7ème Atlas des sites terrestres pollués aux PCB

29 avril 2016

Atlas des sites terrestres
pollués aux PCB
Septième édition – Avril 2013

Mise à jour avril 2016, cliquez ici

 

Sommaire
La bombe PCB et les moyens de la déminer
Cartographie nationale
Bassin Artois-Picardie
Bassin Seine-Normandie
Bassin Rhin- Meuse
Bassin Rhône-Méditerranée-Corse
Bassin Loire-Bretagne
Bassin Adour-Garonne
Outre-Mer

=> Accès à l’Atlas des sites aquatiques contaminés aux PCB.
=> Appareils contaminés par les PCB/PCT. La règlementation applicable (site du ministère de l’Ecologie).

La bombe PCB et les moyens de la déminer

Voici la 7ème édition de l’atlas des sites terrestres et aquatiques pollués par les PCB. Pour pallier aux éventuelles insuffisances et aux fragmentations des sources officielles, les archives de Robin des Bois et les alertes transmises par des lecteurs des atlas antérieurs sont aussi mobilisées.

Les PCB (PolyChloroBiphényles), notamment ceux qui sont apparentés aux dioxines – les dioxin-like – sont des cancérogènes probables. Ils sont reconnus en tant que perturbateurs endocriniens, ils peuvent générer des malformations fœtales, un affaiblissement des systèmes immunitaires, des troubles du cycle de reproduction, de la croissance et du système nerveux. Ces effets affectent toutes les espèces animales, y compris l’espèce humaine et sont en synergie avec ceux d’autres polluants persistants.

L’atlas PCB de Robin des Bois est illustré de cartographies et de photographies. Les sites pollués terrestres sont répartis en 4 catégories :

▲ les sites de production des PCB et des appareils contenant des PCB

 les sites de stockage, de récupération, de maintenance, de vidange ou de retraitement de transformateurs et d’autres équipements électriques ou huiles contaminés aux PCB

les sols, sous-sols, remblais ou eaux souterraines contaminés aux PCB par des activités industrielles éteintes ou existantes et des accidents de transport

les scènes de pillage de transformateurs électriques aux PCB

L’Atlas présente les sites pollués bassin par bassin : Artois-Picardie, Seine-Normandie, Rhin-Meuse, Rhône-Méditerranée-Corse, Loire-Bretagne, Adour-Garonne et Outre-Mer. Dans les territoires ultramarins, les échantillonnages et la quantification des PCB dans les milieux aquatiques et terrestres sont très insuffisants. En même temps, les conditions d’exploitation, d’entreposage et d’exportation pour élimination des appareils contenant des PCB sont soumis à des aléas climatiques extrêmes et à des complexités administratives.

Cette 7ème édition révèle une évolution négative. En juillet 2011, 437 sites terrestres pollués étaient comptabilisés. En avril 2013 il y en a 550. Cette augmentation s’explique par la mise à jour de plusieurs fiches BASOL, par la multiplication des pillages de transformateurs, par la contamination de nombreux sites de récupération de métaux, par la mise en oeuvre du Plan National d’Actions sur les Polychlorobiphényles (PCB) et les investigations de Robin des Bois.

De même, la comparaison des cartographies des milieux aquatiques contaminés de juillet 2011 et d’avril 2013 montrent une extension. Cette extension sera encore plus spectaculaire quand les préfets du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Lorraine auront suivi le récent avis du groupe PCB de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et pris des arrêtés réglementant les activités de pêche sur la Meuse, l’ensemble de la Moselle, le Grand Canal d’Alsace et le Rhin. La Suisse, la France, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas sont à la fois les victimes de la pollution et les responsables. Les rejets des grands fleuves d’Europe du Nord participent à l’empoisonnement des ours polaires, des mammifères marins et des peuples autochtones de l’Arctique.

Il y a une corrélation géographique évidente entre les sites terrestres et les milieux aquatiques pollués par les PCB.

L’imprégnation de l’environnement par un produit qui n’est plus fabriqué en France depuis 25 ans s’aggrave. La dynamique des PCB est circulaire. Grâce à l’effet « sauterelle », les PCB reviennent par la fenêtre alors qu’on les croyait enchaînés dans les oubliettes. Les PCB traînent dans les sols. Ils prennent l’air et ils prennent l’eau comme moyens de transport.

Sous les noms commerciaux de pyralène, phénoclor et électrophényl ou sous le terme générique d’askarel, la France a produit au minimum 150.000 tonnes de PCB. La réglementation européenne interdit la consommation de certaines denrées alimentaires et de la chair de poisson à partir de quelques milliardièmes de grammes par litre ou par kilo.

L’ANSES en est réduite dans ses recommandations nutritionnelles à un rôle de Bocuse chimique portant une toque orange, un peu de PCB par ci, un zeste de mercure par là et j’assaisonne avec des Oméga 3. Les consommateurs sont priés de s’adapter à la fatalité des PCB. Déjà, le règlement de la Commission Européenne accorde des dérogations permettant de mettre sur le marché des poissons qui dépassent les teneurs maximales autorisées en dioxines et en PCB. C’est le cas de la Finlande et de la Suède pour les poissons de la mer Baltique et de la Lettonie pour les saumons sauvages. Selon la réglementation européene, ces poissons dérogatoires ne peuvent faire l’objet d’une exportation (voir la dépêche AFP du 8 mai 2013).

Les plans d’élimination des PCB se succèdent et se concentrent sur les transformateurs, les condensateurs électriques et les radiateurs à bain d’huile. C’est omettre que la moitié des PCB produits dans le monde a été utilisée dans des applications innombrables et dispersives : linoléum, encaustiques, résines, peintures, matériaux de construction, lubrifiants, asphaltes, plastiques, pesticides, textiles, caoutchoucs, adhésifs, éclairages. Ignifuge, antirouille, stabilisant, liant et plastifiant, les PCB entre 1930 et 1980 servaient à tout et partout. Ils ont accompagné et sécurisé l’industrie et l’habitat sur tous les continents. En ce sens, les PCB sont les cousins de l’amiante.

En conséquence les sites pollués terrestres ne sont pas les seuls émetteurs. Doivent aussi être pris en compte les rejets des stations d’épuration, l’épandage des boues de stations d’épuration, l’immersion des boues de dragage, la combustion des bois traités, les activités d’élimination des VHU et des DEEE, la démolition des bâtiments, les rejets des incinérateurs et des crématoriums, des papeteries, des cimenteries, des procédés thermiques de l’industrie métallurgique et des sites de régénération d’huiles noires.

La Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants appelle les Etats-membres à prendre les mesures appropriées pour que tous les déchets contenant des PCB soient détruits ou irréversiblement transformés. La France en est signataire. Elle appelle aussi à éliminer les équipements contenant plus de 50 ml de PCB ou plus de 0,005% : les câbles électriques, les joints d’étanchéité, les équipements recouverts de peintures aux PCB et l’échéance de 2028 sont cités.

Après la découverte de la contamination des troupeaux autour de l’usine de retraitement des transformateurs Aprochim en Mayenne, le Ministère de l’Ecologie a décidé de mieux connaître les rejets atmosphériques en PCB des autres entreprises spécialisées et les teneurs dans les produits agricoles de proximité. Les éventuelles contaminations des eaux de surface et des eaux souterraines autour ou au-dessous des sites de transit et de stockage de transformateurs sont aussi recherchées. Les émissions atmosphériques des installations mobiles de décontamination font aussi l’objet d’une attention particulière. Les premiers résultats devraient être connus dans les semaines qui viennent.

D’autres efforts s’imposent :
– la reconstitution et l’élargissement du périmètre de la commission d’évaluation et de suivi du plan national de décontamination et d’élimination des appareils contenant des PCB. Cette commission a été dissoute en 2007 et n’a pas participé à l’élaboration du nouveau plan d’élimination des appareils électriques contenant des PCB à une concentration de 50 à 500 ppm (mg/kg)
– la révision stricte et l’application des seuils en PCB autorisant l’épandage des boues de stations d’épuration sur les parcelles agricoles et le rejet en mer de boues de dragage
– l’enlèvement sans délai de tous les transformateurs et condensateurs électriques dans les usines désaffectées et les immeubles voués à la destruction
– l’application stricte de l’interdiction de brûlages à ciel ouvert de déchets
– le contrôle PCB des aliments importés pour les animaux d’élevage y compris les poissons
– la conformité à toutes les prescriptions et recommandations de la Convention de Stockholm
– le diagnostic PCB des bâtiments avant démolition et l’extraction préalable des matériaux contaminés
– la coopération internationale pour la gestion du risque PCB dans le Rhin, le Rhône et la Meuse, l’Escaut.

 

PCB_sites_MAJ_avril_2013-robindesbois

Artois Picardie

 

 artois-picardie_robin-des-bois Sources presse : Agence France Presse ; Le Courrier Picard ; Le Matin de Paris ;Nord Littoral, L’Observateur du Cambrésis, L’Union ; La Voix du Nord; Politis.

2 site de production
5 sites de regroupement, de maintenance et d’élimination
54 sols ou remblais pollués
25 pillages.
= 86 sites pollués.

 

Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 13 sites apparaissent sur les communes de Aniche, Avesnes-les-Aubert, Bousbecque, Halluin, Le Quesnoy, Lille (2 sites), Loos, Proville, Saint-André-lez-Lille, Villers-Sire-Nicole dans le département du Nord et Montdidier et Péronne dans le département de la Somme.

Artois-Picardie démontre l’inégalité de l’Etat et la variabilité des préfets concernant les pratiques de pêche. La Picardie « interdit » dès 2006, l’Artois « recommande » en 2010.
– Le pillage des transformateurs est en augmentation.
– En Picardie, les services de l’Etat ont retiré de la liste des sites pollués l’emprise de l’ex-Spedilec. Ce mythique entrepôt bardé de tôles et d‘amiante et sa cour de terre battue ont servi de transit aux déchets de l’accident de Seveso et à des milliers de condensateurs électriques imprégnés de pyralène. Robin des Bois n’a pas souhaité retirer de son inventaire l’ex-Spedilec. L’urbanisation de Saint-Quentin se fera grâce à ce témoignage en toute connaissance des risques.
– Une autre disparition inquiétante concerne la pollution par PCB des eaux souterraines de l’ex raffinerie de Courchelettes dans le département du Nord. Elle suit une plainte contre X de Robin des Bois que le Parquet de Douai a classé sans suite. Depuis, les PCB se sont évaporés jusqu’à disparaître des archives et de l’inventaire BASOL. Robin des Bois a inventé un nouveau mode de dépollution : pour faire disparaître la pollution, il suffit parfois de porter plainte.

Avec 20.000 km2, le bassin Artois-Picardie est le plus petit en superficie des 6 bassins hydrographiques métropolitains. Il couvre en partie deux régions, le Nord-Pas de Calais et la Picardie, sur quatre départements (nord de l’Aisne, Nord, Pas de Calais et Somme) et compte 5 millions d’habitants. Le relief est peu marqué, avec une altitude maximale inférieure à 300 m. La densité de population est forte, 75% vit en zone urbaine. Il se situe sur les 2 districts hydrographiques internationaux de l’Escaut et de la Meuse.
Son réseau hydrographique total s’étend sur 12.500 km de rivières et petits fleuves côtiers à faible débit dont 1200 km de canaux. Le bassin Artois-Picardie ne compte pas de grands fleuves. Le faible débit qui rend impossible la dilution « naturelle » des pollutions, les pressions exercées sur le milieu par une population dense et un héritage d’industries lourdes, aboutissent à une qualité des eaux médiocre.

Les cours d’eau du bassin Artois-Picardie font l’objet d’arrêtés préfectoraux en raison de la contamination des poissons par les PCB. La commercialisation, la consommation ou la pêche de toutes ou certaines espèces de poissons sont interdites, restreintes ou déconseillées dans les cours d’eau ou plans d’eau suivants :
l’Aa, l’Ancre, l’Avre, le Carency, la Deûle, la Flamenne, la Liane, la Lys, la Marque, l’Omignon, le Saint-Nazaire, la Sambre, la Scarpe, la Somme, la Souchez, les Trois Doms, les canaux d’Aire, d’Ardres, d’Audruicq, de Bourbourg, de Calais, de Basse Colme, de Haute Colme, de Guines, de Marck, de Neuffossé et tous les cours d’eau, plans d’eau, canaux, fossés et marais du Nord et du Pas-de-Calais. Voir le tableau des restrictions de pêche pour le bassin Artois-Picardie.

Les activités économiques de l’élevage, de la transformation et de la pêche de loisirs des anguilles sont paralysées dans les étangs de la Somme.

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage

 


 
Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.

 

02 Maissemy 

3.000 m3 de terres polluées aux PCB ont été utilisées en comblement d’une carrière exploitée sans autorisation. En septembre 1996 le ministère de l’Ecologie estime « préférable d’enlever ces terres et de les faire éliminer ». Les terres souillées provenaient de Spedilec. Elles y sont toujours.

Les PCB ne quitteront pas le site. Le 22 mars 2012, la Cour d’Appel d’Amiens a une nouvelle fois ordonné la dépollution, mais elle a une conception étroite de la dépollution. Elle réclame seulement le retrait des terres d’une teneur en PCB supérieure à 50 mg/kg. En postulant une teneur moyenne raisonnable de 25 mg/kg et un volume de terres de 3000 t, on arrive à un flux de PCB de 75 kg.

L’expert nommé par la Cour d’Appel a souligné que, dans le contexte géologique local, l’environnement est très vulnérable au transport des PCB et à la propagation de la toxicité aux espèces animales – les poissons – ou aux humains – les consommateurs de poissons. L’expert note la proximité de la rivière Omignon. La commercialisation des poissons pêchés dans cette rivière  a d’abord été interdite par l’arrêté du 19 décembre 2007. Depuis le 11 février 2008, l’interdiction ne concerne que les poissons de fond.

Voir l’arrêté de la Cour d’Appel d’Amiens.

02 Saint-Quentin  Ex Ets Haubourdin

Activité de récupération de ferraille depuis au moins 1978. « Les analyses des eaux souterraines montrent l’apparition de PCB en 2005». Le site, en bordure de voie ferrée, a été le siège de deux incendies en 2009.

01_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

17 août 2009, incendie sur le site Haubourdin, rue du Maréchal Joffre © L’Union

02 Saint-Quentin  IUT rue d’Ostende. Ancien site Motobécane
02 Saint-Quentin Spedilec

484 fûts contenant 72 t de PCB sont stockés depuis mars 1983 dans un hangar délabré sur un terrain vague de la banlieue de Saint-Quentin. Ils seront détruits à partir de janvier 1985. L’exploitant de ce dépôt est l’importateur en France de 41 fûts de terres contaminées par des dioxines en provenance de Seveso.

La fiche BASOL du site a été transférée « pour mémoire » vers l’inventaire BASIAS. Cette démarche est prématurée, elle est destinée à faciliter l’urbanisation du quartier. Des terres polluées sont restées sur place ; elles ont été traitées par « bioremédiation ». D’autres terres ont été superficiellement décapées. Le site de Maissemy touché par des terres analogues révèle que les teneurs les plus élevées en PCB se retrouvent jusqu’ 3,10 m de profondeur. L’inventaire BASOL comprend les sites avérés pollués. L’inventaire BASIAS comprend les activités historiques industrielles et de service potentiellement polluantes.

Archives Robin des Bois: Rapport au Ministre dans l’affaire des fûts de Saint-Quentin » 23 janvier 1985. Pdf 25 pages 14 Mo.

+

59 Aniche  Duhem, ex Roquette H & Fils

Un transformateur a été pillé sur la friche. Le site a été par la suite occupé par une casse automobile avant d’être ravagé par un incendie. Un projet de reconversion est à l’étude.

02_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

© Etablissement Public Foncier du Nord-Pas-de-Calais

59 Aniche  Sarl Coenmans Frères, ex gare de Sainte Hyacinthe

Site de récupération et de vente de métaux ferreux et non ferreux et de matériaux de démolition ayant fonctionné sans autorisation officielle. Le précédent exploitant,  les Houillères du Bassin Nord-Pas de Calais, y a exercé des activités de maintenance et de réparation de locomotives et de wagons jusqu’en mai 91. Les locomotives étaient équipées de  transformateurs au pyralène.

03_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Locomotive des Mines d’Aniche

59 Anzin  Vallourec AESV ex- Lorraine Escaut – USINOR, ex- S.A. d’Escaut et Meuse

Fabrication de tubes, tuyaux, profilés creux et accessoires en acier depuis 1925 jusqu’en 2000.

04_pcb_artois-picardie_robin-des-bois
Vallourec Anzin, novembre 2012 © Les photos d’Archibald

59 Attiches  Euroland

En 1989, le sol de cet ancien site de traitement de surface des métaux est pollué par du pyralène suite à « une fausse manœuvre sur un transformateur ».

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf

+

59 Avesnes-les-Aubert  Comafer

Ancien dépôt de ferrailles en cessation d’activités depuis 1994. Avant 1970 le site servait de « dépôt d’immondices, dépotoir à vidanges ». Les sols sont contaminés par les PCB, à une teneur supérieure à 30,45 ppm.

Voir aussi fiche Basias

59 Beaurepaire-sur-Sambre  Transformateur EDF

Un agriculteur constate que « l’herbe de sa prairie jaunit, qu’il n’y a plus du tout de rats musqués et que ses abeilles ne butinent plus et ne se reproduisent plus ». Il soupçonne alors un transformateur haut de poteau fuyard contenant du pyralène. EDF vient le changer et excaver les terres contaminées mais le doute subsiste quant à la dépollution des fossés de drainage.

Archives Robin des Bois disponible sous Pdf.

59 Bettrechies  Transformateur EDF

Un transformateur électrique de « haut de poteau » perd du diélectrique aux PCB qui se répand dans la pâture à proximité de la rivière Hogneau. Selon le directeur régional d’ERDF, il s’agit d’un « petit transformateur » contenant 80 l d’huile à un taux de PCB de 360 ppm, soit environ 30 g de PCB, assez pour créer une pollution agricole localisée ; le remplacement du transformateur était prévu « d’ici 2016 ».

Article de la Voix du Nord, juillet 2010 sous pdf

59 Bierne  Sovinal.Stockage d’huiles végétales

+

59 Bousbecque   Berry Decor, ex Coramine SA, ex Sté Générale de Distillation

Activité d’ennoblissement de panneaux agglomérés de bois par imprégnation, contrecollage, plastification. L’usine est en cessation d’activité depuis 2009. La source de la contamination n’est pas explicitée ; les PCB pourraient avoir été employés par le process de l’usine. « La pollution est hétérogène en raison de remblais de mauvaise qualité ». La nappe phréatique est polluée par les PCB.

59 Boussois   Desvres

Fabrication de dalles de céramique émaillées.

59 Comines   Site Ti’Com Teinturerie et impression de Comines

La friche de l’ex-teinturerie a été démolie en 2004. En 2006 un diagnostic de pollution des sols  a mis en évidence à l’emplacement des transformateurs une pollution par les PCB des sols, des eaux souterraines et des sédiments de la Lys. Le site aujourd’hui propriété de la ville doit être dépollué pour permettre l’usage industriel et artisanal.

La préfecture du département du Nord recommande la non consommation de tous les poissons pêchés dans la Lys à l’aval de l’écluse d’Armentières et des seules anguilles sur tout le cours de la rivière depuis avril 2010.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (dont PV du Conseil Municipal)

59 Courchelettes  ancienne raffinerie BP

1ère raffinerie française de pétrole  fondée par Paul Paix & Cie en 1865. Elle est détruite pendant la 1ère guerre mondiale et reconstruite en 1927 ; BP en prend le contrôle en 1921.

Se fondant sur l’avis de l’ANSES du 26 mars 2009 qui révélait des dépassements des seuils réglementaires en PCB dans les poissons de la Scarpe canalisée, Robin des Bois avait porté plainte contre X en mars 2010 auprès du procureur de Douai pour pollution des eaux et mise en danger de la vie d’autrui. Les responsables de Robin des Bois ont été entendus par les enquêteurs le 18 octobre 2010. Le procureur de la République n’a pas instruit de plainte et la mention de pollution par les PCB s’est volatilisée de la fiche BASOL. Les «Sols et nappe pollués par des hydrocarbures et les PCB » sont aujourd’hui « Sols et nappes pollués par des hydrocarbures et les métaux lourds».

En l’absence d’information sur une dépollution éventuelle, ce site est maintenu dans la cartographie et l’inventaire des sites pollués aux PCB de Robin des Bois.

Voir la fiche BASOL de 2003

05_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

La raffinerie Paul Paix et Cie

59 Crespin  Bombardier Transport France (ex ANF Industrie, ANF Crespin)

Site de construction de matériel ferroviaire depuis 1890. Ce site historique est susceptibe d’avoir mis en œuvre des PCB dans les peintures et dans les équipements électriques des locomotives. Une décharge interne de DIB y a été exploitée de 1950 à 1994 par la société ANF (Ateliers de construction du Nord de la France).

06_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Le site Bombardier à Crespin © www.francilien.bombardier

59 Denain   Fives Cail Babcock (FCB), Ex-Ets Cail, Ex-Sté Française de Construction Mécanique

Activités diverses depuis le 19 siècle et jusqu’en 1986, dont fonderie, application de vernis et peintures, traitement de surface des métaux.

07_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

La sortie des ateliers Cail, avant la 1ère guerre mondiale

59 Douchy-les-Mines  UIOM de Douchy

Incinérateur d’ordures ménagères. Les sols ont pu être contaminés par l’écoulement des transformateurs ou les tas de mâchefers et autres résidus d’incinération.

59 Dunkerque BP France, ex-Compagnie Occidentale des produits du pétrole, ex-Lesieur & Fils

Site exploité depuis 1921, reconstruit et étendu en 1950 sur une zone de polder remblayée avec notamment des matériaux extraits du port de Dunkerque. Des déchets de production ont aussi été enfouis sur le site.

Contrairement à la raffinerie BP de Courchelettes, la mention de pollution PCB n’a pas été retirée de la fiche BASOL de la raffinerie BP de Dunkerque.

08_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Vue aérienne de la raffinerie © SPPPI

59 Escaudain   ancienne savonnerie Lempereur – friche Knox

Dans les années 1950 à 1970, les savons à usage industriels de lavage des sols provenaient en partie du raffinage d’huiles noires usagées.

 09_pcb_artois-picardie_robin-des-bois  10_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

La friche Knox, ex savonnerie Lempereur, en 2003 © Heliotrope.ateliers

59 Faches-Thumesnil  Guermonprez

En 2006, un transformateur abandonné contenant 600 l de pyralène est pillé. Les analyses des sols et des boues mettent en évidence une contamination très élevée.

Des activités d’imprimerie ont été exercées jusqu’en 1990 et ont également pu utiliser des PCB dans leur process.

59 Ferriere-la-Grande  SARL Vitrant Manesse

Activité de récupération et de stockage de vieilles ferrailles métaux et non ferreux, plastiques, pneumatiques.

