- Robin des Bois - http://www.robindesbois.org -

Barbecue sans frontières

Sujet : Sidénergie – 2013 – n°2

Geprocor, la plate-forme export d’Intermarché / Les Mousquetaires installée à Monaco tente d’exporter hors de l’Union Européenne 1.600 tonnes de charbon de bois de la marque Braisal qui ne sont pas commercialisables en Europe.

Or, c’est sous la marque Braisal que Sidénergie écoulait son charbon de bois fabriqué à partir de traverses de chemin de fer retirées des voies. Les traverses de chemin de fer sont imprégnées d’une substance toxique et cancérogène, la créosote. Robin des Bois a toujours soutenu que cette fabrication était illégale au regard de la réglementation française et européenne. Seul un avis dérogatoire du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique accordait à ce charbon de traverses un vernis de respectabilité.

Les modifications des textes administratifs invoquées par Geprocor pour retirer du marché européen ces produits relèvent sans doute de la stricte application des directives, des normes et des réglementations en vigueur en France et en Europe.

En tout état de cause, la vente à l’export de produits alimentaires ou autres interdits de commercialisation en Europe n’est pas compatible avec les principes d’une « entreprise citoyenne » affichés par le groupe Intermarché. Ce charbon de bois non-commercialisable en Europe pourrait à la limite être considéré comme un déchet. Sa vente sous couvert « d’opportunité » en Afrique ou en Asie devrait être encadrée par la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets.

Voir le pdf de l’offre d’opportunité Braisal sur le site Geprocor [1] (348 ko). Cette offre a été retirée du site internet de Geprocor dans la nuit du 10 octobre 2013.