Pollutions et trafics

Les déchets produits en Europe et aux Etats-Unis et exportés par voie maritime dans des pays incapables de les stocker ont tracé la ligne directrice de Robin des Bois sur la gestion des déchets : proximité, responsabilité et solidarité. En vertu de ces trois principes, Robin des Bois ne s’oppose pas systématiquement à l’ouverture de lieux de stockage ou de traitement des déchets. Aujourd’hui, le trafic de déchets s’organise autour de directives européennes et de conventions internationales statiques, faciles à détourner et à interprétations multiples. Les déchets électroniques et d’autres ex-produits de consommation et de bien être « à recycler » prennent la fuite.

Que sont-elles devenues ?

15 déc. 2016

Que sont-elles devenues ?

La loi du 13 juillet 1992 sur l’élimination des déchets et les quatre circulaires relatives à la résorption des décharges non autorisées (circulaires du 27 juin 2002, du 23 février 2004, du 24 novembre 2004 et du 4 juillet 2005) ont permis d’engager des actions pédagogiques, contentieuses ou techniques pour les fermer,  les mettre en sécurité ou les adapter aux nouvelles prescriptions.

8434 décharges non conformes à la loi du 13 juillet 1992 étaient recensées en France en 2005 par l’Union Européenne.
Les décharges illégales qualifiées aussi de décharges sauvages, brutes ou non autorisées ou encore de déposantes et de dépotoirs faisaient l’objet d‘apports réguliers de déchets. Elles étaient exploitées en règle générale par les collectivités ou laissées à la disposition des administrés et des entreprises locales. Par défaut de contrôles à l’entrée, elles peuvent avoir accueilli des déchets dangereux. Elles ne font pas tout à fait partie du passé puisque certaines d’entre elles sont toujours en activité dans les départements ultramarins.

Lire la suite

Captain Tsarev : Panama Papers à Brest

15 avril 2016

Captain Tsarev : Panama Papers à Brest

Le Captain Tsarev rouille depuis 7 ans et demi dans le bassin n°5 du port de commerce de Brest. Construit en 1982 à Lübeck (Allemagne), 153,60 m de longueur, le cargo victime d’une panne de propulsion était arrivé en remorque en novembre 2008. Il n’est jamais reparti.

Lire la suite

Kermaroc n°2

10 nov. 2015

Kermaroc n°2

Guyot Environnement, partenaire de Kerval le syndicat mixte de valorisation des déchets ménagers des Côtes-d’Armor, a des problèmes de transit. Des milliers de balles de déchets d’environ 700 kg chacune s’entassent à Morlaix et à Brest. Guyot Environnement tente d’exporter au Maroc ce qu’il appelle des produits, en fait des refus de tri broyés.

Robin des Bois prescrit :

1- Un traitement de choc, une visite d’urgence de la DREAL Finistère, une mise en demeure d’enlèvement et de gestion de ces déchets pulvérulents et combustibles et de ces balles instables qui commencent à s’éventrer et à menacer l’environnement et le personnel.

Lire la suite

Kermaroc

23 oct. 2015

Communiqué n°1

La Bretagne est à la pointe de l’économie circulaire. Grâce à Guyot Environnement, un récupérateur de métaux influent dans le port de Brest, 310.000 habitants de la Bretagne Nord vont expédier une partie de leurs ordures au Maroc. L’exportation se fera par cargo à partir de Brest ou d’un autre port breton. Saint-Brieuc est sur les rangs. Les déchets serviront de « combustible de substitution » dans les cimenteries marocaines du groupe Holcim Lafarge. Les exportations se feront en balles filmées « ce qui permettra d’en garantir l’intégrité jusqu’au lieu de consommation ».

Lire la suite

CITRON, les affreux du recyclage

12 nov. 2014

CITRON, les affreux du recyclage

CITRON
Centre International de Traitement et de Recyclage des Ordures Nocives
Rogerville, zone portuaire du Havre

Les affreux du recyclage, 12 novembre 2014

Reportage, septembre 2014

Lire la suite

Vive les décharges !

6 oct. 2014

Loi de Transition Energétique – Communiqué n°1

Les décharges de déchets ménagers sont des mines urbaines à la campagne. Elles sont pleines de ressources gaspillées. Matériaux de travaux publics, métaux, plastiques, bois, pneus, déchets divers recyclables ou à fort pouvoir calorifique.

Les décharges de déchets antérieures à la décennie 2000-2010 et à la montée en puissance du tri à la source ne sont pas là pour l’éternité. Elles doivent être considérées comme des stations de transit.

Lire la suite

Les déchets de la téléréalité

30 juin 2014

Les déchets de la téléréalité

Communiqué et reportage

Environ 20.000 tonnes d’écrans de télévision à tube cathodique concassés sont abandonnés à ciel ouvert ou sous des bâches déchirées. Ces déchets dangereux ont des teneurs élevées en plomb, en mercure, en cadmium ; ils contiennent aussi des terres rares très faiblement radioactives.

Les amas de verre débordent des aires de stockage et libèrent des poussières diffuses et des eaux de ruissellement non canalisées.

Ça ne se passe pas au Ghana ou en Chine mais dans la banlieue du Mans à 200 km de Paris et des sièges des éco organismes français chargés de la collecte et de la bonne fin de l’élimination des téléviseurs et des ordinateurs en fin de vie.

Lire la suite

Stocamine* et Cigéo** dans le même bateau

11 mars 2014

* Stocamine à Wittelsheim près de Mulhouse était un centre de stockage en profondeur – 550 mètres – de déchets toxiques non recyclables et non radioactifs dans un banc de sel. Entre février 1999 et septembre 2002, 44.000 tonnes de déchets y ont été stockés.
** Cigéo aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne est un projet de stockage en profondeur – 500 mètres – de déchets radioactifs non recyclables dans une couche d’argile.

En 1997, l’arrêté préfectoral d’autorisation de Stocamine prévoyait une exploitation pendant 30 ans et exigeait à ce terme le retrait des déchets sauf renouvellement de l’autorisation. La réversibilité s’accompagnait de dispositions techniques et financières garantissant à tout moment le retrait de tout ou partie des déchets.

Lire la suite

Ethylotest : sanction obligatoire pour l’environnement

1 mars 2013

Depuis juillet 2012, Robin des Bois a attiré à plusieurs reprises l’attention du Ministère de l’Ecologie sur la nécessité d’établir dans les meilleurs délais un protocole de suivi et d’élimination des éthylotests. A ce jour, aucune réponse claire et positive n’a été publiée.

Robin des Bois, au jour de l’entrée en vigueur de la détention obligatoire à bord des véhicules, confirme que les éthylotests à usage unique mis sur le marché français par millions d’unités contiennent de l’acide sulfurique et du dichromate de potassium, deux composants toxiques et porteurs de risques sanitaires et environnementaux.

Lire la suite

La fin du Pouah ! Koala

7 févr. 2013

La fin du Pouah ! Koala

Le Hua Wen, ex-Probo Koala va être démoli dans les semaines qui viennent en Chine. La dispersion dans Abidjan de déchets de désulfuration d’une coupe pétrolière très chargée en composés soufrés contenant du mercaptan et de l’hydrogène sulfuré avait provoqué à partir d’août 2006 une panique collective et la paralysie de la capitale économique de la Côte d’Ivoire. 16 morts en contact rapproché avec des poches de gaz ont été officiellement déplorés. Les déchets toxiques nauséabonds déchargés des citernes du Probo Koala avaient quitté dans l’illégalité deux ports d’Europe du Nord, Amsterdam et Tallinn (1).

Lire la suite
Page 1 sur 912345Dernière page »