59 Ferriere-la-Grande  Societe CLECIM

CLECIM résulte de la fusion de Creusot-Loire avec la SECIM (Société d’Etude et de Construction pour les Industries Métallurgiques) et Delattre Levivier division Hauts Fourneaux. Le site de Ferrière a été fermé en 1987. En juin 1991, plusieurs transformateurs ont été éventrés sans précaution sur le terrain par l’entreprise Lorban, spécialisée dans la récupération des déchets, installée à Maubeuge ; le pyralène s’est écoulé sur le terrain, dans les sols et dans des canalisations d’évacuation des eaux d’une vieille centrale thermique aboutissant dans la Solre, affluent de la Sambre ». Quelques jours après le déversement, des traces de PCB ont été détectées dans le captage de Rousies. 28 tonnes d’émulsion huileuse contenant des PCB avaient été, quelques jours après le déversement, contenues par un barrage flottant à l’embouchure de la Sambre. Selon le BRGM, une autre voie possible de contamination du captage alimentant Maubeuge en eau potable est l’infiltration dans la géologie calcaire au droit du lieu où les transformateurs ont été perforés par l’entreprise de démolition Lorban.

La fiche BASOL du site a été transféré « pour mémoire » vers l’inventaire BASIAS des activités historiques industrielles et de service potentiellement polluantes. Des canalisations, des puisards, des terres sont évidemment susceptibles de contenir encore des égouttures d’huile. En conséquence ce site est maintenu dans la cartographie et l’inventaire des sites pollués aux PCB de Robin des Bois.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf

59 Gondecourt Société des Huiles Lemahieu ex-ARF ex-Société des Huiles Lemahieu

Site de régénération d’huiles usagées installé depuis 1974. La zone de stockage est polluée par des déversements accidentels. En juillet 1993 une explosion et un incendie ont frappé l’atelier de décontamination des huiles polluées aux PCB.

Autre source disponible sous pdf: fiche accident ARIA

59 Gravelines  Centrale nucléaire

27 novembre 2003. Incendie sur une armoire électrique contenant du PCB. Les pompiers extérieurs refroidissent l’installation avec des lances à incendie.

Fiche accident ARIA n°25983 disponible sous pdf.

+

59 Halluin  Customagic

Site de stockage de liquides inflammables en cessation d’activités depuis 2010. Une pollution des sols par les PCB a été détectée à l’emplacement de l’ancien transformateur.

  59 Hasnon 
Le 10 octobre 1996, le garde forestier découvre un transformateur au pyralène abandonné et renversé dans un bois.Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.
59 Haubourdin  ancienne usine Sander

Usine d’ennoblissement textile et du traitement du lin et du coton entre 1870 et 1988. A partir des années 50, le PCB a pu être utilisé pour le traitement de surface des fibres. Le site est en bordure du canal de la Deûle, à proximité des champs captant alimentant en eau potable l’agglomération Lilloise. Le port de Lille a renoncé à son achat au vu des pollutions, notamment en hydrocarbures. Un projet d’aménagement de la société Ecofriches destine le site à une conversion résidentielle avec jardin ou sans jardin selon la contamination des sols en PCB et autres polluants.

11_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

L’usine textile en bordure de Deûle

59 Houplines  SCI Victor Hugo
59 Jeumont  Jeumont Electric (ex-Forges et Ateliers de Constructions Electriques de Jeumont, ex-Ateliers de Constructions Electriques du Nord et de l’Est, ex-Société Parisienne pour l’Industrie des chemins de fer et des tramways Electriques,  ex-Electricité et Hydraulique).

Usine de fabrication et le montage de moteurs électriques créée en 1898, spécialisée par la suite dans le gros matériel électrique dont les transformateurs.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf: historique de la société Jeumont par elle-même.

12_pcb_artois-picardie_robin-des-bois
© Inventaire général du Patrimoine culturel du Nord – Pas-de-Calais

59 Jeumont  Thyssen Krupp service Acier (ex-Laminoirs et Ateliers de Jeumont),

La friche industrielle a été rachetée en septembre 2009 par JSPM, une filiale d’Areva.

59 La Sentinelle  Doublet

+

59 Le Quesnoy  COFRADEC, ex-Thermosac

Activité d’imprimerie. Autorisée en 1989 mais en activité depuis 1955, cette imprimerie a pu utiliser dans ses papiers peints et emballages des PCB réputés pour leur pouvoir plastifiant et d’imperméabilisation. L’imprimerie fabriquait aussi des encres. Les encres d’imprimeries contenaient des PCB comme additifs jusque dans les années 75.

59 Lille  Ancien Hôpital la Charité

En février 2000, un transformateur est vandalisé dans le local électrique de l’ancien hôpital. Les analyses de sols ont montré la présence de PCB à 4,5 m de profondeur.

13_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Hôpital de la Charité, pavillon Olivier

59 Lille Ancien magasin Prisunic
59 Lille  Arbel Fauvet Rail, ex-Ets Fauvet-GireL, ex- Cie Auxiliaire d’électricité & d’entreprise

Fabrication de locotracteurs

Site en activité jusqu’en 1997. Le matériel ferroviaire était équipé de transformateurs et condensateurs au pyralène.

14_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

+

59 Lille  Fives

En friche depuis 2001, l’ancien site FCB – Fives Cail Babcock doit être reconverti en partie en Zone d’Aménagement Concertée comprenant un lycée international d’hôtellerie, la bourse du travail, une piscine, des activités tertiaires, et 850 logements.

10 hectares sur les 39 de l’emprise FCB ont fait l’objet d’une étude des risques. La ZAC s’étendra sur 16 hectares. Les sols sont pollués par les métaux lourds, les hydrocarbures, les HAP, les solvants et les PCB.

 15_pcb_artois-picardie_robin-des-bois  16_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Archives Robin des Bois

59 Lille  Flandre Aluminium – ancienne fonderie
59 Lille  Liberte Editions – ancienne imprimerie
59 Lille  Macofa – confection textile

360 kg de PCB sont répandus sur le sol.

59 Lille  Mossley Badin – usine textile 
59 Lille Promofrance
  59 Lille  Site Helio Nea.

En 1989, des transformateurs sont éventrés sur la friche non surveillée et provoquent une pollution par pyralène.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

59 Lille  Vannes Lefebvre – robinetterie industrielle
59 Lille  VRAU – ancienne fabrique de fil à coudre

+

59 Lille Wilvia Meublex

Ancienne fabrique de meubles, mise en liquidation par jugement du 8 avril 2003.

59 Lille SDEZ – ancienne blanchisserie

+

59 Loos  Coats France (ex DMC)

Activité de teinturerie et blanchiment en cessation d’activité depuis juin 2006.

La filature de coton et autres fibres était l’activité historique du site créé en 1925. Là encore des utilisations ouvertes de PCB peuvent être à la source de la pollution des sols.

17_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

59 Loos  SMIE (Société de Maintenance Industrielle Electrique) régénération physique de fluides diélectriques de transformateurs à base de PCB/PCT.

18_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (plaquette de promotion de la SMIE)

59 Louvroil  SCI Bureaux de l’Esperance – sté Despeghel Lamarque
59 Maing  Transformateur EDF

Le 3 septembre 2010, une fuite est détectée sur un transformateur de haut de poteau. Des « traces » de PCB sont relevées. ERDF change le transformateur.

Article de la Voix du Nord, septembre 2010 sous pdf

59 Marquette-lez-Lille  Grands Moulins de Paris – ancienne minoterie

L’établissement construit en 1928 a cessé son activité en 1989. Cette cathédrale industrielle mérite d’être sauvegardée (voir visite de la friche plus bas). Les transformateurs encore sur site ont été vandalisés. Les sols sont lourdement pollués, les eaux souterraines également : on estime que 7300 kg de PCB ont été déversés.

19_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Les Grands Moulins de Paris en bordure du canal de Roubaix

20_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Photo août 2008 © culture.industrielle.pagesperso

Visite de la friche 

59 Marquette-lez-Lille  Paindavoine Demanghon
59 Marquette-lez-Lille  Tôlerie DN – ancien site Massey Ferguson

21_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

59 Neuville-en-Ferrain  LADOE – ancien site de fabrication de paillassons
  59 Nieurlet  Ets Pauwels

Dépôt de ferrailles, carcasses automobiles et équipements électriques exploité sans autorisation.

L’ADEME est intervenue en exécution d’un arrêté préfectoral de travaux d’office en été 2002. Le site regroupait des ferrailles, 300 Véhicules Hors d’Usage (VHU), des bidons des fûts, des appareillages électriques. L’exploitation était illégale depuis sa création .Il y a dans les sols et sous sols une forte suspicion de pollution au PCB et autres polluants.

(Archives Robin des Bois)

 + 59 Proville Transformateur

Le 27 juin 2011, un transformateur haut de poteau prend feu. Une centaine de litres d’huile diélectrique aux PCB s’échappent. Le transformateur était situé devant la maison éclusière de Proville sur le canal de Saint-Quentin.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf

59 Quievrechain  verrerie de Blanc-Misseron

23_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

La friche de l’ex verrerie © La Voix du Nord

59 Raismes  fonderie Lamoitier
  59 Roncq  Silvalac

En novembre 1991, le sol de la friche d’un fabricant de films plastiques filiale de Saint-Gobain s’avère pollué au pyralène. On y découvre des transformateurs pillés et éventrés. La mairie voulait construire une maison de retraite sur le site.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

59 Rosult  ACGR (traitement de surface, travail des métaux)
59 Roubaix  RFF – Réseau Ferré de France, gare de Roubaix
59 Roubaix  quartier de l’Hommelet   Beuque et Cie

Réparation et location de matériel électrique dont des transformateurs aux PCB sans autorisation administrative. Après la mise en liquidation en septembre 2001, 79 transformateurs ont été éliminés ; 33 sont restés sur place après contrôle de leur état. Une partie du site a été ravagée par un incendie en septembre 2002.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

59 Saint-André-lez-Lille  Ilôt Ste Helène / sociétés Delevoy et ATOFINA (pour parties)

Le site est divisé en trois parcelles utilisées pour le stockage et la production de peinture et la troisième étant occupées par une ancienne voie ferrée.

Les peintures Ripolin ou d’autres marques fabriquées sur la parcelle dont le dernier détenteur est Atofina ont sans doute employé comme adjuvants des PCB. Les peintures aux PCB étaient courantes pour les applications extérieures ou soumises à la corrosion. Elles étaient par exemple utilisées pour les navires, les citernes et les menuiseries extérieures.

59 Tressin  Brabant, ex-Distillerie de la Comète

Installation d’une distillerie de betteraves en 1880. A partir de 2000, le site a été utilisé comme station de transit de déchets industriels et de régénération de solvants.

59 Valenciennes  Forgeval
59 Valenciennes  Friche Saint-Waast CDF – Charbonnage de France
59 Valenciennes  Site Mazelier

Activité de récupération de métaux et ancienne  fonderie.

24_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

DR

+

59 Villers-Sire-Nicole  Friche Dameta Bail

Site exploité depuis 1880 par des activités de forgeage et de chromage d’outillage. Cessation en 1997. Les sédiments de la rivière la Trouille, qui traverse le site, sont contaminés.

62 Auchel 

5 mai 1994. Rejet de PCB suite à une tentative de vol de cuivre sur un transformateur. Le bac de rétention était défectueux. (fiche accident ARIA n° 5844).

62 Brebières/Corbehem  Papeterie Stora Enso

Des traces de PCB ont été décelées dans un ancien bassin de décantation des déchets de la papeterie. Les déchets résultent d’anciens procédés de fabrication appliqués jusqu’en 1974.

Le site a été rajouté dans l’inventaire BASOL au titre de la pollution par les PCB ; il était déjà répertorié par Robin des Bois dans l’édition précédente de l’atlas des sites pollués PCB.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

25_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

© culture.industrielle.pagesperso-orange

62 Calais  Bellier Ets (Ancien site)

Activité historique de tissage de dentelles et de teinture à partir de 1866 et jusqu’en 1997.

62 Calais  Tioxide Europe SA

Fuite d’un transformateur électrique désaffecté.

62 Calais  Universal Matthey Products Chemicals (UMPC)
62 Corbehem  Usine Gerland
62 Fresnes-les-Montauban 

28 août 2003. Un camion transportant 3 transformateurs et des matériaux souillés aux PCB se renverse. 3.000 l de pyralène se répandent sur la chaussée et le collecteur d’eaux pluviales. Fiche accident ARIA n° 25814 disponible sous pdf.

62 Maresquel  International Paper – Papeterie Maresquel

Une Servitude d’Utilité Publique a  été imposée en 2012 en raison de la présence « inexpliquée » de PCB.

26_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

La papeterie, en bordure de la Canche

62 Wirwignes  E.G.E.F Sénicourt (Groupe Forclum) – Entreprise Générale d’Electricité des Flandres

Atelier de réparation de bobines de moteurs électriques et de transformateurs contenant
du pyralène. La zone de stockage des transformateurs n’était pas étanche.

80 Abbeville  Schlumberger Vector (ex.Cables Vector)

Les services de l’Etat ont été destinataires d’un certificat de dépollution de la zone contaminée aux PCB et ont retiré la mention de pollution par les PCB de la fiche BASOL depuis la dernière édition de l’atlas en juillet 2011.

Cependant la dépollution des PCB n’implique pas leur extraction totale. Nous pouvons déduire des documents disponibles qu’en Picardie, le seuil de tolérance des PCB dans les sols est autour de 35 mg /kg. En conséquence, Robin des Bois a jusqu’à nouvel ordre décidé de maintenir le site dans son inventaire. D’autant que les poissons du fleuve Somme sont soumis à des interdictions de consommation depuis 2007.

80 Abbeville  Société Bardé, ex-Société Santerne, ex-SAEP

Une centrale electrique avait été construite en 1923 en bordure de la Somme puis abandonné après la 2ème guerre mondiale. Le site a par la suite été occupé par l’entreprise de travaux électriques Santerne qui y a stocké des transformateurs. En février 1997, une quinzaine de transformateurs sont éventrés par des voleurs de cuivre. Lors des inondations du printemps 2001, un liquide jaunâtre s’écoulait depuis le site jusqu’à la propriété mitoyenne ; les analyses menées par la DDASS ont mis en évidence des traces de PCB. Cette fuite contribue à la contamination des poissons de la Somme. L’Association des Victimes des Inondations d’Abbeville (AVIA) redoute à juste titre que la contamination ne soit pas circonscrite à la maison du couple Wojtowicz.

La mention de pollution par les PCB a été supprimée par les services de l’Etat dans la fiche BASOL depuis la dernière édition de l’atlas en juillet 2011. Selon la fiche BASOL les PCB n’excèdent pas les valeurs réglementaires.

Nous pouvons déduire des documents disponibles qu’en Picardie, le seuil de tolérance des PCB dans les sols est autour de 35 mg /kg. En conséquence, Robin des Bois a jusqu’à nouvel ordre décidé de maintenir le site dans son inventaire.

80 Abbeville  Vidam Abbeville

Activité de traitement de déchets banals, ménagers, industriels, installé en bordure de Somme sur un ancien site de dépôt de ferrailles.

La fiche BASOL du site a été transférée « pour mémoire » vers l’inventaire BASIAS des activités historiques industrielles et de service potentiellement polluantes. D’après les services de l’Etat, toutes les sources de pollution y compris aux PCB ont été retirées du site par excavation. En conséquence, Robin des Bois a retiré ce site de la cartographie des sites pollués aux PCB mais il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire d’autant qu’il est à 50 m de la Somme.

80 Amiens  Leguichard – Rue des Huguenots

Entreprise spécialisée dans le traitement de surface jusqu’à sa mise en liquidation judiciaire en 1997. Plusieurs transformateurs anciens sont restés sur site. Le site abandonné est dégradé mais l’ampleur et la nature de la pollution sont inconnues.

  80 Amiens  Station d’épuration

Un transformateur prend feu à la station d’épuration.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

80 Chepy  ASM, ex. S.A. Huret et fils

Ancien site de tissage fondé au début des années 50 ; une activité de fabrication de motocycles et de bicyclettes et véhicules pour invalides a été exercée à partir de 1960 ainsi qu’en dernier ressort du traitement de surface métallique. Le site, à l’abandon depuis plusieurs années, a fait l’objet d’intrusions et de vols de câbles électriques. Des PCB sont présents dans les sols.

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis juillet 2011. Pourtant le site est à l’abandon depuis 2001 et aucune action de dépollution n’a été entreprise depuis.

En conséquence, Robin des Bois a jusqu’à nouvel ordre décidé de maintenir le site dans son inventaire.

27_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

Ateliers de fabrication © Lefébure, Thierry – © Inventaire général, ADAGP

 + 80 Montdidier  SCTR – Societé de Construction de Transformateurs et Redresseurs

Fabricant de transformateurs

28_pcb_artois-picardie_robin-des-bois

+

80 Péronne

Le 8 novembre 2007, dans une entreprise de restauration, un transformateur laisse s’écouler 40 l d’huiles contaminées aux PCB.

Fiche accident ARIA n° 33819 disponible sous pdf.

80 Villers-Bretonneux  VIDAM

Site dédié au lavage et à la réutilisation des fûts ; fortement susceptible de contamination aux PCB dans des fosses et les réseaux d’évacuation des eaux industrielles. L’exemple avéré du site Goux de Coudun (60) (voir bassin Seine Normandie) justifie des présomptions, la mise en œuvre du principe de précaution, d’analyses rapides et de mesures de remédiation si nécessaire. Ce site sera retiré de l’inventaire dès que des informations officielles sur l’absence de contamination nous seront parvenues. Le site a reçu 28 t de fûts en provenance de Goux S.A.

Nouveau document en lien : courrier explicatif reçu de VIDAM en date du 7 mai 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant  il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

 

 

Seine-Normandie

 

 seine-normandie_pcb_Robin-des-bois

Sources presse : AFP (Agence France Presse) ; L’Aisne Nouvelle ; L’Ardennais ; Le Courrier Picard ; Essonne Infos ; Le Figaro ; France Soir ; Libération ; Le Monde ; L’Oise Matin ; Le Parisien ; La République du Centre Ouest ; L’Union ; La Voix de l’Aisne.

7 sites de production
10 sites de regroupement, de maintenance et d’élimination
93 sols ou remblais pollués
20 pillages.
= 130 sites pollués.

 

 

Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 33 nouveaux sites apparaissent sur les communes de Sissy et Suzy (Aisne), Amfreville-la-Campagne, Evreux (2 sites) et Pont-Audemer (Eure), Vernouillet (Eure-et-Loir), Rimaucourt (Haute-Marne), Cousances-les-Forges (Meuse), Pont-Sainte-Maxence (Oise), Paris, Sandouville Sotteville-les-Rouen, Amfreville-la-Mi-Voie, Dieppe, Duclair, Eu, Gonfreville-l’Orcher (2 sites), Le Grand-Quevilly (2 sites), Le Petit-Quevilly, Notre-Dame-de-Bondeville et Saint-Saëns (Seine-Maritime), la Chapelle-la-Reine (Seine-et-Marne), Le Chesnay (Yvelines), Limours (Essonne), Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Ivry et Vitry (Val de Marne) et Saint-Ouen-l’Aumône et Éragny (Val d’Oise).

Le bassin Seine-Normandie, c’est le summum du pyralène et des PCB. Dans ce domaine, la Seine des Impressionnistes, c’est le Styx de l’enfer. En amont de Paris, les départements de la Seine-et-Marne et de l’Essonne sont PCB-positifs, en aval de Paris, les poissons ne sont pas consommables. Dans la baie de Seine et dans la mer de la Manche, les sardines, les crabes et les gros spécimens de maquereaux, de barbues et de bars sont visés.

Pour la majorité des sites pollués, les liens sont directs entre la pollution des sols et la pollution des cours d’eau. La reconquête par l’habitât des friches industrielles se fait dans le désordre. Quand vous entendez éco-quartier, dites vous bien que les maires et les promoteurs immobiliers cherchent à cacher la vérité. Souvent, les PCB font partie de l’héritage et restent sur place.

D’une superficie de près de 100.000 km2 (18% du territoire), le bassin Seine-Normandie couvre 7 régions (Champagne-Ardenne, Picardie, Bourgogne, Centre, Ile-de-France, Haute Normandie et Basse Normandie) ainsi qu’une petite partie de la Bretagne et de la Lorraine. Il regroupe 18 millions d’habitants dont 11 millions pour la seule agglomération parisienne. Son réseau hydrographique s’étend sur 70.000 km de cours d’eau et compte les fleuves côtiers normands, la Seine et ses affluents. Les pressions exercées sur le bassin sont à la fois urbaines, agricoles et industrielles : l’estuaire de la Seine reçoit les rejets de 30 % de la population française, 40 % de l’industrie et 25 % de l’agriculture nationales.

Les cours d’eau du bassin Seine-Normandie font l’objet d’arrêtés préfectoraux en raison de la contamination des poissons et des crustacés par les PCB. La commercialisation, la consommation ou la pêche de toutes ou certaines espèces de poissons sont restreintes ou interdites dans les eaux sous juridiction française entre Dieppe et Barfleur, les eaux territoriales et littorales des départements du Calvados et de Seine-Maritime et les cours d’eau suivants :
l’Aisne, la Beuvronne, l’Esches, l’Essonne, la Seine, la Marne, l’Oise, l’Orge, l’Ourcq, la Saulx, le Thérain, la Thérouanne, la Vesle, l’Yerres et tous les cours d’eau des départements de Seine-et-Marne et d’Essonne. Voir le tableau des restrictions de pêche pour le bassin Seine-Normandie.

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage

 

  Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.

 

02 Billy-sur-Aisne  BSL Industrie  (ex Bigner Schmid Laurent)
Chaudronnerie inox, notamment pour l’équipement des centrales nucléaires. En cessation d’activités depuis 2002.
02 Condren  Linguanotto Atal

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’atlas en mars 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant  il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

02 Pavant  SA TMPE, ex-Electro-Chrome.
Activité de traitement de surface depuis 1960. Un arrêté préfectoral suspend l’autorisation de l’activité en octobre 1997 ; les scellés sont apposés sur le site en janvier 1998. Des produits et déchets divers sont stockés sans précaution de même que des transformateurs. Le site est en zone inondable.
En 2003, il a été constaté par les services de l’Etat la présence sur le site abandonné de plusieurs transformateurs aux PCB, de déchets divers en vrac, le tout baignant dans un sol saturé par des inondations.(archives Robin des Bois)
02 Sinceny 
20 août 2003. Incendie et explosion d’un transformateur EDF contenant 80 l de PCB.
Fiche accident ARIA n° 25397 disponible sous pdf.
+ 02 Sissy  Stockage de boues de curage
En septembre 2011, 50.000 m3 de boues issues du curage du canal de la Sambre à l’Oise sont stockées sur un terrain communal à Sissy pour une durée maximale de 3 ans avant d’être recyclées en amendement agricole. VNF les considère comme des « déchets inertes valorisables », en dépit des irisations visibles sur les tartines de boues ; rappelons aussi que les anguilles vivant et se nourrissant sur les sédiments pollués de tous les cours d’eau du département de l’Aisne sont interdites de consommation en raison de leur contamination par les PCB. Il est donc logique en l’absence d’analyses des sédiments sur cette section de considérer qu’ils contiennent des PCB. Après 3 ans de stockage à ciel ouvert, avec migration partielle dans les sous-sols des polluants divers, les sédiments seront repris et étalés dans des champs au risque de contaminer les récoltes ou les troupeaux.
La réglementation prévoit une autorisation pour ce type de travaux à partir du 1er janvier 2012. Trop tard pour Sissy.
Voir aussi « L’égouttage dégoûtant de VNF », 9 septembre 2011

01_PCB_seine_robin-des-bois

Boues de curage « inertes »© Robin des Bois

+

02 Suzy 
Le 26 février 2011, un transformateur poteau explose après un arrêt pour maintenance lors du rétablissement du courant.
85 l d’huile contaminée en PCB à une concentration de 240 ppm s’écoulent au sol, sur la pelouse, la route, jusqu’à un étang en contrebas. « Selon le service de distribution de l’électricité, le transformateur devait être remplacé en 2015 ».
Fiche accident ARIA n° 39883 disponible sous pdf.
02 Vénizel  Papeterie La Rochette
Le 18 juin 2001 un incendie frappe la salle des équipements électriques de la cartonnerie La Rochette et endommage 5 transformateurs au pyralène. « Des traces de PCB sont détectées sur le site ». Une interdiction de consommer les produits des jardins est prise « à titre préventif » dans un périmètre de 2,5 km.
Trois transformateurs se vident entièrement, un quatrième à moitié : selon l’enquête des autorités de l’Etat, la quantité perdue de PCB a été estimée à 600 kg pour une quantité initiale de 2 800 kg et la quantité de dioxines émises à 13 kg.
Archives presse Robin des Bois et fiche détaillée ARIA disponibles sous pdf

02_PCB_seine_robin-des-bois

Après l’incendie de la cartonnerie la Rochette – Photo DRIRE Picardie

02 Vervins  Commerce d’aliments pour le bétail
9 juin 2007. La foudre tombe sur le transformateur électrique aux PCB et provoque la fuite de 357 kg d’huile contaminée qui débordent du bac de rétention et gagnent les égouts. Les riverains sont confinés, 5 personnes hospitalisées. La station d’épuration rejette ses eaux dans le Chertemps, affluent du Vilpion, un sous affluent de l’Oise par la Serre.
Fiche accident ARIA n° 33092 disponible sous pdf.
10 Bar-Sur-Aube  Manoir Industrie, ex-Lorforge SA  ex-Thuilerie-Dagne et Cie

Activité de forge et de traitement de surface.

