Actualités

Atlas de la France Toxique: Scandale à Bolbec-Normandie

28 mars 2017

Atlas de la France Toxique:  Scandale à Bolbec-Normandie

Les feux de pneus dégagent dans l’air des fumées et fumerolles chargées en cuivre, en zinc, en dioxines, en hydrocarbures. Après les incendies de pneus, les sols sont pollués par des cendres et des laves lessivables par la pluie. Au dessous, les eaux souterraines qui participent à la sécurité alimentaire des populations sont polluées.

A Nointot près de Bolbec, le risque perdure depuis le 14 août 2016. Un stock de vieux pneus dans une sucrerie fermée et autour brûle à petit feu.

Pour tout remède anti-pollution, le propriétaire négligent et insolvable des lieux recouvre le brasier avec du sable et avec les encouragements des pouvoirs publics.

Lire la suite

OSPAR perd le Nord

22 mars 2017

OSPAR perd le Nord

Compte-rendu

OSPAR provient de la fusion en 1992 de la Convention de Paris pour la prévention de la pollution marine d’origine tellurique et de la Convention d’Oslo pour la prévention de la pollution marine par les opérations d’immersion effectuées par des navires et aéronefs. Cette dernière avait été initiée suite au choc de la marée noire du Torrey Canyon le 18 mars 1967.
OSPAR est dédiée à la protection de l’Atlantique du Nord-Est. C’est un poisson-pilote. Les travaux de ses 5 comités – Biodiversité, Industries offshore, Substances radioactives, Impacts environnementaux des activités humaines, Substances dangereuses et eutrophisation – ont permis de mieux connaître et combattre les multiples pressions sur les écosystèmes marins depuis le large du Portugal jusqu’à l’Océan Glacial Arctique. Cette réussite s’est notamment concrétisée par un bilan de santé sans concession de la zone OSPAR en 2010 (1). Sept ans plus tard, le poisson-pilote OSPAR est menacé d’asphyxie par les pays arctiques. Robin des Bois revient des comités Biodiversité et Industries offshore qui se tenaient à Berlin et à Oslo les deux premières semaines de mars.

Lire la suite

Torrey Canyon – 18 mars 1967 : la mère des marées noires

17 mars 2017

Torrey Canyon – 18 mars 1967 : la mère des marées noires

Le 19 février 1967, le Torrey Canyon quitte la raffinerie d’Al Ahmadi au Koweit. Le supertanker se dirige en contournant l’Afrique du Sud vers Milford Haven au Pays de Galles, Royaume-Uni. Il transporte 120.000 t de pétrole brut. Construit en 1959 aux Etats-Unis par Newport News Shipbuilding, il a été jumboïsé en 1965 et rallongé de 247 à 297 m; sa capacité initiale de 60.000 t a été doublée. Il fait la fierté des armements pétroliers.
Le 18 mars 1967, le Torrey Canyon à la suite d’une erreur de navigation s’empale sur des récifs entre les îles Scilly (ex-Sorlingues) et les Cornouailles britanniques.
Deux mois après le naufrage, le bilan est lourd, 150 km de côtes polluées au Sud-Est de l’Angleterre. Des milliers d’oiseaux englués dérivent dans la mer de la Manche et atterrissent morts ou mourants de Calais à l’Ile d’Yeu. Le littoral est en deuil entre la presqu’île de La Hague et la pointe de la Bretagne. Les îles anglo-normandes sont en noir.
Pour la première fois, l’expression marée noire est à la une de la presse.

Lire la suite

Braconnage d’un rhinocéros à 50 km de Paris

7 mars 2017

Braconnage d’un rhinocéros à 50 km de Paris

Avis aux enquêteurs du zoo de Thoiry et des autres zoos en Europe, voilà comment on fait pour identifier le calibre et l’arme des tueurs de rhinocéros.

Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

« A la Trace » n°15
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
1er octobre – 31 décembre 2016
670 évènements, 455 sources
122 pages illustrées – 6 Mo
http://www.robindesbois.org/wp-content/uploads/A_LA_TRACE_15.pdf

Le gouvernement indien a publié un guide de cohabitation entre les léopards et les populations. Sur plus de 3 millions de km2, l’Inde héberge 1,3 milliard d’habitants et 10.000 à 12.000 léopards. 30 à 40 accidents mortels suite à des attaques se produiraient chaque année. Le guide étudie tous les moyens de réduire les conflits, donne toutes les clefs du comportement du léopard et donne des instructions claires aux services forestiers. Ne pas tuer, au pire anesthésier. Au contraire le parlement français vient de renforcer la capacité légale de tuer les loups. Il y en a environ 300 sur 550.000 km2. Des élus déchaînés emmenés par Messieurs Accoyer et Wauquiez ont organisé une battue aux loups et aux ours dans les travées de l’Assemblée nationale. Le Sénat a lui aussi été pris d’assaut par des lieutenants de louveterie. Les verbatim sont accablants. Rien sur les contributions positives des loups. Le mot d’ordre est de les éradiquer comme si le loup était une maladie. Cf. page 58 et pages 72-73.

Lire la suite

Le Mondial de la démolition des navires

31 janv. 2017

Le Mondial de la démolition des navires

« A la Casse » n°46, bulletin d’information et d’analyses sur la démolition des navires
du 1er octobre au 31 décembre 2016

L’Union Européenne a publié le 19 décembre 2016 sa 1ère liste de chantiers de démolition agréés.

– L’Allemagne garde les mains propres. En mer du Nord ou en Baltique, elle ne propose aucune solution de démolition pour ses navires de pêche, sa flotte militaire et ses porte-conteneurs. Elle exporte ses déchets en Turquie, en Inde, au Bangladesh et un peu dans les pays baltes.

Lire la suite

Série noire et marées noires

6 janv. 2017

Les remorquages de vieux navires vers les chantiers de démolition se terminent souvent mal. En 2012, le FAS Provence, remorqué vers Aliaga avait coulé au sud de Malte. En 2013, le Lyubov Orlova avait disparu dans l’Atlantique après avoir rompu son câble d’amarre le lendemain de son départ du Canada. La même année, le Georg Büchner, ex-Charlesville remorqué pour démolition de Rostock (Allemagne) vers Klaipeda (Lituanie) avait coulé au large de la Pologne. En 2014, le navire-école allemand Emsstrom parti d’Allemagne vers les chantiers de démolition turcs avait coulé  devant les côtes anglaises. En 2016, le Benita, rafistolé après un échouage, a coulé moins de 200 km après son départ de l’île Maurice.

Lire la suite

Une nouvelle ère pour les éléphants

30 déc. 2016

Le gouvernement chinois décide de la fermeture de son marché domestique de l’ivoire. Dans un premier temps, au plus tard le 31 mars 2017, les ateliers agréés de transformation d’ivoire n’auront plus le droit d’exercer cette activité. Dans un deuxième temps, au plus tard le 31 décembre 2017, les magasins agréés de vente d’ivoire au détail devront abandonner ce marché. Ces ateliers et magasins étaient alimentés par de l’ivoire « légal » en provenance de certains pays d’Afrique australe et par de l’ivoire provenant du braconnage à travers le continent africain.
La reconversion des ateliers et des commerçants sera accompagnée.
La lutte contre la contrebande de l’ivoire brut et des ivoires travaillés et les ateliers clandestins de transformation d’ivoire va être renforcée.
Des efforts d’information envers les consommateurs vont être intensifiés pour « créer un environnement favorable à la protection des éléphants, des autres animaux sauvages et de la flore » selon l’annonce du gouvernement chinois.
« Pour des raisons culturelles », la seule activité commerciale d’ivoire autorisée sera la vente aux enchères d’antiquités certifiées.

Lire la suite

Maersk continue à vider ses poubelles au large de la Bretagne

22 déc. 2016

Maersk continue à vider ses poubelles au large de la Bretagne

Après avoir abandonné au large de Brest 517 conteneurs tombés depuis le Svendborg Maersk le 14 février 2014, la compagnie danoise Maersk récidive aujourd’hui avec les épaves des Maersk Searcher et Maersk Shipper qui partaient en convoi depuis le Danemark pour démolition à Aliaga en Turquie. Les 2 remorqueurs ravitailleurs pour plateformes offshore étaient tractés par le Maersk Battler qui était selon les informations recueillies par Robin des Bois lui aussi voué à la démolition en Turquie.

Lire la suite

L’ex Bow Eagle à Alang

20 déc. 2016

L’ex Bow Eagle à Alang

Collision et délit de fuite en 2002 avec le Cistude au large de l’île de Sein. Quatre morts.

Lire la suite
Page 1 sur 212