Pollutions et trafics

Les déchets produits en Europe et aux Etats-Unis et exportés par voie maritime dans des pays incapables de les stocker ont tracé la ligne directrice de Robin des Bois sur la gestion des déchets : proximité, responsabilité et solidarité. En vertu de ces trois principes, Robin des Bois ne s’oppose pas systématiquement à l’ouverture de lieux de stockage ou de traitement des déchets. Aujourd’hui, le trafic de déchets s’organise autour de directives européennes et de conventions internationales statiques, faciles à détourner et à interprétations multiples. Les déchets électroniques et d’autres ex-produits de consommation et de bien être « à recycler » prennent la fuite.

La Flèche n°21

1 mars 1993

Lire la suite

La Flèche n°19

1 mai 1992

Lire la suite

La Flèche n°16/17

1 nov. 1991

Lire la suite

Conseils de Robin des Bois à Madame ou Monsieur « Déchets »

24 sept. 1991

La Baule
Premières Assises Nationales des déchets industriels

Exigez d’être rattaché(e) au service production lors de l’élaboration théorique et pratique d’un nouveau process et d’un nouveau produit. Votre rôle n’est pas seulement de trouver des exutoires aux déchets, c’est avant tout de réduire à la source leur flux. Il n’est plus temps de considérer le déchet comme un sous-produit fatal. Vous devez combattre cette fatalité et comprendre comment elle peut être conjurée.

Lire la suite

La Flèche n°14

1 janv. 1991

Lire la suite

Mer Noire : Poubelle de la CEE

29 mars 1990

D’une enquête menée par Robin des Bois en Roumanie, en Turquie et en Italie, il ressort qu’au moins 7.000 tonnes de déchets contenant essentiellement des peintures interdites à la vente en Europe parce que cancérigènes et inflammables, ont été immergées dans la Mer Noire par un bateau panaméen en été 1988.

Lire la suite

La Flèche n°7

1 oct. 1988

Lire la suite

La Flèche n°6

1 juin 1988

Lire la suite
Page 10 sur 10« Première page678910