03_PCB_seine_robin-des-bois

© Est Eclair

10 Crancey  SEDAC – SOMETA
Site de production d’éléments de literie dont l’activité a été définitivement arrêtée en 1986.
10 Rosières-près-Troyes  
En octobre 1987, une société de Troyes vend un transformateur aux PCB à des récupérateurs de ferrailles qui vident 200 l de pyralène sur le sol.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.
10 Saint-André-les-Vergers  Petitjean – traitement de surface
14 Rocquancourt  Guy Dauphin Environnement
Installation de traitement de déchets dangereux ou non dont les Véhicules Hors d’Usage et les batteries au plomb implantée depuis 1965 à l’emplacement d’une ancienne mine de fer.

04_PCB_seine_robin-des-bois

Guy Dauphin Environnement – atelier batteries, stockage de batteries avant recyclage © Robin des Bois

14 Saint-Germain-de-Livet   Filtechnic
Activité de traitement de surface en liquidation judiciaire depuis 2004. Des transformateurs abandonnés ont été pillés et le diélectrique contenant des PCB déversé sur les sols.

+

27 Amfreville-la-Campagne SNT (Société Normande de Transformateurs) – Duriez
Atelier de maintenance et de réparation de transformateurs exploité de 1986 à 2001 par la SNT.  En 2004 la SNT vend le site à une entreprise de menuiserie mais y abandonne plusieurs transformateurs aux PCB.
Les sols et les eaux souterraines sont pollués par les PCB. Selon les services de l’Etat, 230 tonnes de terres polluées au PCB sont excavées et envoyées en traitement sur le site de DEEP GREEN à Sotteville les Rouen (76) en 2006 et un traitement biologique in situ des terres polluées (notamment sous une dalle, dans le bâtiment) est mis en œuvre, jusqu’à la fin 2007.
27 Conches-en-Ouches  Usmeco

Entreprise de traitement de surface. Après l’arrêt de l’activité, tous les déchets n’ont pas été enlevés « par manque de fonds » et sont stockés sans précaution dont plusieurs transformateurs au pyralène. En 2005, trois transformateurs au pyralène sont identifiés. Les terrains sont alors la propriété d’une Société Civile Immobilière dont le président est l’ancien directeur du site industriel. Le liquidateur judiciaire de ce site est aussi celui de la fonderie de Vernon.
Le site n’est ni surveillé, ni protégé des intrusions. Le 6 mai 2012, un enfant trouve la mort après s’être introduit dans le local du transformateur au pyralène, toujours sous tension pour alimenter un lotissement de proximité. Ce transformateur aurait dû être enlevé et remplacé si nécessaire dans le cadre du plan national d’élimination des PCB.

(archives Robin des Bois).

Voir aussi le communiqué « Les enfants victimes des friches industrielles », 31 mai 2012

+

27 Évreux   ASPOCOMP ex-Philips Circuits Imprimes, ex-R.T.C-Philips Composants, ex-R.T.C –Radio Technique-Coprim, ex-Coprim
Usine de fabrication de produits de base de l’électronique et de produits céramiques implantée depuis 1955. Scindé en 2 activités, composants et céramique, en 1998. Aspocomp, l’activité composants, est mis en liquidation en juin 2002. Les sols ou les nappes phréatiques sont pollués par les PCB.

+

27 Évreux  Ferroxdure ex-Philips Circuits Imprimes, ex-R.T.C-Philips Composants, ex-R.T.C -Radio Technique-Coprim, ex-Coprim
Activité céramique de l’ex-site Philips jusqu’en 2007. Les sols ou les nappes sont pollués par les PCB.

+

27 Pont-Audemer  Costil Maître HESS
Activité de tannerie depuis 1781. Site appartenant à l’ex tannerie Costil. « De fortes teneurs en PCB ont été mises en évidence sur la partie sud du site ».

05_PCB_seine_robin-des-bois
2008, le site à l’abandon © Paris Normandie

27 Vernon  Fonderies de Vernon
Site en liquidation depuis décembre 2005, totalement à l’abandon et sans gardiennage. Situé en bordure de Seine, il a fait l’objet de plusieurs intrusions et actes de vandalisme et du vol de transformateurs. Le site a été squatté par des familles avec enfants.Des transformateurs ont disparu du site. Une forte odeur de pyralène est perceptible sur les lieux d’une cage dévastée. Le liquidateur n’a pas pu fournir les justificatifs de l’élimination des transformateurs. Des terres polluées aux PCB ont été transportées chez Deep Green, près de Rouen. D’autres terres polluées ont aussi été acheminées dans des communes voisines dans un rayon de 10 km.
La fonderie a été démolie il y a 4 ans. Les projets de reconversion sont retardés. Les terrains dénudés sont toujours désaffectés.
(Archives Robin des Bois).

06_PCB_seine_robin-des-bois

07_PCB_seine_robin-des-bois

28 Dreux  Nomel

+

28 Vernouillet  Medicis Industrie
Production de spécialités pharmaceutiques. Plusieurs transformateurs aux PCB sont restés sur place. Le site a été vandalisé après sa mise en liquidation judiciaire.
51 Ludes  Sotrav
Le 14 janvier 1985, un transformateur aux PCB explose dans un immeuble de Reims, rue de la Madeleine. En août 1986, 1.287 t de gravats issus de la dépollution sont déposées sur le site de Sotrav à Ludes ; leur teneur en PCB est alors considérée comme non polluante.
Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (courrier de la DRIRE)
51 Reims 
4 septembre 1992. Epandage de PCB suite à la chute et l’éclatement d’un transformateur au pyralène lors de son chargement.
Fiche accident ARIA n° 7766 disponible sous pdf.
51 Reims  CHU Centre Hospitalier Universitaire
51 Reims  EDF Victoire
Ancienne centrale thermique de la Société de Production Electrique Rémoise fortement endommagée pendant la Première Guerre mondiale et restaurée vers 1920. Le site a été utilisé par la suite pour le stockage de transformateurs au pyralène, un site de « mutation » selon le langage interne d’EDF.
51 Reims  Jacob Delafon (Kolher France)
Les sols sont pollués par les PCB au droit de la zone des transformateurs.
51 Reims  Remafer
51 Reims  SOCATREM (ex-société Proto Frères)
Site d’activité de fabrication de sacs de papier puis d’emballages papier et carton et d’impression de 1904 à 2001. Le site n’était pas sur rétention, les sols sont pollués par les PCB. Ceux-ci ont pu être employés par le process de l’usine de papier. De plus, les encres d’imprimerie contenaient des PCB comme additifs jusque dans les années 75.
51 Tinqueux  Fuji Film

+

52 Rimaucourt 
Le 23 janvier 1988, un transformateur est endommagé lors d’un accident de transport. Plusieurs centaines de litre de PCB sont répandus au sol.
Fiche accident ARIA n° 639 disponible sous pdf.
52 Saint- Dizier  EDF de la Tambourine
Ancienne centrale EDF ayant par la suite servi de stockage de transformateurs et condensateurs au pyralène.

+

55 Cousances-les-Forges  Ancienne usine AMSU Ateliers Métallurgiques de Saint-Urbain
Fabrication d’arbres de transmission et de barres anti-devers jusqu’en 2000.La dalle de béton sous les anciens transformateurs au pyralène était souillée  par des PCB.
55 Cousances-les-Forges  Démantèlement d’épaves
Le 23 janvier 1990, sur le site d’une casse auto, un transformateur se renverse lors de son déplacement; 500 l d’huile contaminées aux PCB se répandent sur le sol.
Fiche accident ARIA n° 1675 disponible sous pdf.
55 Cousances-les-Forges DUKER
Fabrication de baignoires et acrylique. En cessation d’activité depuis 2006.
55 Gondrecourt-le-Château  Station de pompage de la Muleau
En août 1990, la foudre tombe sur le local transformateur qui prend feu. Quelques dizaines de litre de pyralène fuient sur le sol mais « Il s’agit seulement de ce qu’on appelle une pollution froide ».
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.
58 Clamecy  usine Soubitez
Activité d’accessoires électriques pour automobiles et bicyclettes. Le 20 avril 1991, un incendie détruit des transformateurs contenant des PCB.
60 Beauvais  Bosch systèmes de freinage
Usine de fabrication d’accessoires pour l’automobile. Les sols sont pollués par des métaux lourds, des hydrocarbures, des solvants chlorés et des PCB.
60 Bresles  Ancienne sucrerie

08_PCB_seine_robin-des-bois

Elément subsistant de la sucrerie © B. Fournier / Inventaire régional de Picardie, 2007.

60 Chambly  SNCF – Etablissement Industriel de la Voie – Moulin Neuf
L’Établissement Industriel de la Voie Moulin Neuf (EIV Moulin Neuf) est en activité depuis 1918. Une installation de créosotage a fonctionné jusqu’en 2000. Le diagnostic initial de pollution a mis en évidence des pollutions multiples sur l’emprise.

 09_PCB_seine_robin-des-bois © creative commons
60 Coudun Goux S.A.
La société Goux a exercé à partir de 1971 sur le site d’une ancienne sucrerie une  activité de récupération de fûts et de remise en état par voie thermique après vidage. Les déchets du bassin contenant les égouttures  de fûts présentent des teneurs en PCB supérieures à 150 ppm.  37.000 fûts vides restaient sur site avec un résiduel possiblement contaminé ; les fûts ne sont jamais totalement vides. Ils ont été valorisés ou éliminés par Chimirec (Saint-Just-en-Chaussée/Valrecoise-60 et Javené-53), COTAC (Saint-Romain-de-Colbosc-76), VIDAM (Villers-Bretonneux-80), Retapfuts (Baldersheim-68) et Pack2Pack (Rumbeke-Belgique).
Implanté dans l’emprise d’une ex-sucrerie ayant été exploitée de 1855 à 1971, l’entreprise de récupération de fûts a cessé ses activités en mai 2007. Jusqu ‘en 2005, l’entreprise n’a pas subi les tracasseries de l’administration. Entre 2005 et 2007 elle a été destinataire d’au moins 10 arrêtés préfectoraux de mise en demeure. Après la liquidation judiciaire, une contamination aux PCB a été détectée et traitée (20 m3 pollués à des concentrations de plus de 150 ppm) dans des fosses d’égouttures. Il est certain que d’autres secteurs sont contaminés (archives Robin des Bois).

 10_PCB_seine_robin-des-bois 11_PCB_seine_robin-des-bois

60 Cramoisy ADCLO ex Ets Parvillée frères et Cie
Entreprise de fabrication de plaques d’agglomérés peints ou vernis mise en liquidation judiciaire en 1986. En septembre 1996, 300 l de pyralène sont répandus sur le sol « par malveillance » sur le site de l’ancienne usine, mal clôturé, voisine du Thérain, affluent de l’Oise. Des faits similaires s’étaient déjà produits en avril 1995.
La consommation des espèces bioaccumulatrices pêchées dans le Thérain est interdite par arrêté préfectoral du 13 juillet 2010.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf
60 Creil Vieille Montagne
En avril 1995, des transformateurs contenant 300 l de pyralène sont éventrés par des récupérateurs de cuivre sur la friche de l’ancienne fonderie de l’Union Minière. Les analyses sur les poissons et les sédiments de l’Oise en aval du point de rejet mettent en évidence « des valeurs supérieures aux valeurs de référence et aux valeurs limites en vigueur en Suisse et aux Etats-Unis». La pêche et l’usage de l’eau sont suspendus de Creil jusqu’à la limite départementale puis sur le département du Val d’Oise.
La consommation de tous les poissons pêchés dans l’Oise est interdite par arrêté préfectoral du 13 juillet 2010.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf

12_PCB_seine_robin-des-bois
Les Mines et Fonderies de la Vieille Montagne en bordure de l’Oise, © Inventaire général Picardie.

+

60 Pont-Sainte-Maxence 
Le 2 juin 2012, deux transformateurs aux PCB sont vandalisés dans un bâtiment désaffecté. « Les secours répandent du plâtre ».
Fiche accident ARIA n° 42236 disponible sous pdf.
60 Saint-Just-en-Chaussée  Chimirec Valrecoise

Site dédié au lavage et à la réutilisation des fûts ; fortement susceptible de contamination aux PCB dans des fosses et les réseaux d’évacuation des eaux industrielles. L’exemple avéré du site Goux de Coudun (60) (voir bassin Seine Normandie) justifie des présomptions, la mise en œuvre du principe de précaution, d’analyses rapides et de mesures de remédiation si nécessaire. Ce site sera retiré de l’inventaire dès que des informations officielles sur l’absence de contamination nous seront parvenues. Le site a reçu 80 t de fûts en provenance de Goux S.A.

Nouveau document en lien : courrier explicatif reçu de Chimirec en date du 18 mai 2009
Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

60 VillembraySEIC ancienne décharge de Villembray
Décharge de déchets industriels. Son activité a cessé en 1974 après une succession de procès verbaux pour carence répétées dans la gestion des déchets.
60 Vineuil Saint-Firmin  SPIREL
Société de recyclage et d’élimination d’huiles usagées. Elle fabrique aussi des huiles  et graisses industrielles. Elle a reçu des huiles en provenance de la société CNI à Marcilly en Seine-et-Marne qui démantelait des transformateurs.

+

75 Paris  CPCU Villette
Chaufferie au fuel lourd jusqu’en 2011. Selon le diagnostic de cessation d’activités, les sols sont pollués en métaux, hydrocarbures et PCB.

13_PCB_seine_robin-des-boisParis, Quai de la Marne © Alexandre Alari

14_PCB_seine_robin-des-bois

Août 2011 © demolitions.free

+

76 Amfreville-la-Mi-Voie  Deep Green Jonquay I, ex SEDAP
Activités de casse automobile jusqu’en 2002, puis de dépollution de terres contaminées aux hydrocarbures par désorption thermique. Il a reçu des terres polluées aux PCB en provenance de la Société Normande de Transformateurs en 2006.
L’étude des sols jusqu’à 1,5 m de profondeur réalisée pour le port autonome de Rouen met en évidence une pollution par les hydrocarbures, les HAP, les métaux lourds et les PCB sur l’ensemble de la zone. Selon une autre étude coûts/avantage, il serait « plus intéressant de confiner les terres polluées sur le site ».Le 22 novembre 2012, le préfet de Haute-Normandie autorise par arrêté le Grand Port de Rouen à reprendre 110.000 t de terres stockées sur le site, à les chauler et à les utiliser comme remblai dans ses aménagements logistiques. L’arrêté prétend s’inspirer du « Guide de réutilisation hors site des terres excavées en technique routière et dans les projets d’aménagement », tout en adoptant des modes d’échantillonnages et des valeurs seuils nettement moins contraignants et des méthodes de stabilisation proscrites par le guide.
En toute logique, L’UPDS – Union des Professionnel de la Dépollution des Sites redoute un précédent et des dérives ultérieures qui entraîneraient une dissémination anonyme de terres polluées, une perte de mémoire et une dégradation non signalée des terres sur les sites d’accueil banalisés.
(Archives Robin des Bois)

+

76 Dieppe  Holfimer (ex Huileries Normandes)
Plusieurs activités d’huileries, d’extraction d’huile à l’hexane et une usine à gaz ont été recensées sur le site situé à proximité du bassin du Canada, du bassin Duquesne et de la rivière l’Arques. La dernière, Holfimer, a cessé en 1992.
76 Dieppe  Lycée Émulation Dieppoise
76 Duclair  Affineries de Normandie
Ancienne fonderie d’aluminium située en bordure de l’Austreberthe, affluent de la Seine,  en activité jusqu’en 1982. Des déchets industriels divers ont été abandonnés sur site et enlevés en 1997. En 1998, des analyses ont mis en évidence une pollution aux PCB au dessus d’une ancienne zone de dépôt de condensateurs.
Le site mis en liquidation judiciaire en 1992 se caractérisait par une négligence totale dans la gestion des déchets. Des réfractaires usagés et des condensateurs électriques étaient amassés sur le terrain naturel non imperméabilisé (archives Robin des Bois).

+

76 Duclair  Seprom, ex Ets Mustad
L’activité de quincaillerie spécialisée dans la fabrication de clous pour ferrer les chevaux a été fondée en 1891 par l’industriel norvégien Clarin Mustad en bordure de Seine. En 1983, la société Mustad représente 90% du marché français du clou. Mustad ferme en 1987, le site est repris et exploité par la société Seprom jusqu’en 1993.

15_PCB_seine_robin-des-bois        17_PCB_seine_robin-des-bois

Bâtiment hydraulique abritant la turbine sur l’Austreberthe / Atelier de fabrication.
© Crédit photo Yvon Miossec – Inventaire général, ADAGP

+

76 Eu  Margot S.A.
Activité de fonderie et traitement de surface de 1958 à 2004.
76 Fécamp  Sonomatra.
Entreprise agréée pour la décontamination sur site des transformateurs. Transport et stockage illégaux de PCB dans son emprise de Fécamp.

+

76 Gonfreville-l’Orcher  Mario Richiero SA
Casse automobile.

+

76 Gonfreville-l’Orcher  Total Raffinage Marketing – Raffinerie de Normandie
76 Grand Couronne
2 avril 1993. Explosion d’un transformateur EDF aux PCB. Tout le local est souillé.
(fiche accident ARIA n° 26343).

+

76 Le Grand-Quevilly   ex-décharge S.G.A.E. (Société Générale d’Assistance et d’Entretien)
Ancien dépôt de déchets industriels implanté depuis 1910. Racheté en 1989 par la Grande Paroisse S.A.

+

76 Le Grand-Quevilly  Grande Paroisse Est
Fabrication d’acides nitriques et sulfuriques, superphosphates, sulfates de fer et de cuivre depuis 1909 ;  Grande Paroisse y produit des engrais depuis 1962.3 ballastières ont été remblayées fin 1978 avec des matériaux de nature très diverses tels que des matières de vidange et résidus de fabrication variés.

18_PCB_seine_robin-des-bois

© Inventaire général, ADAGP

Voir aussi fiche Basias

76 Le Havre  Alsthom, ex-Compagnie Electro Mécanique, ex Société Anonyme Westinghouse
Fabricant de transformateurs.
Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

 19_PCB_seine_robin-des-bois 20_PCB_seine_robin-des-bois

76 Le Havre  Serres municipales
Site à dépolluer dans le cadre des aides aux travaux de dépollution pour la reconversion des sites et friches pollués au titre du Plan de Relance.Les serres municipales du Havre, construites en 1972 sur l’ex-site d’un orphelinat, occupent 3,7 hectares dont 7.000 m2 de surface bâtie. Les études ont montré une pollution des sols par les métaux lourds, les hydrocarbures, les PCB. La dépollution du site doit commencer en septembre 2009 afin d’être compatible avec l’usage d’habitation, sans restriction sur la réalisation de jardins potagers ».
76 Le Havre  site Total du Havre

+

76 Le Petit-Quevilly  Société Cofrafer
Site exploité par la Compagnie Française des Ferrailles de 1945 à 1960 puis par la Cofrafer, spécialisée dans le travail des métaux de 1960 à 2001.
76 Le Petit-Quevilly  Usine Alsthom (U1) ex TSA le Transformateur
Fabricant de transformateurs

   21_PCB_seine_robin-des-bois 22_PCB_seine_robin-des-bois 23_PCB_seine_robin-des-bois

76 Lillebonne  Celanese
76 Lillebonne  Ecohuile ex-Compagnie des Bases Lubrifiantes (CBL)
76 Malaunay  Grassin Delyle
L’usine de blanchiment et d’apprêt de textiles a déposé son bilan en 1995 et laissé sur place divers déchets dangereux et trois transformateurs aux PCB. Plusieurs actes de vandalisme ont eu lieu dont un incendie et une ouverture de transformateur électrique.
Après le dépôt de bilan en 1995, le site a été vandalisé et occupé à plusieurs reprises. Des vols de métaux et l’ouverture d’un transformateur électrique pour en extraire le cuivre sont attestés. Le Cailly traverse le site et l’inonde régulièrement. En 2001, une rave party historique a fini de dévaster l’emprise. Des interventions d’urgence ont assaini le site ; il n’y a pas eu de décontamination approfondie. (Archives Robin des Bois).

+

76 Notre-Dame-de-Bondeville  Gresland
Activité historique de travail des fibres textiles, filature et ennoblissement depuis 1866. A partir des années 50, le PCB a pu être utilisé pour le traitement de surface des fibres et être à la source de la pollution des sols.
Voir aussi fiche Basias.

24_PCB_seine_robin-des-bois

Vue générale de la filature de coton Gresland © Inventaire général, ADAGP

76 Oissel  Plate forme industrielle ICI
76 Saint-Nicolas-d’Aliermont  Bayard
Fabrication de réveils et de cadrans pour l’aviation. L’activité a cessé définitivement en 1989. Le site disposait de transformateurs. Les sols sous le parc des transformateurs sont pollués.

Ce site cas d’école pour les contaminations au radium est aussi impacté par des contaminants chimiques et organiques. Le secteur transformateurs aux PCB est en premier lieu suspecté mais d’autres zones pourraient être touchées. Par l’intermédiaire de l’Etablissement Public de la Basse-Seine la décontamination radioactive et chimique et le démantèlement des bâtiments devraient s’effectuer prochainement et laisser place à un aménagement paysager. A suivre de près. (Archives Robin des Bois).

