messieurs, des traverses de chemin de fer usagées, autrement dit des déchets dangereux par semi-remorques entiers à des prix très intéressants. Pour la fine bouche, évoquons aussi le charbon de bois issu du traitement des traverses créosotées et labellisé par le Ministère de la Santé depuis plus de 20 ans.

Lire la suite

L’avenue de la créosote cancérogène

7 oct. 2011

Sujet : sites pollués à Bourgoin-Jallieu – Isère

En 1955, la mairie de Bourgoin-Jallieu dans le département de l’Isère autorise la construction d’un lotissement sur un terrain cédé par la SNCF, avenue de Champ Fleury. Ce terrain dépendait antérieurement de la gare de Jallieu et recélait une fosse bétonnée servant au stockage de la créosote. Ce dérivé d’hydrocarbures sert à protéger des colonisations végétales et des champignons les traverses en bois des voies ferrées. La créosote est considérée comme cancérogène. Plus les formulations sont anciennes, plus elles sont toxiques. Par contact ou par inhalation, elles provoquent des migraines, des insomnies, des troubles respiratoires, oculaires et cutanés.

Lire la suite

Un vendeur de déchets dangereux sévit sur le boncoin.fr. Il est installé en Bretagne

12 août 2010

Un vendeur de déchets dangereux sévit sur le boncoin.fr. Il est installé en Bretagne

Sujet : charbon de bois suite

Robin des Bois informe la population qu’un individu irresponsable spécialisé dans l’aménagement des jardins propose sur le site Internet précité la vente de 40.000 traverses de chemins de fer créosotées et cancérogènes considérées par les réglementations française et européenne comme des déchets dangereux. Ce distributeur de bois traités en vante « la durée inégalée » et propose de les utiliser dans des centres équestres, les jardins, en maçonnerie « et autres »….

Lire la suite
Page 1 sur 3123