- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Bois spécieux

Communiqué Modern Express n°4
(les autres communiqués sur le Modern Express sont disponibles ici [1])

La préfecture maritime de l’Atlantique mentionne la présence à bord du Modern Express de 3600 t de bois débités tandis que le ministre de l’Economie du Gabon parle de 4089 t après avoir consulté le consignataire Necotrans à Libreville. Necotrans a également une agence au Havre.

Le fait que le Gabon ait réclamé une enquête internationale à Interpol sur ce sujet ne dispense pas la France de faire de même sur son territoire d’autant que des bois débarqués au Havre peuvent rejoindre la Chine sur les porte-conteneurs des compagnies maritimes chinoises faisant régulièrement escale au Havre.

Robin des Bois demande au Ministère de l’Ecologie de vérifier la légalité de toutes les cargaisons de bois débarquées du Modern Express dans les ports de la Rochelle et du Havre depuis l’entrée en vigueur en mars 2013 du règlement bois de l’Union Européenne. Ce texte considère comme illégal le bois coupé en violation de la réglementation du pays de coupe. Le Gabon interdit depuis 2010 l’exportation de bois brut sous forme de grumes notamment les grumes d’okoumé et depuis novembre 2015 toute exportation de kevazingo.

 

Voir aussi :

Modern Express : y a-t-il des passagers clandestins à bord ? [2], 3 février 2016 – 8h45
Modern Express [3] : Il va où ?, [4]1er février 2016 – 15h45
Le voyage en solitaire du Modern Express, [5] 1er février 2016, 9h55.

A la Sainte-Catherine, tout bois part en Chine [6], 25 novembre 2014