25_PCB_seine_robin-des-bois  26_PCB_seine_robin-des-bois

Friche Bayard                                                                                L’incinérateur

76 Saint-Romain-de-Colbosc  COTAC
Site dédié au lavage et à la réutilisation des fûts ; fortement susceptible de contamination aux PCB dans des fosses et les réseaux d’évacuation des eaux industrielles. L’exemple avéré du site Goux de Coudun (60) (voir bassin Seine Normandie) justifie des présomptions, la mise en œuvre du principe de précaution, d’analyses rapides et de mesures de remédiation si nécessaire. Ce site sera retiré de l’inventaire dès que des informations officielles sur l’absence de contamination nous seront parvenues. Le site a reçu 50 t de fûts en provenance de Goux S.A.
Nouveau document en lien: courrier reçu de COTAC en date du 6 avril 2009
Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant  il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

+

76 Saint-Saëns  SCI Moulin Argenté
Un transformateur sur le site de la friche industrielle a été pillé. Son liquide diélectrique avait une teneur en PCB de 111 ppm.

+

76 Sandouville  rue des Colverts, SCI du Marais
Le 30 juin 2010, de l’huile contaminée aux PCB se répand dans la rue et le réseau d’égouts suite au renversement accidentel d’un transformateur sur la voie publique.

+

76 Sotteville-les-Rouen  Giraud
Site occupé depuis 1984 par plusieurs sociétés de transport. Le sol dans la zone du transformateur est polluée par les PCB.
77 Champagne-sur-Seine  Jeumont-Schneider
Fabricant de transformateurs

 27_PCB_seine_robin-des-bois

28_PCB_seine_robin-des-bois

77 Marcilly  CNI Courtage Négoce International
La société spécialisée dans la collecte, le traitement et l’élimination des déchets, la récupération et la régénération. Elle a démantelé des transformateurs au PCB mais la traçabilité des huiles vidangées est incertaine.

29_PCB_seine_robin-des-bois

Le site CNI à Marcilly (77)

+ 77 la Chapelle-la-Reine  Progalva
Ex site de traitement de surface mise en liquidation judiciaire en 1993. Une activité de stockage de matériels issus de la démolition industrielle y a été exercée sans autorisation par TIMO (Transactions Industriels Matériels d’Occasion). Un incendie s’est déclaré en 2007. En 2013, 4 transformateurs sont encore sur place.
(Archives Robin des Bois)

 30_PCB_seine_robin-des-bois  31_PCB_seine_robin-des-bois

Transformateur aux PCB  éventré sur la friche Progalva © Robin des Bois

77 Mitry Mory  GEREP
Centre d’incinération de déchets liquides spéciaux.
77 Monthyon  SODAP
Ancienne décharge d’ordures ménagères également utilisée pour des déchets industriels.
77 Roissy-en-Brie  Recutil
En septembre 1987, 80 fûts contenant du pyralène sont découverts dans le hangar d’un ferrailleur sous les voitures que les employés découpaient au chalumeau.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf avec photo du dépôt.
77 Saint-Soupplets SEREM Constructions Electriques et mécaniques
Fabricant de transformateurs.

 32_PCB_seine_robin-des-bois 33_PCB_seine_robin-des-bois

78 Beynes  Labo Services (RIC)
Centre de transit déchets industriels spéciaux dont les huiles usagées.
78 Flins-sur-Seine  Décharge Sotradec

+

78 Le Chesnay 
Le 10 juillet 1990, un transformateur aux PCB tombe d’un camion. Les pompiers interviennent. Les analyses de sols mesurent une teneur en PCB de 10.000 ppm.
Fiche accident ARIA n° 2070 disponible sous pdf.
78 Porcheville  Centrale EDF Porcheville

34_PCB_seine_robin-des-bois

Porcheville 1 et 2

78 Vernouillet  Eternit
89 Auxerre 
26 avril 2006. Incendie sur un transformateur au PCB dans une usine de fabrication de piles et accumulateurs électriques.
Fiche accident ARIA n° 29733 disponible sous pdf
91 Ballancourt-sur-Essonne  Societe Rodanet
Entreprise de régénération de solvants. Site historique.
Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (extraits d’un courrier du Ministère de l’écologie).
91 Breuillet  Briqueterie Richard
91 Corbeil ▲ Papeterie Darblay, Compagnie Papetière de l’Essonne
En octobre 2003 ont lieu les premiers pompages de pyralène dans les canalisations pluviales de l’ancienne papeterie « pour éviter la contamination de l’Essonne ». Au moins un des transformateurs a été vandalisé. Les transformateurs fuyards doivent être regroupés. « La dépollution en profondeur des terrains n’interviendra que plus tard ». La pêche est interdite dans l’Essonne jusqu’à sa confluence avec la Seine mais elle est intensément pratiquée.
Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (presse et extraits d’un courrier du Ministère de l’écologie)

35_PCB_seine_robin-des-bois

La papeterie © Robin des Bois

36_PCB_seine_robin-des-bois

Pêche interdite © Robin des Bois

91 Corbeil-Essonnes  Marrel Decauville Sa
Fabrication de véhicules industriels de type bennes. Le sol a été pollué en novembre 2004 suite à  un « déversement accidentel de pyralène au niveau d’un transformateur ».
91 Courcouronnes  ex site Routex.
Un transformateur vandalisé est découvert début mai sur l’ex centre de tri fermé depuis 2008. Le liquide diélectrique a été déversé sur le sol et a gagné le réseau d’assainissement. La pollution a été mise à jour par l’enquête menée suite à la découverte le 22 mars de PCB dans des boues de la station d’épuration d’Evry qui étaient destinées à l’épandage sur des terres agricoles. Selon la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne qui a porté plainte, « Le risque de rejet dans la Seine est minime, mais pas nul ».
Archives Robin des Bois disponible sous Pdf
91 Evry 
Le 26 janvier 1990, un camion transportant un transformateur volé se renverse. 200 litres de pyralène sont répandus sur le sol.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.
91 Juvisy 
Le 31 janvier 1990, deux cambrioleurs provoquent une fuite de  500 litres de pyralène dans une usine désaffectée. Les gravats auraient été stockés dans une décharge de proximité.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

91 Limours  Nicolitch, ex-Melco (Electronique Mécanique Composite),ex-Comelim, ex-CGTVE, ex-Perrin Electronique, ex-La Cétylose
Le 19 avril 2013, la préfecture de l’Essonne confirme la contamination d’une carcasse de vache d’un troupeau de Limours : les concentrations en PCB-NDL dépassent les nouveaux seuils réglementaires. L’ensemble du troupeau est mis sous séquestre. D’autres analyses mettent en évidence la contamination des sédiments de la rivière Prédecelle. Une investigation est en cours pour rechercher la source de la pollution sur l’ancienne zone industrielle.
Les élus locaux pointent en particulier la friche Nicolitch, installée près de la rivière, où diverses activités industrielles ont été exercées depuis 1935 : fabrication de produits électroniques, encres, peintures, vernis, traitement de surface des métaux. La pollution par les PCB peut être due aux fuites des transformateurs aux PCB utilisés sur le site mais aussi à des utilisations de PCB dans les encres d’imprimerie et peintures.
Archives disponibles sous pdf : communiqué de la préfecture de l’Essonne en date du 19 avril 2013.
91 Longjumeau  Soderep Ecans
Ancien établissement de traitement de surface. Un de ses deux transformateurs au pyralène a été vandalisé et abandonné sur le domaine public entraînant une pollution des sols aux PCB.
91 Massy  Visual
91 Sermaise  Gerber
Activité de régénération de solvants. Site historique.
91 Vert-le-Petit  Isochem – Le Bouchet
91 Vert-le-Petit  Isochem (ex-IRCHA)
92 Boulogne-Billancourt  Chantier Colombo
Juillet 96. Deux employés de l’entreprise de démolition Colombo déversent 200 l de pyralène provenant d’un transformateur sur un chantier.
Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.
92 Boulogne-Billancourt  Trapeze
Pollution résiduelle et localisée sous un transformateur fuyard.
Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (dont arrêté préfectoral).
92 Colombes SIC-SAFCO
Fabricant de condensateurs au pyralène.

37_PCB_seine_robin-des-bois

92 Gennevilliers  Espace Bongarde
92 Gennevilliers   ex Recuperation Service Gennevilliers
92 Gennevilliers  Le Nigen Pharma
92 Issy-les-Moulineaux   ex-Société Française de Munitions
92 Nanterre
2 août 1992. Incendie sur un site de récupération de métaux. Une pollution aux PCB est constatée dans le sol. La station de pompage d’eau en aval est provisoirement arrêtée.
Fiche accident ARIA disponibles sous pdf.
92 Nanterre  CEAC Fulmen
A Nanterre la ZAC Sainte-Geneviève doit être construite sur l’ex-emprise CEAC-Fulmen (Compagnie Européenne d’Accumulateurs). La pollution au plomb de ce site de fabrication de batteries automobiles depuis 1912 est avérée. La pollution par les PCB n’a pas été prise en compte par les études préalables aux nouveaux aménagements alors que des matériels aux PCB ont été employés et ont transité sur le site et que l’arrêté préfectoral du 26 mars 2008 concernant la dépollution des terrains prévoit « l’enlèvement des matériels contenant des P.C.B et P.C.T. Les matériaux contaminés par ces substances devront être éliminés dans une filière autorisée et agréée si la dalle béton qui les confine est supprimée »
Archives Robin des Bois disponibles sous pdf dont arrêté préfectoral de remise en état du site.

+

92 Villeneuve-la-Garenne  General Motors
Fabrication de bougies automobiles et traitement électrolytique des métaux.
93 Bobigny ELM Leblanc Bosch
93 Drancy  Friche Fulachier
Site à dépolluer dans le cadre des aides aux travaux de dépollution pour la reconversion des sites et friches pollués au titre du Plan de Relance.
Les Etablissements Denisot, puis Fulachier, ont exercé sur le site des activités de récupération de ferrailles depuis 1972. L’analyse des sols menée en 2006-2008 a montré une pollution par les hydrocarbures, les métaux lourds et les PCB. la dépollution « compatible avec l’usage futur d’habitation » doit être terminée en décembre 2009. Une partie des terres devrait  être « confinée sur site sous voirie ».
93 Drancy  Friche SNCF

Le site qui appartient à FRET SNCF, en bordure des voies du RER B, a été occupé par des activités diverses de transport, stockage, ferraillage. Le projet de réaménagement de la ville y prévoit des logements, commerces, et des établissements publics, notamment de loisirs. Les sondages effectués dans le cadre du rapport 2009 d’investigations détaillées ont montré une pollution des sols, en particulier par les PCB. La « mauvaise qualité globale des remblais pourrait conduire à un refus d’acceptation en CET 3 ». Le rapport propose donc « dans une optique de maîtrise des coûts, une gestion des remblais pollués sur le site évitant l’évacuation en filière agréée ». Sur cette friche SNCF ont été regroupés les déportés vers les camps de concentration nazis.

93 Le Pré-Saint-Gervais 

1er août 1992. Explosion d’un transformateur EDF. Du pyralène est projeté sur les murs et le sol.

Fiche accident ARIA n° 3909 disponible sous pdf.

+ 93 Rosny-sous-Bois  Unidef

Un transformateur est retrouvé fracturé et renversé sur la friche Unidef, en liquidation judiciaire. Du PCB s’est infiltré dans le sol bétonné.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

93 Saint-Ouen Alsthom
Fabricant de transformateurs.

38_PCB_seine_robin-des-bois

Les usines Alsthom, en bordure de la Seine – Archives municipales de Saint-Ouen

93 Sevran  Kodak
 +

94 Ivry-sur-Seine  Friche SKF, ex RBF – Le Roulement à Billes Français

En 1986, des voleurs de cuivre éventrent un transformateur au pyralène sur la friche de l’ex usine de roulement à billes installée depuis 1904 sous le nom de RBF – Roulement à Billes Français puis SKF – Svenska Kullager Fabriken. Le local électrique est situé côté quais, à 20 m de la Seine au bout de la rue M Gunzbourg ; le diélectrique s’écoule sur la route puis directement dans le fleuve. La bataille SKF entre l’exploitant, la force publique et les salariés a été émaillée en 1985 par des échauffourées, des violences et un incendie. A la suite de la fermeture conflictuelle du site, il n’a pas été possible de retrouver les documents prouvant l’élimination réglementaire de la dizaine de transformateurs non endommagés.

 39_PCB_seine_robin-des-bois  40_PCB_seine_robin-des-bois
 Vue aérienne 1946  

© Archives municipales d’Ivry-sur-Seine

  L’usine SKF en bordure de Seine  – 1985

© Inventaire général, ADAGP

(Archives Robin des Bois)

94 Ivry-sur-Seine   ZAC Moliere (ancien site Yoplait Ivry frais)

Site de la laiterie industrielle construite entre 1953 et 1956. L’activité de fabrication a cessé en 1993, les locaux ont été démolis en 1997.

41_PCB_seine_robin-des-bois
© Inventaire général, ADAGP

94 Limeil-Brévannes  ZAC de la Ballastière-sud

« L’éco-quartier des Temps Durables » doit être construit sur la friche de la ZAC. Cette zone de gravières a été remblayée dans les années 80. « La pollution en PCB, significative, est limitée aux remblais profonds ». Seuls les remblais superficiels seront excavés.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf

94 Villeneuve Saint Georges  lieu dit « la Pologne »

Déversement de pyralène lors du démontage d’un transformateur pour en récupérer le cuivre.

94 Vitry  Air Liquide

Activités de fonderie et traitement de surface.

 + 94 Vitry  Prisunic

En février 1998, l’ex Prisunic de la place du marché laisse la place à un programme immobilier. Les techniciens de la ville découvrent avant le début du chantier « des flaques anormales dans les sous-sols ». Les pompiers de la cellule  chimiques interviennent : un transformateur aux PCB qui aurait dû être enlevé et éliminé avait été fracturé.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

94 Vitry-sur-Seine  Transfo-Service, ex-Electric Vitry

Réparation et location de transformateurs depuis les années 30. En juillet 2005 « Une forte pollution aux PCB » est découverte dans le sol des jardins mitoyens au sud du site.

95 Argenteuil  Colson ex SIRMA

La société SIRMA a exercé sur le site une activité de récupération de déchets métalliques à partir de 1960.

95 Argenteuil  Holmaert SRC – Henri Barbusse

Récupération de déchets métalliques depuis au moins 1971. « Des transformateurs au pyralène ont pu être stockés et démontés sur place ».

95 Asnieres-sur-Oise  Usine Vulli
95 Bonneuil-en-France   Sarlu Entrepôt

Ancienne zone d’extraction de sables comblée par des matériaux variés. Des activités de casses automobiles y ont été exercées.

  95 Cergy Base de loisirs de Neuville

En février 1995, suite à un vol de cuivre sur un transformateur, du pyralène est détecté dans les étangs de la base de loisirs.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

95 Éragny  SIRC Chargros

Fabrication et réparation de radiateurs automobiles de 1947 à 2006.

95 Gonesse  Point noir de Gonesse

Terrains utilisés comme décharge de matériaux divers depuis 1930.

+

95 Saint-Ouen-l’Aumône
Le 2 avril 2011, un transformateur aux PCB en attente d’évacuation est vandalisé ; 240 l d’huile contaminée s’écoulent dans les égouts.Fiche accident ARIA n° 40316 disponible sous pdf.

 

Rhin-Meuse

 Rhin Meuse_PCB_robin-des-bois

Sources presse : Agence France Presse ;Les Dernières Nouvelles d’Alsace ; Les Echos ; L’Est Républicain ; Le Figaro ; Libération ; Le Monde ; Ouest-France ; Le Républicain Lorrain.

3 sites de production
4 sites de regroupement, de maintenance et d’élimination
56 sols ou remblais pollués
10 pillages
= 73 sites pollués.

Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 18 nouveaux sites apparaissent sur les communes de Charleville-Mézières, Givet et Laval-Morency (Ardennes), Herserange et Laxou (Meurthe-et-Moselle), Villers-sur-Meuse (Meuse), Moyeuvre-Grande, Sarrebourg et Thionville (Moselle), Betschdorf, Mundolsheim, Obenheim (Bas-Rhin), Mulhouse( 3 sites, Haut-Rhin) et Docelles, Neufchateau et Sapois (Vosges).

Le bassin Rhin-Meuse est marqué par l’extinction progressive de l’industrie notamment dans les branches de la sidérurgie, de la papeterie et du textile. 3 fabricants de transformateurs y étaient implantés. La densité des sites pollués par les PCB et l’exposition de l’environnement et des populations à ce polluant persistant sont très fortes.

D’une superficie de 33.000 km2 (6% du territoire), le bassin Rhin-Meuse couvre partiellement 3 régions (Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace) et 8 départements et compte plus de 4 millions d’habitants (7% de la population nationale). Il fait partie des deux districts internationaux du Rhin et de la Meuse et comprend trois bassins versants : l’Ill et autres affluents du Rhin, la Moselle et ses affluents, la Meuse et ses affluents. Son réseau hydrographique s’étend sur 12.800 km de cours d’eau. 27% des eaux usées domestiques et 52% des eaux usées industrielles ne sont pas collectées ou traitées.

Les cours d’eau du bassin Rhin-Meuse font l’objet d’arrêtés préfectoraux en raison de la contamination des poissons par les PCB. La commercialisation, la consommation ou la pêche de toutes ou certaines espèces de poissons sont restreintes dans les cours d’eau suivants :
L’Andlau, l’Horn et ses affluents, l’Ill, la Moselle et ses affluents (Altbach, Boler, Oudrenne, Canner, Bibiche, Orne, Barche), la Sarre et le Canal des Mines de Fer. Voir le tableau des restrictions de pêche pour le bassin Rhin Meuse.

L’ANSES recommande que les poissons du Rhin et de la Meuse soient interdits de consommation ou fassent l’objet de restriction de pêche. On n’attend plus que les arrêtés d’application de ces alertes de l’agence sanitaire. La contamination des fleuves dans l’Est de la France est un problème international.

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage

 

  Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.

 

+

08 Charleville-Mézières  HLM Espace Habitat ex Ets Fournaise

Ancien site de récupération de ferrailles par l’entreprise FOURNAISE, en liquidation depuis 1990.

08 Fromelennes  Trefimetaux, ex CFM – Compagnie Française de Métaux, ex-Société Métallurgique du Cuivre, ex-Estivant Frères

Activité historique de travail du cuivre depuis 1817, avec la conversion d’un moulin à blé en laminoir pour la fabrication de plaques de laiton et zinc. En 1850, les frères Estivant prennent en concession la mine de cuivre de Corocoro au Chili pour approvisionner l’usine. La grande unité de fabrication de tubes de cuivre, le Tonkin, est construite entre 1875 et 1890.

En 1906, la municipalité impose la construction d’une cheminée de 82 m de hauteur pour disperser les fumées. Pillée pendant la Première Guerre mondiale, la tréfilerie reprend du service après et s’agrandit à nouveau. Après la Seconde Guerre, l’activité est recentrée sur la fabrication de tubes de cuivre. Elle fait aujourd’hui partie du groupe KME, fusion de Tréfimétaux et KM-KabelMetal.

01_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois 02_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois
 L’usine, début du 20ème siècle  La centrale électrique

                            © Service Régional de l’Inventaire de Champagne Ardenne

+

08 Givet  Cellatex Rhône-Poulenc, ex Compagnie Industrielle des Textiles Artificiels et Synthétiques, ex Filature La Soie Artificielle

L’usine de la Soie Artificielle est construite en 1902 en bordure de la Meuse. Cellatex est resté dans les annales pour son conflit social au moment de la liquidation judiciaire. Fabrication de fils textiles artificiels mise en liquidation judiciaire le 5 juillet 2000. L’ensemble du site est significativement contaminé par les PCB, les HAP, les hydrocarbures, les métaux lourds selon le diagnostic de pollution des sols

 03_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois  04_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois
 Les bureaux de la soierie au début du 20e siècle © Service Régional de l’Inventaire de Champagne Ardenne  Bâtiments de la teinturerie vus depuis le sud (détruits en 2008) © Service Régional de l’Inventaire de Champagne Ardenne

+

08 Laval-Morency  Société Godart Frères

Ancienne activité de fonderie installée au bord de la rivière la Sormone. Site à l’abandon depuis 1978 « dans un état de délabrement avancé ».

 

05_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

L’atelier de tournage au début du 20e siècle, fonderie Godart

06_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

Intérieur des anciens ateliers

    © Service Régional de l’Inventaire de Champagne Ardenne

08 Villers-Semeuse  EDF

Site de stockage et décuvelage de transfos aux PCB.

54 Auboué  Crassier et ancienne usine d’Auboué

Les premiers hauts-fourneaux de l’usine sidérurgique ont été construits en 1903-1904 juste après le début de l’exploitation de la mine en 1901. Un bras de l’Orne a été comblé par un crassier, la mine a fermé en 1948, l’usine en 1966.

07_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

L’usine d’Auboué, en bordure de l’Orne

54 Blénod-les-Pont-à-Mousson  friche industrielle

Le 17 septembre 2007. Fuite de 500 l de PCB d’un transformateur sur une friche industrielle. « Le liquide se répand en terre mais les services sanitaires ne redoutent aucun risque pour la nappe phréatique ».

Fiche accident ARIA n° 33640 disponible sous pdf.

54 Custines  Manoir Industries

Usine de forgeage et d’estampage en arrêt partiel d’activité.

54 Dieulouard Ancienne usine Union Française Des Pétroles (U.F.P.)

L’ex site de régénération d’huiles usagées UFP-Petrocarbol a été mis en liquidation en 1992. Durant l’activité, des déversements d’huiles polluées ont contaminé les sols. En 1997, un arrêté préfectoral a prescrit la remise en état du site mais a par la suite été annulé par le tribunal administratif. L’ADEME a enlevé en urgence une partie du stock de déchets. Les rétentions n’étaient plus vidangées depuis la fin de l’exploitation. Dans son « Atlas des marées noires dans les eaux intérieures 2004-2007 », Robin des Bois avait déjà relevé en 2004 une intervention des pompiers pour circonscrire une pollution d’hydrocarbures en provenance de l’emprise. En juillet 2006, le rapport du BRGM sur les risque de pollution des eaux par le site UFP souligne « la présence possible de polluants dans les sols et leur remobilisation par les eaux de pluie, de surface ou souterraines » ; il recommande de ne pas consommer les poissons pêchés dans la Bouillante au droit et à proximité du site, ni dans la Moselle, son bras mort et les plans d’eau à l’aval. En décembre 2009, suite à une inondation, une nappe d’hydrocarbures issus du site gagne la Moselle ; « ça se produit plusieurs fois dans l’année » alertent les élus. L’ensemble du site est à l’abandon et en très mauvais état, avec deux transformateurs au pyralène abandonnés. Les sédiments du bras mort de la Moselle sont avérés contaminés par les hydrocarbures et les PCB.

Les transformateurs ont été enlevés en 2009 mais un condensateur est resté sur place ! La réhabilitation en surface du site est en cours.

Voir Article de l’Est Républicain, décembre 2009.

08_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois © residue.net

 09_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

 10

54 Haucourt-Moulaine  Usine de Moulaine, Usinor, ex-Lorraine Escaut

Ancienne mine de fer et forge exploitée depuis le 16 ème siècle. Le haut-fourneau a été exploité jusqu’en 1939. Les installations comprenaient aussi une briqueterie, un concasseur à minerai, une remise à locomotives, une centrale électrique et à vapeur, une poudrière et divers bâtiments.

h

+

54 Herserange  SIH-COS-Sogepass, ex-Unimetal

Site d’une ex centrale de production d’électricité et d’oxygène à partir de gaz de hauts fourneaux.

12_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

Centrale électrique sidérurgique d’Herserange, vers 1956 (Collection : Jean-Marie Ottele)

 

54 Herserange  Train à fil d’Herserange, Arcelor Mittal, ex-Bail Industrie

Lors de travaux, un engin de terrassement heurte et perce un transformateur aux PCB.

54 Joeuf  Activité indéterminée

Le 4 mai 2010, 150 l de pyralène s’échappent d’un transformateur électrique hors service à la suite d’un acte de malveillance.

Fiche d’accident ARIA n° 38148

54 Joeuf  Europipe

Activité de fabrication de tubes en acier soudés de 1972 à 2003.

+

54 Laxou 

Le 3 janvier 2011, une dizaine de litres d’huile contaminée aux PCB s’écoulent d’un transformateur en cours de remplacement.

Fiche accident ARIA n° 21628 disponible sous pdf.

54 Nancy  Agence EDF GDF rue Charles de Foucault

La fiche BASOL du site a été supprimée depuis la dernière édition de l’atlas en juillet 2011; le site figure dans l’inventaire BASIAS des activités historiques industrielles et de services potentiellement polluantes sans que l’historique des pollutions compilé par BASOL y ait été transféré. Robin des Bois retire ce site de la cartographie. Cependant il reste mentionné d’autant que la dépollution a excavé 10.000 t de terres « inertes » qui ont été dirigées vers une décharge de classe 3 et que le bâti  a fait l’objet de transaction entre EDF GDF et ses employés.

Voir fiche BASOL version 2005 (pdf)

54 Nancy  Alstom Moteurs

Fabricant de transformateurs.

13_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

Vue depuis le canal de la Marne au Rhin © C. Amey

 

54 Nancy  Ancienne Grande Chaudronnerie Lorraine
54 Nancy  Société Pierre Récupération

Stockage et récupération de métaux.

54 Pierrepont  Faurecia

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’Atlas en mars 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant, il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

+

55 – Villers-sur-Meuse 

Le 17 juin 1996, un ferrailleur répand 300 l d’huiles contaminées aux PCB en démontant deux transformateurs.

Fiche accident ARIA n° 7082 disponible sous pdf.

55 Pagny-sur-Meuse  Lormet, ex Newell International

Juillet 1993. Quatre responsables d’une société allemande sont inculpés pour avoir entre janvier 91 et décembre 92 exporté illégalement 31.000 t de résidus de broyage automobile souillés au PCB qu’ils entreposaient à l’air libre dans le département de la Meuse.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

57 Amnéville  Train à fil de Rombas, Arcelor Mittal  

14_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

Hauts-fourneaux et usine de Rombas

57 Basse Ham  Chantier SLR – Société Lorraine de Revalorisation

Activité de traitement de résidus ferreux.

57 Basse Ham  Site Korsec et Sofi Service

Activité de récupération de ferrailles et véhicules hors d’usage.

57 Betting-les-Saint-Avold  T.R.I.

Dépôt de pneus et RBA (Résidus de Broyage Automobile)

Plusieurs points en particulier sur la zone de l’incendie montrent des concentrations en PCB, en arsenic et en plomb supérieurs aux seuils admissibles pour des occupations résidentielles des terrains (archives Robin des Bois).

57 Carling  Cokerie de Carling

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’Atlas en mars 2009

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire..

57 Château-Salins  ERDF

Incendie d’un transformateur « haut de poteau ».

57 Dieuze  Societe Koch

Activité de récupération de métaux et de fonderie de 1980 à 2001.

57 Forbach  T.R.I. Dépôt de pneus et RBA (Résidus de Broyage Automobile)

Le dépôt de pneus et de Résidus de Broyage Automobile (RBA) était en plein air. Les RBA étaient souillés aux PCB. Des incendies ont eu lieu. Tous les matériaux ont été évacués. En première approche, il n’y aurait pas de pollution significative (archives Robin des Bois).

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’atlas en mars 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant  il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

57 Hayange  La Platinerie

Ancien site historique de transformation de fer blanc ; les archives remontent avec certitude à 1843 et la reprise d’une ancienne usine dite du Château par la société des Petits Fils de Francois de Wendel. La friche se trouvait à proximité des hauts-fourneaux du Patural.

57 Lutzelbourg  ESKA – rue de la gare

Activité de stockage de résidus métalliques depuis 1976. Les activités ont cessé depuis mai 2000. Le site, qui appartient à la SNCF, est reco uvert d’un mélange de ballast ou de remblais et terre.

57 Maizieres-les-Metz Ancienne usine France Transfo

Fabricant de transformateurs.

15_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

« Appareil pouvant contenir des PCB en concentration supérieure à 50 ppm » © Robin des Bois

  57 Maizières-les-Metz  

Importation chez RTR Industrie d’huiles dépassant les seuils autorisés en PCB et destinées à un brûlage en cimenterie.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

57 Metz  Ancien dépôt Sotrameuse

Le site est en friche depuis les années 90. Les sols dans la zone de l’ex transformateurs sont pollués par les PCB.

57 Metz  Ancienne usine France Transfo, ex-ACEM (Ateliers de Constructions Electriques de Metz)

Fabricant de transformateurs

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

16_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois 17_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

+

57 Moyeuvre-Grande  STSM (ex-Surfacier)

Atelier d’application de peinture à froid en liquidation judiciaire depuis 2011. Les transformateurs aux PCB du site étaient fuyards.

57 Richemont  Centrale EDF de Production Thermique Richemont

18_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

La centrale thermique, à la confluence de l’Orne, du canal des mines de fer, et de la Moselle, avant le dynamitage des cheminées le 21 octobre 2012.

Vidéo de la démolition des cheminées

57 Sarrebourg  Agence d’exploitation EDF GDF Services

+

57 Sarrebourg  Comptoir Général du Ressort

Site de fabrication de ressorts à partir de 1975, en cessation d’activité depuis décembre 2006.

57 Sarreguemines   T.R.I. dépôt de pneus et de RBA (Résidus de Broyage Automobile) 

La présence de PCB à des concentrations supérieures à la Valeur de Définition de Source Sol (VDSS) est constatée. Certains sols peuvent d’ores et déjà être considérés comme des sources de pollution (archives Robin des Bois).

57 Thionville  Ancienne usine sidérurgique de Thionville

Usine fondée sous le nom de Karlshütte en 1898. Elle a fonctionné jusqu’en 1977.

 19_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

+

57 Thionvile  Arcelor Mittal – Etilam

Les Laminoirs à Froid de Thionville ont été construits pour les Etablissements Peugeot en 1922 ; devenue Etilam, puis filiale d’Arcelor Mittal, l’usine est fermée en 2005.

Des activités de laminage, de traitement thermique, de traitement de surface, de laquage, d’enduction ont été exercées sur le site. Un projet de reconversion sur les 8 hectares de la friche est à l’étude. La démolition des bâtiments a démarré à l’automne 2012 ; les restrictions d’usage ne sont pas encore déterminées. Les eaux souterraines et les sols sont lourdement pollués par les métaux, les hydrocarbures, les cyanures, les solvants chlorés…L’analyse de la décharge interne du site est toujours en cours. L’impact sur les sédiments de la Moselle doit être évalué. La section de la Moselle au droit de l’ancienne usine est interdite à la pêche pour cause de contamination par les PCB. Une grande partie du site est en zone inondable. Jusqu’à présent les PCB n’ont visiblement pas été recherchés mais leur présence est plus que probable au vu de l’activité historique. Le représentant d’Arcelor Mittal prétend « faire ce qu’il y aura à faire conformément à la réglementation ».

 20_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-boisDémolition des bâtiments des ex laminoirs © Mairie de Thionville

 21_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

© Corentin Santilli

57 Uckange Lorfonte – ancienne agglomération d’Uckange

Site exploité de 1962 à 1993.

57 Woipp Rolanfer

+

67 Betschdorf  ELUMATEC

Production de machines d’usinage de profils aluminium et PVC.

  67 Bibliesheim  

Novembre 1990. Un industriel allemand est condamné pour avoir abandonné dans un champ des boues sous-produites par le recyclage de déchets de métaux : elles étaient contaminées aux PCB.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

67 Bischwiller  Transformateur

Une mare d’huile découverte sur une friche industrielle. Un transformateur volé contenant 136 kg d’huile diélectrique d’une concentration de 866 ppm a été vidé sur le site.

Fiche accident ARIA n° 36337 disponible sous pdf.

+

67 Mundolsheim 

Le 30 janvier 2012, un transformateur aux PCB en cours de démantèlement prend feu.

Fiche accident ARIA n° 41702 disponible sous pdf.

67 Mutzig  Cité des Artisans

Un ancien transformateur est pillé en vue de récupérer le cuivre. 200 litres de pyralène s’infiltrent dans le sol.

67 Niedermodern  ex-Supermarché

Le 18 janvier 2010. Fuite de PCB d’un transformateur détérioré sur le chantier d’un ex-supermarché.

Fiche accident ARIA n° 37737 disponible sous pdf.

+

67 Obenheim 

Le 29 septembre 2011, un transformateur est vandalisé sur un ex site de fabrication d’outillage. L’huile diélectrique aux PCB a été répandue au sol.

Fiche accident ARIA n° 41022 disponible sous pdf.

67 Schirmeck  Fonderie de la Bruche -Colibru

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la dernière mise à jour l’Atlas en juillet 2011.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

67 Schirmeck  TRW Composants Moteur

Site industriel de travail des métaux en activité.

67 Selestat Ancienne filature Simon Bigart

Le 19 décembre 1994, un transformateur au pyralène a été renversé sur le site par des récupérateurs de cuivre.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

68 Baldersheim  RETAPFUTS

Site dédié au lavage et à la réutilisation des fûts ; fortement susceptible de contamination aux PCB dans des fosses et les réseaux d’évacuation des eaux industrielles. Les exemples avérés des sites Goux de Coudun (60) (voir bassin Seine Normandie) et de Blagden Packaging dans le Rhône (Saint-Pierre-de-Chandieu) justifient des présomptions, la mise en œuvre du principe de précaution, d’analyses rapides et de mesures de remédiation si nécessaire. Ce site sera retiré de l’inventaire dès que des informations officielles sur l’absence de contamination nous seront parvenues.  Le site a reçu 5,1 t de fûts en provenance de Goux S.A. (cf. Bassin Seine-Normandie).

68 Geispitzen
15 juillet 2008. Explosion d’un transformateur contenant du PCB ; 34 des 170 kg de diélectrique ne sont pas retrouvés.Fiche accident ARIA n° 34893 disponible sous pdf
68 Illzach  Marx Spaenlin – Sometalor

Dépôt de ferrailles et activité de broyage depuis 1973.

68 Kingersheim  Ancienne décharge de Mulhouse (Eselacker)

Des déchets industriels divers ont été enfouis sur le site de l’ancienne décharge autorisée en activité jusqu’en 1969.

68 Kingersheim  Ancienne dépôt Eselacker-Gival

+

68 Mulhouse 

Le 20 février 2011, un transformateur aux PCB en attente d’évacuation est vandalisé dans une supérette. 220 l de liquide diélectrique sont déversés sur le sol et se répandent dans le réseau pluvial et sans doute jusqu’au Rhin.

Fiche accident ARIA n° 39865 disponible sous pdf.

68 Mulhouse  Burkard
Site de fabrication de tanins pour l’industrie textile et le cuir, produits d’entretien liquide (savons), produits en poudre et emballages métalliques implanté depuis plus d’un siècle. Après la 2ème guerre, l’usine s’est orientée vers la fabrication d’encres de marquage.

+

68 Mulhouse  DMC (ex DOLLFUS MIEG -FILTERIE site global)

Site exploité depuis le début du 18° siècle pour l’impression de tissus puis le tissage et la filature. Des utilisations ouvertes de PCB dans le traitement des fibres peuvent être à la source de la pollution des sols.

22_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

Vue générale de la manufacture Dollfus-Mieg et Cie, 1902 © Société Industrielle de Mulhouse

 

 + 68 Mulhouse  Gare SNCF

Le 9 août 2003, une motrice électrique de type BB 15000 prend feu. Baptisée à Gagny (93) et mise en service le 5 décembre 1975, la BB 15000 n°33, locomotive à courant alternatif d’une puissance de 4420 Kw est équipée d’un transformateur contenant du pyralène. Les trains voisins, les quais et les halls de la gare sont évacués. L’incendie est maîtrisé par une trentaine de pompiers à l’aide de lances à eau et à mousse ; La carcasse de la motrice sera découpée dans la soirée. Selon la préfecture du Haut-Rhin « la partie du transformateur contenant du pyralène n’a pas été touchée ». La motrice est « radiée du service après l’incendie ».

Archives Robin des Bois disponible sous pdf

23_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

Locomotive de type BB 15000 © Michel Falcou Rail4402

68 Mulhouse  Usine Clemessy -C1 dite « Clemessy EMCS », ex-usine Frey, ex-Steinbach & Koechlin

Réparation de matériel électrique dont les transformateurs depuis 1964.

Le site industriel est exploité depuis 2 siècles. Les établissements Blech & Fries puis Steinbach et Koechlin y ont exercé des activités d’ennoblissements textile et de filature à partir de 1835 et ont pu utiliser des PCB dans leur process de traitement des fibres.

68 Munster  Recyplast site du Hammer, ex-manufacture Hartmann

Des milliers de m3 de déchets plastiques ont été stockés sans autorisation sur le site de l’ancienne filature actuellement en cours de dépollution. La Drire soupçonne aussi une pollution au pyralène due à l’ancienne activité textile.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

68 Richwiller AC2R

Filiale des Mines de Potasses d’Alsace (MDPA) qui exercait des activités de mécanique et de maintenance de 1979 à 2002.

68 Sainte-Marie-aux-Mines  Baumgartner

Activité d’ennoblissement textile depuis 1824, mise en liquidation judiciaire en 1983. Le sol a été pollué par la fuite de deux transformateurs sur site. A noter que le PCB a pu être utilisé pour le traitement de surface des fibres et contribuer à la pollution par les PCB.

Des puits privés sont en périphérie. Des bétons souillés aux PCB ont été enlevés du site. Les PCB présents dans les eaux du bassin de décantation ouvrent le chemin à une contamination diffuse.

(archives Robin des Bois).

24_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

68 Saint-Louis  Usine Haefely – Trench

Fabrication de matériel de distribution électrique.

  68 Wittelsheim   Stocamine

Juillet 1990. Un rapport de la DRIRE relève le stockage illicite de 47 t de béton souillé aux PCB depuis plus d’un an sur le site de stockage géologique de déchets ultimes.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

88 Celles-sur-Plaine  Alpha Décoration, ex-International Décor

Avril 1995. 700 litres de PCB s’écoulent dans le canal suite au déplacement d’un transformateur sur le site d’une entreprise de bijoux fantaisie déjà pointée pour « des stockages hasardeux  de déchets». L’analyse des sédiments montre une contamination du canal et du plan d’eau en aval utilisé pour usage touristique et de baignade.

Quelques analyses des sédiments dans le canal de fuite et dans le lac montrent des contaminations non négligeables quoique inégales en PCB et parfois très fortes en polluants métalliques. Toute pollution du milieu aquatique a tendance à s’accumuler au niveau du lac et de la base de loisirs.

Presse archives Robin des Bois disponible sous pdf.

+

88 Docelles  SCI Jacquemin (ex Cartonnerie Jacquemin, ex-papeterie Aussedat Rey, ex Papeterie de Lana SA « Maurice Lecole et Cie »)

Activité historique de blanchiment de pâte de chiffon ; des PCB ont pu être mis en œuvre dans les process de l’usine et contribuer à la pollution des sols et des eaux par les PCB. La papeterie est installée en bordure du Barba, affluent de la Vologne. En décembre 2010, un transformateur aux PCB a été vandalisé sur la friche : l’huile contaminée a été déversée sur le sol.

25_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

+

88 Neufchateau 

Le 18 août 1992, un transformateur est pillé et renversé dans une ancienne station de pompage. 50 l de PCB se répandent sur le sol et dans la rivière l’Abreuvoir.

Fiche accident ARIA n° 3798 disponible sous pdf.

88 Nomexy  Compagnie de Développement Textile, ex- Boussac Tissus Teint, ex-CIC-Comptoir de l’Industrie Cotonniere, ex- Sté des Filatures et Tissages de Nomexy 

« La pollution par les PCB est historique ». Là encore des utilisations ouvertes de PCB dans le traitement de surface des fibres peuvent être à la source de la pollution des sols.

26_Rhin-Meuse_PCB_robin-des-bois

1967, les chalets Boussac et l’usine.

88 Plombieres-les-Bains  Tréfileries des Vosges
88 Ramonchamp  T.R.W. Automotive.

Usinage et traitement de surface de pièces forgées destinées à l’industrie automobile.

88 Remiremont
9 janvier 1986. Renversement d’un transformateur ; 200 l de pyralène sont répandus sur le sol.Fiche accident ARIA n° 514 disponible sous pdf.

+

88 Sapois   Société CEF Sarl (EX Compagnie Européenne de Fonderie)

Activité de fonderie de métaux et d’alliages non ferreux et de traitement de surface mise en liquidation judiciaire en mars 2011. Un transformateur aux PCB était resté sur la friche. En novembre 2011, il devait être retiré mais le prestataire s’aperçoit qu’il a été vandalisé et le liquide diélectrique répandu au sol.

Rhône – Méditerranée – Corse

 Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Sources presse : Agence France Presse ; Le Canard Enchaîné ; Contrôle, la revue de l’ASN ; Le Dauphiné Libéré ; Le Figaro ; Le Journal-de-Saône-et-Loire ; Libération ; Lyon Figaro ; Le Méridional ; Le Pays de Franche-Comté ; Politis ; Le Progrès ; Le Provençal ; La Provence ; Le Quotidien du Maire.

7 sites de production
11 sites de regroupement, de maintenance et d’élimination
89 sols ou remblais pollués
26 pillages.
= 133 sites pollués.

 

Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 21 nouveaux sites apparaissent sur les communes de Trévoux (Ain), La Motte-Du-Caire et Manosque (Alpes de Haute-Provence), Gardanne, Marseille, Martigues et Port-Saint-Louis du Rhône (Bouches-du-Rhône), Mandeure (Doubs), Bourg-Les-Valence (Drôme), Brignac et Frontignan (Hérault), Le Sappey-en-Chartreuse (Isère), Les Hays (Jura), Dardilly (Rhône), Annecy (Haute-Savoie), Avignon (2 sites, Vaucluse) et Belfort, Bessoncourt, Froidefontaine et Romagny-Sous-Rougemont (Territoire de Belfort).

Environ 150.000 t d’huile aux PCB ont été produites par les sites de Jarrie et de Pont-de-Claix près de Grenoble. Le premier utilisait la marque commerciale Pyralène, le deuxième la marque Phénoclor. Producteurs, regroupeurs, éliminateurs d’huile aux PCB, ex-utilisateurs et ferrailleurs balisent tout le bassin à l’exception de la Corse. Etonnant que les poissons petits et gros dans le delta du Rhône et dans le golfe de Fos ne soient pas frappés par les PCB et que leur consommation ne fassent pas l’objet d’avertissements ou restrictions quand tous les poissons font en amont l’objet de restrictions de pêche, de commercialisation et de consommation. Faut-il en déduire que les PCB d’origine suisse et française s’arrêtent spontanément en deçà des eaux intérieures et ne franchissent pas la frontière entre les eaux du Rhône et celles de la Méditerranée.

Le bassin Rhône-Méditerranée-Corse regroupe le bassin Rhône et côtiers méditerranéens et le bassin de Corse. Il couvre 6 régions (Corse, Franche Comté, Languedoc-Roussillon, PACA, Rhône-Alpes et une partie de la Bourgogne) ainsi que quelques communes de Lorraine, Midi Pyrénées et Champagne Ardennes. Il compte 14 millions d’habitants répartis de façon hétérogène. Le bassin Rhône et côtiers s’étend sur près de 130.000 km2 (25% du territoire). Son réseau hydrographique comprend 11.000 cours d’eau de plus de 2 km auxquels s’ajoutent des plans d’eau importants (lacs alpins).

Les cours d’eau du bassin Rhône-Méditerranée-Corse font l’objet d’arrêtés préfectoraux en raison de la contamination des poissons par les PCB. La commercialisation, la consommation ou la pêche de toutes ou certaines espèces de poisson sont restreintes ou interdites dans les cours d’eau et plans d’eau suivants :

L’Allaine, l’Allan, le lac d’Annecy, l’Ardèche, l’Avène, l’Azergues, la Basse, la Bourbre, le lac du Bourget, la Cadière, la Cance, le Caramy et ses affluents, la Deume, le Coisetan, la Combeauté, la Dorne, le Doubs, le Drac, la Drôme, la Durance, l’Eyrieux, l’Eysse, la Fure, le canal de Fure-Morge, la Gaffière, le Gelon, le Gier, le Gland et ses canaux et dérivations, l’Huveaune, l’Isère, la Jonche, le Lange, le Lauzon, le Lavanchon, le lac Léman, la Leysse, la Lizaine, la Luye, la Luyne, la Mayre-Girarde, la Meyne et ses affluents, la Morge, l’étang des Moutières, la Mourachonne, le Nartuby, le lac de ND-de-Commiers, l’Ognon, l’Ouche, l’Oignin, l’Ouvèze, la Reyssouze, le Rhône, le canal de la Robine, la Romanche et le canal de la Romanche, le canal du Rove, la Roya, la Saône, la Savoureuse, la Semouse, la Sorgues, le Suran, le canal du Tauran, la Têt, le Tillet, la Touloubre, le lac du Trop-Long, la Vallière, la Veyle et la petite Veyle, le Vistre Fier et ses affluents. Voir le tableau des restrictions de pêche pour le bassin Rhône-Méditerranée-Corse.

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage

 

  Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.

 

01 Bourg-en-Bresse  EDF rue Marguerite d’Autriche

Dépôt de matériel électrique (transformateurs, condensateurs) utilisé jusqu‘en 1999.

01 Bourg-en-Bresse  Quinson-Fonlupt, activité de récupération
01 Bourg-en-Bresse  Trefileurope
01 Saint-Vulbas  Centrale nucléaire du Bugey

Pour des raisons de sécurité, tous les transformateurs des centrales nucléaires utilisaient des fluides diélectriques aux PCB pour leurs qualités thermorésistantes. Les incendies sont malgré tout susceptibles de se déclencher, ainsi le 25 octobre 1995 à la centrale nucléaire du Bugey. La combustion du PCB produit des dioxines et des retombées atmosphériques.

01_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Incendie d’un transformateur T4 sur le CNPE du Bugey © Contrôle / Autorité de Sûreté Nucléaire

Nouveau document en lien : courrier explicatif reçu de l’exploitant en date du 19 août 2010

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

01 Saint-Vulbas  Tredi

Usine de décontamination des matériaux souillés aux PCB. Des dépôts surfaciques de PCB issus de pratiques anciennes ont été repérés et évalués. Les eaux souterraines sont sous surveillance; la nappe fait l’objet de pompages de rabattement.

La fiche BASOL concerne le premier site européen de décontamination et d’élimination des PCB. Une étude sur les risques sanitaires autour de l’usine a été achevée. Elle avait été demandée à l’exploitant par le ministère de l’Ecologie à la suite de la contamination périphérique de l’environnement autour du site Aprochim en Mayenne (voir bassin Loire-Bretagne).

 + 01 Trévoux TTT-Tissus Techniques Trévoux

Activité d’induction de tissus mise en liquidation judiciaire en 2010. Trois transformateurs aux PCB sont restés sur le site. En avril 2012, alors qu’ils doivent être évacués pour élimination, l’entreprise intervenante découvre que l’un des transformateurs a été vandalisé et le diélectrique répandu sur le sol. La masse totale du transformateur était de 810 kg, il contenait du PCB pratiquement pur, à une teneur de 570.000 ppm alors qu’un matériel est considéré comme contaminé par les PCB à partir de 50 ppm. 250 t de terres polluées ont été excavées et sont entreposées sur le site.

(Archives Robin des Bois)

01 Villereversure  Vill’recuperation quartier de la gare
04 Château-Arnoux-St-Auban Arkema, ex-Péchiney-Saint-Gobain, ex-Rhône Poulenc Industries, ex-Rhone Progil, ex-Compagnie des Produits Chimiques d’Alais et de Camargue.

Ce site en bordure de la Durance a produit des gaz industriels et en particulier des gaz de combat à partir de 1914, puis des produits chimiques mettant en œuvre du chlore. Il est agréé pour l’incinération des déchets et résidus chlorés dont les PCB. Suite à ses visites d’inspection en 2009, la DREAL PACA a prescrit un renforcement du suivi PCB dans les effluents liquides rejetés. Les analyses effectuées dans le cadre de la surveillance de l’impact des sites Arkéma-Saint-Auban et Sanofi-Sisteron ont mis en évidence des taux de contamination des poissons en mercure, méthylmercure et PCB. Le 2 décembre 2009 un arrêté interpréfectoral a interdit la consommation de toutes les espèces de poissons pêchés dans la Durance entre le barrage de l’Escale et celui de Cadarache. En janvier 2010, les associations de pêche ont porté plainte contre Arkema. Robin des Bois estime que, au moins sur le parcours des canalisations de rejets d’effluents, le site est pollué par les PCB.
A la suite de la contamination périphérique de l’environnement autour du site Aprochim en Mayenne (voir bassin Loire-Bretagne), une étude sur les risques sanitaires autour de l’usine a été ou aurait dû être prescrite à l’exploitant par le ministère de l’Ecologie, une incertitude subsiste à ce sujet.

02_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Le site Arkéma / Saint Auban à Château-Arnoux (04) en bordure de la Durance © Dauphiné Libéré

+

04 La Motte-Du-Caire 

Le 5 juin 2011, au lieu-dit « La Mauvaise », la foudre frappe un transformateur. 30 l d’huile s’écoulent sur la chaussée jusqu’à la rivière à 200m. Le transformateur avait été partiellement décontaminé en 2007-2008 ; la concentration résiduelle en PCB était de 50 ppm.

Fiche accident ARIA n° 40554 disponible sous pdf.

04 La-Motte-du-Caire  Arboriculteur

Le 21 septembre 2009. Suite à un incendie dans le hangar agricole, un transformateur privé au PCB fuit. « Il est pris en charge par une société spécialisée ».

Fiche accident ARIA n° 37022 disponible sous pdf.

+

04 Manosque  Ancien site Faure –Sociéte Canal de Provence

Ex site de collecte des huiles usagées et d’exploitation d’un dépôt de ferraille.

  06 Drap  Dépôt de produits chimiques et terres polluées

Janvier 1992. Découverte d’un stockage non autorisé de produits chimiques au lieu-dit Plan de Rimont, en bordure du Paillon ; les analyses montrent une pollution du sol par les PCB.
Les deux captages utilisés par la commune présentaient dès 1998 des traces de PCB et de solvants halogénés atteignant les valeurs-limites admissibles pour l’eau de consommation humaine. Ces contaminations attribuées au dépôt non autorisé de produits chimiques et de terres polluées au lieu-dit Plan de Rimont. La contamination en PCB, en benzène, en chlorofane est en décroissance (archives Robin des Bois).

06 La Trinite  Société Récup Métaux (S.R.M.)

Le site a cessé son activité en 1996.

06 Nice  Transfix  ex-SARL Meccanice, ex-Transformateurs Ferrix

Fabricant de transformateur

03_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

07 Annonay  Iris Bus Iveco usine Charles Schreiber

Usine de construction d’autocars et d’autobus implantée depuis 1977. Il était auparavant propriété de Gaz de Bœuf.

07 La Voulte-sur-Rhone  Pharmacie Centrale De Bœuf, ex-Rhône Poulenc Textiles

Rhône Poulenc a exercé sur le site une activité d’imprégnation de fils textiles jusqu’en 1980. Des déchets de fabrication ont été enfouis dans les gravières. A partir des années 50, l’industrie textile a utilisé le PCB pour le traitement de surface des fibres.

11 Quillan  Anciens Etablissements Boilletot (traitement de surface)

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’atlas en mars 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant  il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

 + 13 Gardanne  Etablissement Gomez

En juin 2000, un ferrailleur veut déplacer un transformateur de 2,5 tonnes déposé sur son terrain chemin des Clapiers. Lors de la manipulation, le grappin se détache, le transformateur se renverse et laisse échapper 850 kg de PCB.

10 ans plus tard, le site n’a pas été dépollué.

Archives Robin des Bois disponible sous pdf.

  13 Gignac-la-Nerthe  Camp du Billard

Le 2 janvier 1998, des récupérateurs de cuivre installés dans une ancienne casse-auto provoquent une fuite de pyralène sur le transformateur qu’ils sont en train de démonter.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

  + 13 Marseille  Centre commercial Casino

Mars 1998, suite à une effraction et à un pillage, du PCB pollue le sol d’un centre commercial Casino à l’abandon.

Archives Robin des Bois disponible sous pdf.

13 Marseille  Hôpital

18 mai 2005. Fuite de 50 l de PCB contenus dans un transformateur dans les sous-sols de l’hôpital.

Fiche accident ARIA n° 29847 disponible sous pdf.

  13 Marseille Papeterie abandonnée

En janvier 1993 « un transformateur EDF est ouvert sur le site de l’ancienne papeterie : 350 l de pyralène disparaissent».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+ 13 Martigues  Lesieur

Février 1998, des récupérateurs de cuivre vident un transformateur aux PCB sur la friche Lesieur, en bordure du canal de Caronte.

Archives Robin des Bois disponible sous pdf.

  13 Martigues Parking Autovrac → « Carrière des Gitans »

Janvier 1993. Le propriétaire d’une casse-auto stocke illégalement des transformateurs sur son parking. 2,5 t de pyralène sont répandues lors de leur transport de Martigues à la carrière du Mazet chez des récupérateurs de métaux et souillent en continu la route départementale en direction de Caro / La Couronne.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

13 Port-Saint-Louis du Rhône Ets Charles et Fils

Activité de gardiennage, réparation et entretien de bateaux..

Déversement de 500 l de pyralène et 1 t de lindane en 1989 ayant entraîné une pollution des eaux.

  13 Port-Saint-Louis-du Rhône  SOFBA, ex-scierie

La SOFBA importait des grumes de bois exotique notamment du Congo et de Centre Afrique.  Elles étaient sciées et séchées sur le site, puis revendues en France.

En février 1993, 200 l de pyralène s’échappent d’un transformateur de la scierie désaffectée depuis plus de 10 ans.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

04_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois   05_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

      JP Sepchat                                                                                       D.Janick

20 A Sarrola-Carcopino  Environnement Services (Sud Récup)
  20 B Biguglia  Etang de Biguglia.

Le 22 avril 1986, un attentat du FLNC au camping de Pineto détruit le transformateur qui laisse s’écouler du pyralène.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf

21 Chenove  Olia Bœuf. Fabrication de laine de roche
21 Dijon Ancien établissement Pavita

Ex usine de conserve, des transformateurs aux PCB ont été éventrés sur la friche.

21 Longvic Ancien relais routier

3ème trimestre 2002. Un transformateur au PCB est découvert vandalisé sur le site d’un ancien relais routier.

25 Colombier-Fontaine  Compagnie des Sièges (ex Baumann)

06_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

L’usine Baumann © residues.net

+

25 Mandeure  Bordy

Site de transit, de regroupement et de pré-traitement de déchets industriels.

  25 Remondans-Vaivre  Scierie.

Le 31 janvier 1986, le transformateur d’une scierie explose ; 260 l de PCB sont répandus sur le sol. « Quelques litres de pyralène ont pu se déverser dans les ruisseaux affluents du Doubs ».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

25 Scey-Maisières

3 mai 2005. Fuite de PCB « au goutte à goutte » sur le transformateur d’une installation de broyage d’ordures ménagères et déchets verts abandonnée depuis 6 mois. On ignore la durée et l’ampleur de la pollution.

Fiche accident ARIA disponible sous pdf.

25 Seloncourt  Wittmer

Site d’activités de décolletage et de mécanique de précision mis en liquidation en janvier 2002 ; il est traversé par le Gland, une rivière où la pêche fait l’objet de restriction à cause de la contamination aux PCB.

3 août 2004. Un incendie se déclare sur le site où se trouvent encore 6 condensateurs au pyralène et des fûts de divers produits chimiques. Un des  condensateurs est détruit.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf (fiche accident ARIA n° 27720 et arrêté préfectoral).

+

26 Bourg-Les-Valence
Le 19 octobre 2005, un transformateur aux PCB vandalisé est découvert en bordure de route. L’huile a été répandue sur 700 m de chaussée.Fiche accident ARIA n° 30886 disponible sous pdf.
26 Montjoyer

En octobre 2007, abandon sur une propriété isolée d’un transformateur aux PCB «Merlin-Gérin», fabriqué en 1961.

26 Romans-sur-Iser La Cellonite

De 1939 à 1982, activité d’imprégnation de tissus pour chaussures, préparation de colles et stockage de solvants. Des PCB ont été utilisés dans les process de fabrication.

26 Valence  ex Boulonnerie Calibrée

07_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

  26 Valence  Gascon Electro Industrie

En octobre 1997, on découvre 15.000 l de pyralène stockés sans mesure de sécurité dans la cour. L’entreprise de réparation et vente de matériel électrique récupérait des transformateurs au pyralène depuis 1987.

Archives presse Robin des Bois.

30 Ales  SNER 

Réfection de matériel électrique dont des transformateurs.

30 Besseges   Ancienne usine de fabrication de tubes en acier
34 Béziers   

Des récupérateurs de cuivre renversent un transformateur aux PCB dans des chais désaffectés. 250 l se déversent sur la voie publique et le réseau d‘eau usées.

Fiche accident ARIA n° 32478 disponible sous pdf.

 + 34 Brignac  Transformateur EDF

Le 4 février 2012, en pleine vague de froid, un transformateur au pyralène surchauffe et explose. La cellule risque chimique intervient, 12 riverains sont évacués.

08_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Le Midi Libre

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

34 Frontignan  Canal de La Peyrade – pipeline BP-GDH (Gestion Dépôts Hydrocarbures)

Suite à une fuite sur le pipe line en novembre 2004, une pollution plus ancienne des sols par les PCB est découverte.

+

34 Frontignan  Raffinerie Mobil de Frontignan

Ancienne raffinerie de 1904 à 1986.

09_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

34 Ganges  Société Sotraital    

 Installation de traitement de surface détruite par un incendie en 1993.

34 Joncels  SNCF, sous-station électrique.

Le 24 juillet 2008, un des trois transformateurs est frappé par la foudre et, en l’absence de bac de rétention, laisse s’écouler 8.000 l de pyralène. 3.500 l sont récupérés par pompage. Au total, 116 t de terre, 21 t de béton et 160 t d’eaux contaminés seront évacuées.

38 Bourgoin Jallieu  Rhone Alpes Fonte Industrie
38 Champagnier  Polimeri Europa Elastomeres Bœuf
38 Champ-sur-Drac  Les Grandes Carrieres – Arkema
38 Champ-sur-Drac  Parc A Ferrailles – Arkema
38 Chapareillan  Mr MARRA Antoine – Fonderie.
38 Creys-Mepieu Copropriete Le Couray
38 Domene   Nouvelle Société BONMARTIN
38 Echirolles  CHU GRENOBLE site HOPITAL SUD
38 Fontaine  SRP Sud Est
38 Grenoble Bouchayer Viallet
38 Grenoble  ZAC Vigny Musset

22 hectares de zone industrielle principalement occupés par le parc à ferraille de METALISERE qui recevait des huiles de coupe, des copeaux métalliques souillés, des transformateurs au pyralène et autres accessoires électriques en provenance de la métallurgie, de la chaudronnerie, de l’industrie chimique et des mines régionales.

Il y a des traces d’hydrocarbures, de plomb, de solvants et de PCB dans les sols et les eaux souterraines. Une « utopie urbaine » a été construite sur cette friche industrielle avec des commerces, un groupe scolaire, une maison de retraite et des milliers de logements.

10_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Metalisere © Sephane Revel

38 Grenoble  ZAC Vigny Musset « Ilot A »
38 Grenoble  ZAC Vigny Musset « Ilot H »
38 Grenoble  ZAC Vigny Musset « Ilot M »
38 Grenoble  ZAC Vigny Musset « Ilot N »
38 Grenoble  ZAC Vigny Musset « Ilot U » 
  38 Grenoble (environs de) 
En novembre 1990, trois ferrailleurs sont condamnés à 10.000, 20.000 et 50.000 francs d’amende pour avoir répandu 2.800 l de pyralène dans un champ après avoir éventré une douzaine de transformateurs.Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.
38 Jarrie  Arkema, ex-Atofina, ex-Elf Atochem, ex-Ugine Kuhlmann, ex-Aciéries Electriques d’Ugine

Producteur de pyralène. L’usine est implantée depuis 1916.

Voir aussi archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

38 La Cote-Saint-André Antipoll Industrie

Activité de régénération de solvants chlorés. A sa mise en liquidation en octobre 1999, 2.500 fûts, dont certains très dégradés et présentant des fuites, étaient entreposés en plein air sur site.

Sous les fûts à ciel ouvert, les cailloux de la plate-forme étaient englués dans un film de résidus huileux. Le stock de fûts de solvants et autres déchets à « régénérer » a été constitué de 1975 à 1999. La pollution de surface a été traitée. Qu’en est-il exactement de la pollution des sous-sols et des eaux souterraines et superficielles ? (Archives Robin des Bois)

38 La Verpilliere  Ferraz Shawmut

Activité de fonderie de métaux et d’alliage depuis 1969.

+

38 Le Sappey-en-Chartreuse  Transformateur

Le 5 mai 2012, la foudre frappe un bâtiment hébergeant un transformateur aux PCB ; l’huile s’écoule le long de la route.

Fiche accident ARIA n° 42147 disponible sous pdf.

38 Le-Grand-Lemps  Billion Mayor

Usine de moulinage textile. A la cessation d’activité la présence de PCB  a été détectée dans les sols et le ruisseau le Barbaillon en aval du site. Les PCB ont pu être mis en œuvre dans les process de l’entreprise textile.

38 Le-Pont-de-Claix Papeterie

La papeterie de Pont-de-Claix fondée par les frères Breton utilisait des transformateurs aux PCB. Après 185 ans d’activité, elle a été déclarée en faillite et a fermé en juin 2008 sans mener à bien leur élimination dans les règles. En 2009 les transformateurs étaient toujours sur la friche industrielle.

 12_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

38 Le-Pont-de-Claix  Rhodia Chimie, ex-Rhône-Poulenc, ex-Progil, ex-Société du Chlore Liquide

Producteur de pyralène.

13_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

38 Pont-de-Cheruy  Charvieu-Chavagnieux – Tréfimetaux S.A.
38 Pont-Evêque Bocoton

Blanchiment et traitement du coton. En cessation d’activité depuis 2006. Des utilisations ouvertes de PCB dans les activités d’ennoblissement textile peuvent être à la source de la pollution des sols.

38 Saint-Clair-Du-Rhone Tourmaline Real Estate (ex Stahl-Ecia)

Production de colorants pour papier  et cuir et d’encres.

38 Saint-Just-Chaleyssin 

19 août 1998. Incendie sur un transformateur aux PCB dans une laiterie.

Fiche accident ARIA n° 13418 disponible sous pdf.

  38 Saint-Laurent-du-Pont Chartreuse de Currières

En juin 1988, 170 l de pyralène contenus dans un transformateur au rebut se répandent au sol à proximité du monastère des Petites Sœurs de Bethléem.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

38 Susville  Ancienne centrale thermique

Le diagnostic environnemental a été réalisé en 1996. Un arrêté municipal du 12 mars 1996 interdit la pêche et la consommation des poissons de l’étang des Moutières, de la rivière la Jonche et de ses affluents sur le territoire de la commune. La Jonche se jette dans le Drac.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

14_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

38 Susville H.B.C.M. (Nouvelle Centrale) ex Charbonnage de Bœuf

La fiche BASOL a été mise à jour et fusionnée avec la fiche « Ancienne centrale »

38 Varces-Allières-et-Risset 

21 octobre 1997. 2 transformateurs aux PCB sont découverts sur un terrain vague. 50 l de pyralène se sont écoulés dans le sol.

Fiche accident ARIA n° 11760 disponible sous pdf.

38 Veurey-Voroize  Société Industrielle de Combustibles Nucléaires
39 Audelange Transformateur

En juillet 2009, les riverains remarquent une huile « très noire et odorante » qui fuit d’un transformateur EDF pendant deux semaines. Le transformateur qui s’avère contenir du PCB est enlevé et les terres souillées autour du poteau électriques sont excavées. Les riverains craignent qu’une partie de l’huile ait été lessivée et dispersée par les pluies abondantes.

Article du Progrès juillet 2009.

39 Choisey 

12 août 2004. Un camion transportant 2 conteneurs de PCB et un transformateur se renverse. 1000 l de pyralène sont répandus sur la chaussée et le contre fossé de la R N73.

Fiche accident ARIA n° 27858 disponible sous pdf.

+

39 Les Hays 

Le 10 mai 2007, un transformateur aux PCB est détérioré par la foudre. 30 l d’huile s’écoulent sur le terrain agricole ; elle est contaminée à 1270 ppm.

Fiche accident ARIA n° 36473 disponible sous pdf.

39 Montholier  Ancienne usine de chaises Bulabois

Le 28 février 1994, les gendarmes constatent qu’un transformateur au pyralène a été éventré sur le site. En mai 2012, la Communauté de Communes lance un appel d’offres pour la dépollution des sols.

Nouveau document en lien : appel d’offres 2012.

42 Saint-Chamond  GIAT Industrie

Site à vocation de production d’armement depuis 1848.

42 Saint-Chamond  Teintureries et  Développement d’Izieux

Une pollution importante par les PCB a été mise en évidence au niveau de la chaufferie.

42 Saint-Pierre-de-Bœuf  Peyraverney, ex SNC Intextil

Ancien atelier de tissage mis en liquidation en 2001. 6 transformateurs aux PCB ou vestiges de transformateurs aux PCB ont été retirés du site en 2005.

 + 69 Dardilly  décharge de Bouquis
Officiellement, la décharge de Bouquis exploitée de 1975 à 1996 est seulement polluée par des hydrocarbures. Dans un premier temps, Bernard Paringaux, le courtier marseillais en dioxines, en PCB et autres déchets dangereux, dont les activités ont laissé des traces indélébiles dans le bassin de la Somme, dans le bassin de la Loire, et dans le bassin Adour Garonne s’était assuré au nom d’une de ses sociétés, l’AGECERDI (Agence Européenne pour la Collecte, l’Elimination et la Récupération des Déchets Industriels) l’exclusivité des entrées dans la décharge. Sachant que les PCB et les dioxines sont en quelque sorte des hydrocarbures chlorés, Robin des Bois pense que des investigations et des caractérisations plus fines sur le site des Bouquis aboutiraient à la détection d’une contamination par ces polluants persistants.
69 Décines-Charpieu  ARCHEMIS (ex Rhône Poulenc-CRIT)

Le centre de recherches Rhône Poulenc a été construit en 1964-1965 sur l’emplacement d’une ancienne usine de textiles artificiels en activité de 1923 à 1959. La pollution est notamment localisée dans une ancienne carrière ayant été comblée avec des déchets de l’usine textile. L’activité historique a pu mettre en œuvre des PCB dans ses process de fabrication.

69 Givors  Centrale EDF Loire sur Rhone
69 Givors  PIPO

Fabrication de jouets en bois à partir de 1944 puis assemblage de pièces plastiques. En friche depuis 1984. Les sols sont pollués par les PCB dans la zone des transformateurs.

69 Givors  Pol Equipement

Fabrication de moteurs électriques mise en liquidation judiciaire en 1995.

69 La Mulatière  Testut, ex-Trayvou

Usine fondée en 1827 et spécialisée dans la fabrication de gros instrument de pesage. Les sols ont été pollués par des transformateurs au pyralène fuyards.

69 Lyon 03  Keller Dorian Graphics

Activité de gravure.

69 Lyon 07  Chimicolor

Activité d’impression sur métal et de traitement de surface exploitée de 1963 à 1994. Un programme d’immobilier de bureaux y est envisagé.

69 Lyon 07  OSI – Port Edouard Herriot

Suite à la cessation d’activité, un transformateur aux PCB a chuté et s’est percé lors de son évacuation, entraînant une pollution des sols. « Un sondage a révélé des teneurs en PCB relativement importantes ».

  69 Lyon 08  Le Matériel Electrique aujourd’hui Jeumont-Schneider-Transformateurs

Fabricant de transformateurs.

15_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois 16_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois
© Inventaire général du Patrimoine Culturel de Rhône-Alpes

  69 Lyon 09 ▲ Bâtiment industriel désaffecté – rue du Bourbonnais

En mai 1995, deux transformateurs sont démontés par des voleurs de cuivre dans un  bâtiment désaffecté de la rue du Bourbonnais. « Entre 200 et  300 l de pyralène se seraient infiltrés dans le sol ».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

69 Lyon 09  ZAC Saint Pierre de Vaise  –  Semcoda

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’atlas en mars 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

69 Saint-Fons  Lyon Fer

Activité de récupération de déchets métalliques.

69 Saint-Pierre-de-Chandieu  Blagden Packaging Lyon

Activité de remise en état de fûts métalliques. « Les sols de l’entreprise présentent en différents points des concentrations importantes en PCB, phtalates, pesticides ».

69 Tarare  Thivel

Ancienne usine de teinture et blanchiment de tissus. A partir des années 50, le PCB a pu être utilisé pour le traitement de surface des fibres.

17_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

69 Vaulx-en-Velin Ancien centre commercial Le Grand Vire

Le 20 novembre 2008, la société chargée du désamiantage de l’ancien centre commercial constate que trois transformateurs au pyralène ont été vandalisés par des récupérateurs de cuivre. Le site était à l’abandon depuis fin 2007 ; le vandalisme daterait de plusieurs mois. 4.000 l de liquide diélectrique contaminé aux PCB ont été répandus sur le sol et dans les caniveaux.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

  69 Villeurbanne 

Juillet 1987. Un transformateur électrique EDF explose. 450 l de pyralène s’infiltrent dans le sol non étanche. La consommation de l’eau des puits et l’arrosage des jardins sont interdits dans  le périmètre.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

69 Villeurbanne   Eurométal

Activité de tri de métaux, résidus urbains et déchets industriels banals jusqu’en 2005.

  70 Cognières
En avril 2008, des voleurs de métaux s’introduisent sur la friche industrielle de l’ex-usine de Cognières ; ils vident et démontent le transformateur contenant 400 l de PCB qui s’y trouvait.Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.
  70 Héricourt  Kern

Octobre 2001. Découverte d’une pollution aux PCB des boues de la station d’épuration. Selon des analyses commandées par la commune, l’entreprise de recyclage de métal et de batteries serait la source de la pollution. La station d’épuration rejette ses eaux dans la Lizaine. La consommation de tous les poissons pêchés dans la Lizaine est interdite depuis le 7 septembre 2009 en raison de leur contamination par les PCB ; cette interdiction a été confirmée le 2 août 2010 sur le tronçon à l’aval du Pont de Saint-Valbert sur la commune de Héricourt.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

70 Servance  Madec   

Activité de décolletage des métaux depuis les années 50. Les pollutions en huiles et solvants sont historiques et chroniques mais aussi accidentelles. Le site est en bordure de l’Ognon et sujet aux inondations. Des pollutions en huile ont été constatées dans la rivière en 1992. Depuis le 5 février 2009, la consommation de tous les poissons pêchés dans l’Ognon est interdite en raison de leur contamination par les PCB.

70 Vesoul  Union Beurrière

Le 16 janvier 2007, un incendie éclate sur l’ex-site de l’Union Beurrière Candia-Beuralia. La friche industrielle n’est pas gardiennée. Le transformateur et les condensateurs ne contenaient plus de PCB, mais du diélectrique pollué encore présent dans les rétentions s’écoule dans la Colombine. La pêche de tous les poissons est temporairement interdite dans la Colombine et dans le Durgeon jusqu’à sa confluence avec la Saône avant résultat des analyses. L’interdiction sera levée en 2010.

Archives Robin des Bois (dont arrêté préfectoral d’interdiction de pêche)

71 Varennes-le-Grand  Themeroil

Site de régénération d’huiles noires usagées et de solvants chlorés.

Extraits des précédents Atlas PCB de Robin des Bois.

Lien vers l’arrêté du 1er juin 2011 et articles de presse

73 Aix- les- Bains Areva Transport et Distribution (ex-Alstom T et D, ex-La Savoisienne de Constructions Electriques).

Fabricant de transformateurs. Des condensateurs ont été enfouis sur site. L’extraction de ces derniers a été réalisée. La mauvaise gestion du site est en lien direct avec la pollution PCB du lac du Bourget.

 

 18_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois       19_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

20_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

73 Chambery  Purfer – Division Fonlupt

Activité de récupération de métaux.

73 Freney  Aluminium Pechiney/La Praz

Ancienne usine d’électrolyse d’aluminium, fermée en 1985. La Société Affripaz y a refondu des déchets d’aluminium jusqu’en 1991. Le site a par la suite été occupé par une décharge sauvage. Des activités historiques de fabrication de pigments et encres ont également été exercées et ont pu mettre en œuvre des PCB.

73 Les Echelles  Sonoco Alcore ex Ahlstrom Sibille

Fabrication de tubes cartonnés en cessation d’activité depuis 2005. Selon les autorités de l’Etat, les terres polluées ont été excavées mais des teneurs résiduelles en PCB et hydrocarbures subsistent.

73 Les Mollettes  Eka-Chimie

Production d’agents de collage.

A partir de 1964, PROPAP a fabriqué sur le site des colles à base de résine naturelle. Des PCB ont pu être utilisés dans les process : une pollution par les PCB a été observée dans les sols près de l’ancienne fosse de déversement des eaux usées du site

73 Saint-Martin-de- la-Porte  Aluminium Péchiney – Usine Calypso, ex-Cie des Produits Chimiques & Electro-métallurgiques, ex-Alais- Froges-Camargueo

La première usine d’électrolyse d’aluminium de la Maurienne fut construite en 1892 et fermée en 1977. « Des déchets divers ont été enfouis ou laissés sur le site. »

21_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Le site Calypso au milieu du 20ème siècle. © Mairie de Saint-Martin de la Porte

 + 74 Annecy  Futur centre horticole

Les travaux du futur centre horticole sont retardés à cause de pollutions par les PCB et les métaux lourds sur l’ex site des abattoirs.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

74 Cran-Gevrier  Portigliati

Entreprise de stockage et récupération de déchets et métaux mise en liquidation judiciaire en janvier 2006.

  74 Cusy  Route départementale 911 – marais de Vautrey.

4 juillet 1996. Un camion des transports Grosjean avec 4 transformateurs à bord se renverse et répand 300 l de pyralène sur la chaussée. La société n’est habilitée ni pour le transport, ni pour le stockage de pyralène. Elle est aussi soupçonnée de remblais illégaux en zone humide dans le marais de Vautrey, à proximité du Chéran, une rivière alpestre de régime principalement nival et dont les crues peuvent être importantes.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

  74 Pringy  Rectiphase (groupe Schneider Electric)

Fabrication de condensateurs.

74 Seynod Ancienne usine METRIX

Fabrication d’appareils de mesure.

  83 Fréjus Ancienne Base Aéronavale

En mai 1996, la mairie de Fréjus envisage un projet immobilier sur le site de l’ancienne base militaire qu’elle a acheté l’année précédente pour 4,5 millions de francs. Dans une lettre d’avril 1995 une lettre du contrôleur des armées précise que « dans une partie du sous-sol, la teneur en PCB est de 480 mg/kg alors que la valeur maximale admissible est de 50 mg/kg ».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

22_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

83 La Seyne-sur-Mer  Marepolis, ancien chantier de la Normed

Construction navale du 19 siècle à la fin des années 80.

80 t de terres imprégnées de PCB ont été excavées.

23_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Photo – FCM-CNM

83 Toulon  Transfix

Fabricant de transformateur

 24_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

 + 84 Avignon  EITB, ex-Sitelec avenue de l’Amandier

Ancienne activité d’entretien et de bobinage des machines électriques et transformateurs. La contamination des sols par les PCB est significative.

 + 84 Avignon  KSB ex-EITB route de Montfavet

Ancienne activité d’entretien et de bobinage des machines électriques et transformateurs à partir de 1975. Les sols sont contaminés par les PCB : la moitié des échantillons dépasse le seuil réglementaire de 50 ppm, certains atteignent 10.000 ppm.

L’arrêté préfectoral du 10 avril 2012 prescrit notamment « le retrait des terres les plus contaminées».

Voir le rapport de l’inspection des Installations Classées du 16 février 2012 et l’arrêté préfectoral du 10 avril 2012.

25_Rhone-mediterranee-corse_PCB_Robin-des-Bois

Extrait du rapport des installations classées

84 Bollène

2 juillet 2003. 457 kg de PCB sont déversés sur le sol par des récupérateurs de métaux dans une ex-entreprise de traitement de surface.

Fiche accident ARIA n° 25142 disponible sous pdf.

84 Le Pontet 

9 septembre 2004. Un transformateur à éliminer se décroche lors de son chargement dans un camion. Du PCB se répand et pollue le sol.

Fiche accident ARIA n° 28246 disponible sous pdf.

+

90 Belfort  UIOM Belfort
Site occupé successivement par 2 usines d’incinération d’ordures ménagères de 1937 à 2002. Les sols sont pollués par les PCB.
  90 Bessoncourt  Décharge de Senarmont

16 juin 1995. Un transformateur est démonté sur place dans la décharge.  « Une partie des terres souillées est confinée sur place ».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

90 Bessoncourt  Société Auchan France à Bessoncourt

Les sols au droit de l’emplacement des anciens transformateurs sont pollués par les PCB.

+

90 Froidefontaine
Le 7 mai 1993, un transformateur est vandalisé sur le site d’une ancienne tuilerie ; 700 l d’huile contaminée sont répandus sur le sol.Fiche accident ARIA n° 4489 disponible sous pdf.
90 Giromagny  SOPHIAL SAS (ex-C.T.A.A., ex-Maglum)

Fabrication d’accessoires à base de matières plastiques en cessation d’activité depuis 2004. Les pollutions des sols sont diverses : métaux, hydrocarbures, traces de solvants, de HAP et de PCB.

+

90 Romagny-Sous-Rougemont
Le  27 avril 2008, une fuite sur un transformateur aux PCB est signalée par un riverain ; l’huile s’écoule sur la chaussée.Fiche accident ARIA n° 34905 disponible sous pdf.

 

 

Loire-Bretagne

 Loire-bretagne_pcb_robin-des-bois

Sources presse : Agence France Presse ; Associated Press ; Le Courrier de l’Ouest ; Le Courrier de Paimboeuf ; L’Eclair ;Le Journal de Saône-et-Loire ; Le Maine Libre ; La Nouvelle République du Centre-Ouest ; Ouest-France ; Le Parisien ; Politis, Presse Océan ; La République du Centre ; Sciences et Vie ; Le Télégramme.

5 sites de production
11 sites de regroupement, de maintenance et d’élimination
59 sols ou remblais pollués
11 pillages.
= 86 sites pollués.

Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 19 nouveaux sites apparaissent sur les communes de Vichy (Allier), Périgny (2 sites, Charente-Maritime), Châteaudun (Eure-et-Loir), Loches (Indre), Blois (2 sites), Romorantin-Lanthenay et Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher), Andrézieux-Bouthéon et Saint-Etienne (Loire), Saint-Herblain (2 sites, Loire-Atlantique), Meung-sur-Loire (2 sites, Loiret), Châtelain (Mayenne), Languidic (Morbihan), Niort (Deux-Sèvres) et Mortagne-sur-Sèvre (Vendée).

Le Ministère de l’Ecologie ne peut plus dire que le bassin ligérien et la Bretagne sont « relativement épargnés » par les PCB.
Le premier abattage de vaches contaminées a eu lieu il y a plus de 20 ans près de Redon.
L’incendie de Saint-Cyprien dans le département de la Loire en 2008 sur l’emprise de Vitale Recyclage, un regroupeur de bois de palette et de démolition, a contaminé l’environnement jusqu’aux lièvres et aux oiseaux. Si le maire de Saint-Cyprien et les pompiers avaient lu l’atlas de Robin des Bois -édition de mai 2008 -, ils auraient su que Vitale Recyclage était installé sur des terres imprégnées de PCB et ces terres n’auraient pas été employées pour étouffer pendant des mois le foyer.

Deux affaires ont surgi dans la Mayenne:

1- Aprochim, spécialisée dans le traitement des masses métalliques et de l’huile contaminée aux PCB est suspecté d’avoir à son tour contaminé les parcelles agricoles, les potagers, les troupeaux sur une distance de quelques centaines de mètres à quelques kilomètres. En, 1988, Aprochim a bénéficié de l’appui de Robin des Bois. Ce partenariat a été rendu public dans un communiqué de 1989 -de très nombreux articles de presse en ont fait état- et a duré jusqu’en 2001. L’accompagnement de Robin des Bois a évité des erreurs à l’entreprise notamment dans la gestion des déchets et des rejets. Robin des Bois participe aux instances de suivi d’Aprochim depuis 1989. En 2006, l’exploitant a changé de procédé de traitement. Ce nouveau procédé s’affranchissant de l’utilisation du perchloroéthylène a été validé par les services de l’Etat. Aprochim a traité près de 200.000 tonnes de masses métalliques souillées aux PCB ; elle a contribué à l’aboutissement du plan d’élimination des PCB dans les systèmes clos échu fin 2010. En avril 2011 Robin des Bois a été la première association nationale à communiquer au sujet de la contamination de l’environnement autour du site d’Aprochim (« Aprochim, l’usine à la campagne », 4 avril 2011) et dans l’édition de juillet 2011, Robin des Bois a décidé d’inclure à titre provisoire dans la liste des sites pollués par PCB une mare qui recevait les rejets d’eaux pluviales d’Aprochim après traitement. Cette contamination est maintenant confirmée depuis 18 mois. La préfecture de la Mayenne n’a toujours pas imposé la décontamination du site. Les éventuels co-facteurs ayant conduit à un dépassement des seuils admissibles dans les denrées alimentaires – brûlages à ciel ouvert, atelier voisin de décapage thermique des peintures, épandage de boues de station d’épuration, contamination des aliments pour bétail, feux de bois domestiques – ne sont pas sérieusement pris en compte. Suite à l’épisode de contamination du lait par les PCB et les dioxines survenue en 2007 dans la région de Redon, 12 sources potentielles avaient été approfondies.

2- A une dizaine de kilomètres d’Aprochim et de Grez-en-Bouère, une lagune de la station d’épuration de la commune de Châtelain est contaminée par les PCB.

Dans l’Allier et la Haute-Vienne, on remarque l’empreinte de Bernard Paringaux, courtier international en déchets dangereux, notamment en PCB et en dioxines.

Le bassin Loire-Bretagne regroupe le bassin de la Loire, les côtiers bretons et les côtiers vendéens. Sur près de 155.000 km2 (28% du territoire), il couvre 10 régions (Bretagne, Pays de Loire, Basse-Normandie, Centre, Poitou-Charentes, Limousin, Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon), 36 départements, plus de 7300 communes, comptant 12 millions d’habitants. Son réseau hydrographique s’étend sur 135.000 km de cours d’eau et ses côtes sur 2600 km, soit 40% de la façade maritime.

La contamination s’étend. Les arrêtés préfectoraux en raison de la contamination des poissons par les PCB se multiplient. La commercialisation, la consommation ou la pêche de toutes ou certaines espèces de poissons sont restreintes ou interdites dans les cours d’eau et plans d’eau suivants :
l’Allier, le canal du Berry, le Cher, la Conie, le canal Digoin-Roanne, le Furan, l’Isole, la Laïta, le Loir, la Loire, les Mauves, l’Ondaine, l’Onzon, la Sioule, le ruisseau et l’étang de Via, la Vienne. Voir le tableau des restrictions de pêche pour le bassin Loire-Bretagne.

 

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage

 

  Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.

 

03 Bayet  « Gallet récupérateur »

Ce site de récupération de matières métalliques a entreposé des transformateurs et des condensateurs EDF par milliers ». Le terrain était loué à l’importateur des fûts en provenance de Seveso. Bernard Paringaux pour les mêmes raisons est implqué dans le bassin de la Somme, du Rhône et de l’Adour-Garonne.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

03 Cusset  Manurhin Defense

Activités de fabrication d’armes et munitions depuis 1938, le site était auparavant occupé par un atelier de réparation de wagons de chemin de fer.

+

03 Vichy

Février 1998. Un camion transporte 4 transformateurs aux PCB, d’un poids total de 10 t. L’un d’eux est fuyard. Le diélectrique contaminé par les PCB est répandu sur plusieurs km de chaussée.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

 

+

17 Périgny

Le 23 septembre 1998, un camion qui effectuait une collecte de vieux transformateurs aux PCB en vue de leur élimination se renverse. Une partie des 1200 l de PCB contenus dans les transformateurs se répandent sur la chaussée et les bas-côtés.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

17 Périgny  Triaxe Industries, ex établissements SIMCA

Anciens établissements SIMCA, exploités successivement par Chrysler, Talbot et Peugeot jusqu’en 1991, puis par TRIAXE Industries mis en liquidation en 1996. Les sols sont pollués par les PCB.

01_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

Les Etablissements SIMCA © INA

  18 Argent-sur-Sauldre  Simelec

En février 1989, 15 fûts de pyralène sont découverts dans un étang de pêche de Fontenay-sur-Loing (45). Le responsable du dépôt sauvage est la Simelec, une société de vente et de réparation de transformateurs qui stockait aussi des fûts de pyralène dans ses ateliers d’Argent-sur-Sauldre. D’autres fûts sont récupérés à Pavillons-sous-Bois (93) et Brinon-sur-Sauldre (18).

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

18 Baugy  SARL Mempontel (dépôt de ferrailles)

La fiche BASOL du site a été transférée « pour mémoire » vers l’inventaire BASIAS des activités historiques industrielles et de service potentiellement polluantes.

Selon les dernières études, les polluants (hydrocarbures, métaux lourds et PCB) sont localisés principalement « au niveau des sols superficiels ». Ils n’ont pas été excavés mais simplement recouverts par une dalle de béton. En conséquence, Robin des Bois a jusqu’à nouvel ordre décidé de maintenir le site dans son inventaire.

18 Bourges  Fonderie Manoir Industries

Activités de fonderie créée en 1847 par le Marquis Léonce Louis Melchior de Vogüe et Garault Frères ; l’usine s’est rapidement orientée vers la construction métallique et le matériel ferroviaire. Le site a été exploité par Manoir industrie jusqu’en 2001.

02_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois  03_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

La friche Manoir Industrie © le Berry Républicain / Centre France

18 Saint-Hilaire-De-Court  Transformateur EDF

Le 24 octobre 2010, un transformateur électrique « haut de poteau » prend feu et relâche 50 kg de PCB. ERDF dépose le transformateur et le remplace. Les pompiers viennent récupérer le liquide diélectrique.

Fiche accident ARIA n° 39161

18 Vierzon  Timken (anciennement Nadella)

La Société des Roulements à Aiguilles Nadella s’est installée sur le site, bordé au nord par le ruisseau la Chée, en 1947. Les sols présentent des concentrations notables en hydrocarbures, HAP, PCB et métaux lourds. Les sédiments de la Chée, sous-affluent du Cher par l’Yèvre sont eux aussi contaminés. La consommation des anguilles de plus de 500 g pêchées dans la rivière Cher est interdite depuis le 12 juillet 2011 pour cause de contamination par les PCB.

22 Ploufragan  Anciens Etablissements Renaud -Lucienne

Fabrication de savons et régénération d’huiles usagées.

L’emprise de l’usine abandonnée et à ciel ouvert ou sous des toitures en très mauvais état, il y avait plusieurs cuves aériennes contenant des produits divers et des huiles polluées aux PCB.

Des investigations ont été réalisées ou sont réclamées pour lever les doutes sur d’éventuels enfouissements et impacts négatifs sur les eaux souterraines et superficielles (archives Robin des Bois).

22 Saint-Brieuc  Lycée   

28 juin 2005. 4 personnes sont hospitalisées après contact avec des PCB. Elles avaient curé un fossé dans lequel avait été jeté un transformateur au pyralène.

(fiche accident ARIA n° 30143).

23 Guéret (voir 87 Limoges, Solic)

+

28 Châteaudun  Paulstra

Production de supports moteurs antivibratoires pour l’automobile. Des activités de traitement surface ont été  été exercées sur le site. Les anciennes lagunes d’enfouissement de résidus de production sont fortement polluées par les métaux, les métaux lourds, les hydrocarbures, les solvants halogénés, le cyanure et les PCB.

La mention de pollution des sols par les PCB avait été supprimée de la fiche BASOL dans une mise à jour précédente. Elle fait sa réapparition. Le site réintègre la cartographie des sites pollués.

28 Thiron-Gardais  SCMMB – Société Commerciale des Meubles Métalliques Biguet

Activité de 1972 à 2005. La mention de pollution des sols par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’Atlas n° 5 en juillet 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

29 Brest  Groupement Pétrolier de Brest (GPB)
29 Ploneour Lanvern  Joncour – ancien dépôt de  ferrailles

Activité de démantèlement d’épaves et récupération de ferrailles de 1976 à 1998.

29 Pont-l’Abbé  Joncour

Activité de démantèlement d’épaves et récupération de ferrailles de 1967 à 1998.

29 Quimper   Société ROMI

Friche industrielle occupée successivement par des activités de stockage pétrolier, de dépôt de ferrailles et en dernier lieu de transit de déchets.

35 Betton

8 mars 1999. Fuite d’un transformateur en haut d’un poteau. L’huile aux PCB se répand sur le sol et le fossé des eaux pluviales.

Fiche accident ARIA n° 15488 disponible sous pdf.

35 Fougères  Fabrication de serrures et de ferrures

Le 28 octobre 2010, un feu se déclare sur un transformateur électrique contenant des PCB. Un périmètre de sécurité est mis en place et 5 riverains sont évacués.

Fiche accident ARIA n° 39187 disponible sous pdf.

35 Javené  Chimirec

Site dédié au lavage et à la réutilisation des fûts ; fortement susceptible de contamination aux PCB dans des fosses et les réseaux d’évacuation des eaux industrielles. L’exemple avéré du site Goux de Coudun (60) (voir bassin Seine Normandie) justifie des présomptions, la mise en œuvre du principe de précaution, d’analyses rapides et de mesures de remédiation si nécessaire. Ce site sera retiré de l’inventaire dès que des informations officielles sur l’absence de contamination nous seront parvenues. Le site a reçu 447 t de fûts en provenance de Goux S.A.

Nouveau document en lien : courrier explicatif reçu de Chimirec en date du 29 avril 2009.

Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant  il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

35 Mondevert

23 février 1995. Traces de pollution au pyralène autour d’un transformateur détruit accidentellement.

Fiche accident ARIA n° 6611 disponible sous pdf.

  35 Redon  Etang de Via

En été 1986, puis en février 1987, pollution aux PCB de l’étang de Via. Elle provient d’un débordement des cuves de décantation de la société ERRE (Entreprise Redonnaise de Réparation Electrique) suite à « une grosse averse de grêlons ». Le lait des vaches de l’exploitation voisine est contaminé. Certaines sont abattues. 20 ans après, les poissons sont toujours contaminés. Voir le bulletin  « PCB n°2 de Robin des Bois sur le site internet de l’association. Le 25 janvier 2008, un arrêté du Préfet d’Ille-et-Vilaine interdit la pêche, la commercialisation et la consommation de tous les poissons du ruisseau et de l’étang de Via. L’arrêté a été reconduit et s’applique toujours aujourd’hui.

Archives presse Robin des Bois disponible sous pdf.

35 Rennes  GIAT Industrie

Site dédié à la fabrication d’armement depuis le XIX siècle et en particulier au chargement d’explosifs.

35 Teillay

1er février 1997. Pollution du Semnon et de la Bruz, affluent et sous-affluent de la Vilaine, par des effluents provenant de moteurs et de transformateurs.

Fiche accident ARIA n° 9933 disponible sous pdf.

36 Aigurande

5 octobre 2003. Fuite de PCB d’un transformateur EDF datant de 1976 situé en bordure d’une pâture à bovins.

Fiche accident ARIA n° 25892 disponible sous pdf.

 + 37 Loches  Transformateur EDF

En août 2011, un transformateur haut de poteau fuyard laisse s’écouler du liquide diélectrique sur les sols et le jardin riverain. Selon les techniciens ERDF qui interviennent et font effectuer des prélèvements, il contient du PCB mais « bien en dessous de la dose réglementaire ». Les résultats des prélèvements ne sont pas connus.

 04_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois 05_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

(Archives Robin des Bois)

37 Saint-Benoît-La-Forêt  Hôpital du Chinonais

Lors de travaux de réhabilitation, une chute de hourdis endommage des transformateurs contenant de l’UGILEC T 141 avec des PCB. Lors du dépôt dans une benne de récupération, les transformateurs se déchirent et laissent s’échapper des fluides contaminés.

37 Tours  Eiffage Immobilier Centre

Le site a été occupé par une usine de production d’électricité (1909 à 1958) et de gaz (1931 à 1969). Les sols sont pollués par les PCB à l’emplacement de l’ancien poste de transformation électrique.

37 Tours  Ile Balzac

22.000 m3 de terres utilisées en remblais dans les années 60 sont contaminées par des métaux lourds, des hydrocarbures et des PCB.

+

41 Blois
Le 5 février 2003, un transformateur mal arrimé est abîmé pendant son transport et déverse 500 l d’huile contaminée aux PCB sur 4 km de route.Fiche accident ARIA n° 23999 disponible sous pdf.

+

41 Blois  Dumas

Site de récupération de déchets depuis 1921, en cessation d’activité depuis 2005.

41 Romorantin-Lanthenay  Matra Romo 3

Site occupé par Matra Automobiles depuis 1964.

06_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

Janvier 2009, l’usine Matra 3 en bordure de Sauldre, Romorantin-Lanthenay © Croquant

+

41 RomorantinLanthenay  Matra Romo 4

Site industriel en bordure de la Sauldre. Suite à un déversement accidentel de PCB le 27 janvier 2011, des analyses sont menées et mettent en évidence des concentrations des sols en PCB atteignant 3400 ppm.

07_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

Démolition des anciennes usines Matra © Rapazzo

41 Salbris  MBDA Salbris I

Ex usine Matra de fabrication et d’essais de pièces d’armement jusqu’à la cessation de son activité en 2002.

La mention de pollution par les PCB a été supprimée dans la fiche BASOL depuis la mise en ligne de l’Atlas n°6 en février 2010. Ce site a été retiré de la cartographie des sites pollués. Cependant il reste mentionné au titre des archives et de la mémoire.

+

41 Selles-sur-Cher  Produits Céramiques de Touraine (PCT)

Activité de production de céramiques de 1929 à 2010. Les sols sont pollués par les PCB à proximité de l’ex local transformateur.

+

42 Andrézieux-Bouthéon  Barriol et Dalliere Industries

Site exploité depuis 1922 pour la fabrication d’outillage puis pour des activités de forge à froid et à chaud jusqu’en 2007. La partie basse est inondable.

42 Andrézieux-Bouthéon  France Bois Imprégnés

Cet ancien site de traitement des bois à la créosote  ou aux sels de cuivre, chrome arsenic est pollué sur plusieurs hectares. Les transformateurs aux PCB ont été traités « dans les règles de l’art ». Un art brut ?

(Archives Robin des Bois)

42 Fraisses  Sogelam

Implantation métallurgique depuis 1918. Fabrication de fraises et de forets puis de lames et de cisailles. La nappe et les eaux superficielles sont contaminées par les PCB.

42 La Talaudiere  Vitale Recyclage

Le même exploitant que le site de Saint-Cyprien. Activité de collecte, de tri et de récupération de déchets métalliques. Un broyeur de Véhicules Hors d’Usage a précédemment fonctionné sur le site.

42 Le Chambon-Feugerolles  Loire Fonte Industrie

Depuis 1962, activité de fonderie de fonte de grosse pièces destinées à l’automobile, le poids lourd, le machinisme agricole et le matériel de travaux publics.

42 Le Chambon-Feugerolles  Zac Ilot des Molières

Activités industrielles diverses en particulier de traitement de surface des métaux.

42 Roanne  GIAT Industries, ex Arsenal de Roanne.
42 Roanne  Papeteries Navarre de Roanne (P.N.R.)

La moitié du site a été abandonnée en 1987. Des transformateurs aux PCB, abandonnés à l’intérieur des bâtiments, ont été pillés.

08_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

42 Saint-Cyprien  Forges de la Becque
42 Saint-Cyprien  Vitale Recyclage (Ex Serdex, ex-Ecodec, ex-Ets Bourgier)

Ancien site de brûlage de câbles et matériels électriques dans les années 70. Une installation de broyage de radiateurs à huile y a également été exploitée.

Le 22 août 2008, un incendie se déclare sur le site de Vitale Recyclage. Le 8 décembre, une contamination par les PCB est découverte dans l’exploitation bovine voisine et entraîne sa mise sous séquestre. Le 3 février 2009, dix autres exploitations sont interdites de vente de lait ou d’animaux. Un arrêté préfectoral interdit la consommation des produits de basse-cour et gibiers de la zone ainsi que celle des animaux nourris avec des végétaux récoltés après l’incendie.

« L’enquête sera longue et difficile » a prévenu le procureur. Un an et demi après l’incendie, les impacts sur l’environnement perdurent et s’étendent. Après l’abattage de 1609 bovins, après les précautions de lavage des légumes, l’interdiction de consommation des produits de basse-cour et de gibier à plumes, et l’extension de la surveillance à 42 communes dans un rayon de 50 km, c’est au tour des lièvres et des lapins sauvages sur les communes de Saint-Cyprien, Sury-le-Comtal et Veauchette d’être déclarés contaminés par les PCB. La consommation des animaux chassés sur le territoire de ces communes est interdite par un arrêté préfectoral du 11 septembre 2009. La consommation des gibier à plumes reste interdite dans un rayon de 5 km autour de Vitale Recyclage.

Depuis l’incendie du 21 août 2008, le site des Forges de la Becque à Saint-Cyprien et celui de MIDAC à Sury-le-Comtal ont été rajoutés dans l’inventaire BASOL au titre de la contamination de leurs sols par les PCB.

Saint-Cyprien a fait l’objet d’un avis de l’ANSES le 1er juin 2010 comme cas d’étude de contamination accidentelle des denrées alimentaires par les dioxines et PCB. Voir l’avis ANSES disponible sous pdf.

Voir aussi

« Chronique des vaches sacrifiées », 20 février 2009.

« Les vaches et les radiateurs électriques » 28 mai 2009.

A lire en lien les échanges de courriers ADEME et Robin des Bois concernant l’élimination des Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE).

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

42 Saint-Étienne Ancienne usine métallurgique Famer Industrie (ex Rivoire) rue Pierre Dupont

Le 4 juillet 2011, une ex usine métallurgique est pillée ; le transformateur aux PCB est renversé et vidé. Le cuivre contaminé est extrait. Le rapport d’investigations environnementales réalisé en septembre 2011 confirme que les PCB ont migré dans les sols via les canalisations et les fissures de la dalle.

Voir aussi fiche accident ARIA n° 40609 disponible sous pdf.

42 Saint-Etienne  Société Stéphanoise de Construction Mécanique

 09_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois Activité de fonderie et travail mécanique des métaux depuis 1914. La société est déclarée en liquidation judiciaire en 2005. Les sols sont contaminés par les PCB, les hydrocarbures, les HAP, les solvants, les métaux lourds.

 

42 Saint-Just-Saint-Rambert  WFGF (ex- Etablissements Grousset)

2 transformateurs au pyralène sont vandalisés sur le site de fabrication de vis et de boulons en liquidation judiciaire. Le 18 novembre 2010, l’inspection des installations classées constate une pollution par les PCB des sols, du réseau d’eaux pluviales et dans le Furan : la teneur de PCB dans les eaux pluviales est de 64 mg/l.

Le 21 décembre 2010, un arrêté préfectoral de mesures d’urgence prescrit des analyses des poissons et des sédiments dans la rivière en amont et en aval du rejet d’eaux pluviales de la commune, ainsi que dans les sols du site et les eaux souterraines ; elles ne seront jamais effectuées du fait de la liquidation de l’entreprise. En janvier 2011, suite à une nouvelle visite, de nouvelles intrusions et dégradations sont notées sur le site toujours libre d’accès. On y trouve encore 85 condensateurs susceptibles de contenir des PCB. La consommation de toutes les espèces de poissons pêchés dans le Furan est interdite depuis le 9 juillet 2009.

Fiche accident ARIA n° 39524 et archives Robin des Bois disponible sous Pdf.

10_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois
Ex Ets Grousset, Extrait de la Damenrouge

http://www.wix.com/ladamenrouge/ladamenrouge#!portfolio/vstc13=grousset

42 Sorbiers  Celduc

Fabricant de transformateurs.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

42 Sury-Le-Comtal  MIDAC

Travail des métaux et traitements surface.

  44 Bouguenais  

Le 25 octobre 1996, 6 transformateurs et condensateurs sont découverts abandonnés dans un champ, leurs boîtiers ouverts. Plusieurs m3 de remblais sont pollués au pyralène.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

44 Nantes  Camping du Petit Port

17 décembre 1998. Au cours de son enlèvement pour destruction, un transformateur aux PCB tombe sur la dalle en béton, se fissure et laisse échapper sur le sol une partie indéterminée de ces 400 l de liquide diélectrique contaminé aux PCB. 400 l de pyralène se répandent sur le sol. Fiche accident ARIA n° 14605 disponibles et archives Robin des Bois sous pdf.

  44 Nantes  Dubigeon-Normandie.

Les remblais pollués découverts à Pont-Saint Martin en novembre 1996 venaient d’une chape démolie sous d’anciens bâtiments abritant auparavant des condensateurs sur le site des anciens chantiers navals. Une pollution résiduelle est probable.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

11_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

Une partie des chantiers Dubigeon à la fin des années 40 © Riko St.Naz

  44 Nantes  Tripode, Ilot A

Site à dépolluer dans le cadre des aides aux travaux de dépollution pour la reconversion des sites et friches pollués au titre du Plan de Relance.

Un ensemble de bureaux et d’habitation doit être construit sur l’ex-site du Tripode. Le bâtiment administratif avait été construit en 1970 sur une ancienne zone de remblais. Il a été démoli par implosion en 2005. Des métaux lourds, hydrocarbures et PCB ont été détectés dans les sols. « La dépollution est susceptible d’être affinée, et une solution optimisée avec traitement sur site pourrait être mise en œuvre ».

 12_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois 13_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois 14_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

« L’implosion du Tripode à Nantes », vidéo.

  44 Pont-Saint-Martin  

En novembre 1996, découverte de traces de pyralène dans des remblais en bordure de l’Ognon. Les gravats provenaient des anciens ateliers de Dubigeon-Normandie à Nantes.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

44 Saint-Herblain

Le 16 janvier 2011, un transformateur aux PCB est retrouvé démembré sur la zone industrielle désaffectée. 800 l de liquide diélectrique s’est écoulé au sol.

Fiche accident ARIA n° 39619 disponible sous pdf.

 + 44 Saint-Herblain  Le Sillon de Bretagne

Le 18 novembre 2011, une pollution aux PCB est détectée sur le chantier de rénovation du Sillon-de-Bretagne. Un transformateur en attente de transfert a été vandalisé ; selon le représentant de la DREAL 500 l de liquide diélectrique contaminé se seraient déversés dans les égouts jusqu’aux cours d’eau l’Angevinière et la Chézine.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

44 Saint-Herblain  Société Electro-Navale

Fabricant de transformateurs, en particulier pour les chantiers navals.

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

  44 Saint-Herblain  Soredi

En novembre 1996, incendie de l’entrepôt de la Soredi où étaient stockés les transformateurs et condensateurs trouvés à Bouguenais en octobre  ainsi que la terre polluée excavée.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

  45 Autry-le-Chatel   Sté Orsay,

En juillet 1987, l’entreprise Orsay stocke sans autorisation 1.000 l de pyralène et est contraint par la préfecture de les évacuer vers un centre agréé. En janvier 1989 la même société dépose une demande d’autorisation de transit de pyralènes.  En mars, après la découverte de 15 fûts immergés dans un étang de pêche à Fontenay-sur-Loing (18), la préfecture du Loiret prend un arrêté interdisant toute activité sur le site d’Autry.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

45 Meung-sur-Loire  APM Group

Activité de fonderie de métaux et d’alliages ferreux. Le site est en cessation d’activité depuis 2006 et a fait l’objet de plusieurs intrusions et incendies. En 2007, un arrêté prescrit des mesures de sécurisation « en urgence impérieuse ». En mars 2011, un adolescent se tue en faisant une chute à travers une toiture.

+ 45 Meung-sur-Loire  Westendorp

Fabrication de transformateurs

Une étude sur les risques sanitaires autour de l’usine est en cours d’achèvement. Elle a été demandée à l’exploitant par le ministère de l’Ecologie à la suite de la contamination périphérique de l’environnement autour du site Aprochim en Mayenne (voir bassin Loire-Bretagne).

15_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

  45 Orléans

En mars 1990, des ouvriers découvrent deux fûts de pyralène enfouis à 2 m sous terre sur un chantier de construction de logements.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

  45 Orléans  RN 20

Pollution au pyralène sur un terrain en bordure de nationale où des ferrailleurs récupèrent le cuivre de plusieurs transformateurs.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

45 Puiseaux  Thomson – CSF

Fabrication de produits électroniques grand public jusqu’en 1990.

49 Cholet 

11 juin 1997. Explosion d’un transformateur lors d’un orage.

Fiche accident ARIA n° 12150.

  49 Morannes 

Le 30 novembre 2007, en fracturant un transformateur dans une ancienne minoterie, des récupérateurs de cuivre déversent 170 l d’huile contaminée au pyralène dans la Sarthe.

Archives Robin des Bois et fiche accident ARIA disponibles sous pdf.

53 Château-Gontier Clinique de l’Espérance

Le 31 octobre 1989, un transformateur est renversé lors de son évacuation et provoque une pollution des sols.

Archives Robin des Bois dont courrier de la préfecture de Mayenne disponibles sous pdf.

 + 53 Châtelain  Station d’épuration

Une lagune de la station d’épuration de ce village mayennais de 500 habitants est contaminée par les PCB. En conséquence, les boues ne peuvent pas être épandues sur les parcelles agricoles. Un traitement dépassant les moyens financiers ordinaires de la commune devrait prochainement être mis en œuvre.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

53 Grez-en-Bouère  Mare de la Pélivière

Depuis plus de 20 ans, la mare a reçu par l’intermédiaire d’un fossé et d’un rû les eaux pluviales et les eaux vannes du site Aprochim après traitement dans la station d’épuration. La mare servait aussi indirectement à l’abreuvage de troupeaux aujourd’hui mis sous séquestre pour cause de contamination aux PCB. La contamination de la mare est confirmée depuis plus d’un an. En avril 2013 elle n’est toujours pas assainie.

16_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

 + 56 Languidic

Le 7 février 2013,  une pollution « par un liquide irisé » est repérée dans un fossé. La cellule risques technologiques de Lorient détecte « de faibles doses de pyralène ». La veille, des voleurs de cuivre ont fracturé un transformateur et déversé 120 l de liquide diélectrique contaminé sur le sol, à proximité du ruisseau du Moulin de Leschamps.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

58 Fourchambault  Lieu dit « la Vallée ». Alsthom, ex-La Savoisienne, ex-Unelec, ex-CEI

L’ancien site de la CEI (Compagnie Electro Industrielle) au lieu-dit « La Vallée » a abandonné la construction des moteurs pour celle des transformateurs à partir de 1957, jusqu’au transfert des activités en 1979 sur l’autre site Alsthom de « La Garenne ».

 17_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

58 Fourchambault  lieu-dit « La Garenne »Transunel-Alsthom Atlantique, ex-Unelec

Fabricant de transformateurs

   18_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois 19_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois 20_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

  61 Condé-sur-Sarthe  Fromagerie Lutin

Le 18 mars 1992, un  incendie détruit la fromagerie Lutin. « Des transformateurs au pyralène se trouvent au cœur de l’incendie ».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

71 Autun

12 février 1989. des récupérateurs de métaux éventrent des condensateurs dans une usine désaffectée.

Fiche accident ARIA n° 1113 disponible sous pdf.

71 Mary Accident de circulation

Un camion-remorque transportant 16 transformateurs au pyralène se renverse sur la D980. 4 d’entre eux se vident dans le fossé et sur la chaussée. La rivière Guye en aval est menacée.

Fiche accident ARIA n° 37539 disponible sous pdf

Journal de Saône-et-Loire, 10 novembre 2009.

72 La Bazoge

27 avril 2004. Un camion transportant des transformateurs aux PCB se couche dans le fossé de la nationale. « Certains des transformateurs n’étaient plus étanches ».

Fiche ARIA n° 18247.

72 Le Mans  Agence EDF GDF Services Sarthe

Site d’une ex usine fabriquant du gaz à partir de la distillation de la houille de 1842 à 1961.

72 Le Mans  Usines Center

Les sols ont été pollués par les PCB suite à la vidange d’un transformateur abandonné sur le site.

72 Voivres-les-Le-Mans

25 juin 2004. Un transformateur électrique détérioré fuit lors de son chargement.

Fiche accident ARIA n° 27446.

+

79 Niort  Décharge d’ordures ménagères de la Communauté d’agglomération Niortaise (CAN)

De 1970 à1987 deux fosses ont été mises à disposition des industriels niortais pour y déposer leurs déchets liquides, boues de STEP, de fosses septiques et de voieries.

85 La Bruffiere  Defontaine

Activité de travail mécanique des métaux.

+

85 Mortagne-sur-Sèvre  Tanneries de Fleuriais-Cogema ex-Mégisserie de Fleuriais-CEA, Ex-Ets Frères Turpault, ex-Caternault, Caille et Cie

Site occupé depuis le 18 ème siècle successivement par des activités de papeterie (1738 à 1803), de meunerie (de 1803 à 1841), de filature de lin (1842 à 1862) et de tissage et blanchisserie (1862-1954). De 1954 à 1991 il a hébergé conjointement les activités administratives et techniques du CEA et de la Cogema division minière de l’uranium en Vendée et une activité de tannerie à partir de 1963.

Le  site, en liquidation depuis 2006, est « dans un état de délabrement avancé ». Des déchets issus d’un incendie de bâtiments, des boues, des déchets divers en fûts, en bidons, en cuve y sont stockés en même temps que des transformateurs. Certaines zones sont polluées par des « écoulements huileux ». L’emprise est en bordure de Sèvre Nantaise, en zone inondable.

(Archives Robin des Bois).

21_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois
19ème siècle : la fabrique de mouchoirs des frères Turpeau


22_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

20ème siècle, les bureaux, ateliers et laboratoires de la division minière du CEA et au fond la tannerie.

87 Le Palais-sur-Vienne  (voir 87 Limoges, Solic)

23_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois
© Abandonned France.org

87 Le Palais-sur-Vienne  Ancienne usine Wattelez

Activité de régénération de caoutchouc de 1950 à 1989.

87 Limoges  Etablissement Charvet

Stockage de pyralène. Implication de l’importateur des fûts de déchets de Seveso déjà présent à Bayet (03)et dans les bassins de la Somme, du Rhône et de l’Adour-Garonne.

87 Limoges, Le Palais-sur Vienne, Guéret (23)  Solic

Février 1989. Découverte d’un trafic de carburants frelatés. Depuis plusieurs années, la Société Limousine de Combustibles commercialise des produits pétroliers (gasoil, fioul) allongés notamment avec des résidus d’huiles importés de Rotterdam. Les cuves des trois dépôts de la société à Limoges, Le Palais et Guéret en contiennent plusieurs centaines de tonnes ; les analyses montrent la présence de PCB dans les carburants frelatés. Des huiles régénérées en provenance du site pollué PCB de CBL à Lillebonne-76 dans le bassin Seine-Normandie étaient incorporées à la mixture.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

24_pcb_loire-bretagne_robin-des-bois

 

Adour-Garonne

 adour-garonne_pcb_robin-des-bois

Sources presse : Aujourd’hui ; la Dépêche du Midi ; France Dimanche ; Politis, Sud-Ouest.

2 sites de production
5 sites de regroupement, de maintenance et d’élimination
25 sols ou remblais pollués
6 pillages.
= 38 sites pollués.

Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 13 nouveaux sites apparaissent sur les communes Roumazières-Loubert (Charente), Audrix (Dordogne), Escalquens et Toulouse (3 sites, Haute-Garonne), Bordeaux (2 sites), Floirac et Saint-Denis-de-Pile (Gironde), Morcenx (Landes), Villefranque (Pyrénées-Atlantiques) et Briatexte (Tarn).

Malgré les recommandations de l’ANSES en date de 2011, la Charente ne fait pas, ou plus, l’objet de restrictions de pêche. Les poissons sont donc exemptés de pollution quand bien même la décharge de Roumazières, site clandestin d’enfouissement de condensateurs aux PCB, apparait officiellement dans la liste des sites pollués. Cette décharge est en bordure du Son, affluent de la Charente.

Un accident de la route témoigne de l’insécurité des transports nationaux et internationaux des matières dangereuses, en l’espèce de déchets souillés aux PCB.

En pourcentage, le bassin Adour-Garonne est celui qui accumule le plus de nouveaux sites terrestres pollués par les PCB dans cette nouvelle édition de l’atlas de Robin des Bois.

Le bassin Adour-Garonne regroupe le bassin de la Garonne, celui de l’Adour et les côtiers charentais. Sur 20% du territoire, il couvre 2 régions en quasi-totalité (Aquitaine et Midi Pyrénées) et partiellement 13 départements (Aude, Hérault, Gard, Lozère, Cantal, Puy-de-Dôme, Creuse, Corrèze, Haute-Vienne, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres). 30% de ses 7 millions d’habitants vivent en habitat épars. Son réseau hydrographique s’étend sur 120.000 km de cours d’eau.

La contamination s’étend. De plus en plus de cours d’eau du bassin Adour-Garonne font l’objet d’arrêtés préfectoraux en raison de la contamination des poissons par les PCB. La commercialisation, la consommation ou la pêche de toutes ou certaines espèces de poissons sont restreintes dans les cours d’eau suivants :
L’Ariège, la Dordogne, la Garonne, le Gave de Pau, les Gaves Réunis, l’estuaire de la Gironde, l’Hers, l’Isle, le canal Latéral de la Garonne, le canal de Montech. Voir le tableau des restrictions de pêche pour le bassin Adour-Garonne.

En amont du bassin, les gaves se jetant dans l’Adour sont contaminés. L’usine Toyal et des décharges comme celle de Péchiney à Pierrefitte-Nestalas sont co-responsables.

 

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage

 

Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.

 

12 Campagnac  Sous Station Traction SNCF

Fuite d’huile contaminée aux PCB et d’une teneur de 670 ppm alors que le transformateur était préparé pour enlèvement.

12 Decazeville  ZI du centre – Ancienne zone industrielle de la sidérurgie

01_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

Le Bassin de Decazeville – Atlas Deffontaines

12 Onet-le-Château  Robert Bosch

Unité de fabrication d’injecteurs et bougies de préchauffage pour véhicules. Les sols sont pollués par les PCB.

12 Sebazac-Concoures  Etablissements Durand

Récupération de ferrailles et transit d’huiles usagées

12 Viviez  Umicore, ex-Vieille Montagne, ex-Union Minière

Il ne subsiste aujourd’hui qu’une activité de laminage sur ce site à la confluence du Riou Mort, du Riou Viou, du Banel et de l’Enne qui a produit du zinc pendant un siècle. Les résidus d’activités sidérurgiques et métallurgiques ont été stockés sur place à l’air libre ou en bassin fermés. La contamination des eaux souterraines issue de ces stockages est avérée en métaux (cadmium, arsenic, antimoine, chrome, cuivre, nickel, mercure, plomb, sélénium, thallium, zinc) mais aussi en trichloréthylène, hydrocarbures et en PCB.

02_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

16 Brossac

18 août 1997. Explosion d’un transformateur contenant 300 kg d’Askarel, une marque commerciale d’huile aux PCB, dans une usine agroalimentaire. Une partie s’écoule à l’extérieur.

Fiche accident ARIA n° 11549 disponible sous pdf.

16 Nersac

7 août 1995. Dans une ex-entreprise de serrurerie, des récupérateurs de métaux provoquent une fuite d’huile souillée aux PCB qui s’écoule dans le réseau pluvial.

Fiche accident ARIA n° 6787 disponible sous pdf.

+

16 Roumazières-Loubert  Décharge de Roumazières

Ancienne carrière d’argile ; une décharge d’ordures ménagères et de déchets industriels a été exploitée à partir de 1978 jusqu’en 1983 : l’exploitation a cessé après que la DRIRE ait découvert que des déchets non autorisés avaient été enfouis. La nappe est polluée par les PCB. Plusieurs milliers de condensateurs électriques à bain d’huile aux PCB ont été enfouis ici par l’intermédiaire de Bernard Paringaux déjà impliqué dans les bassins de la Somme, du Rhône et de Loire-Bretagne.

En 1983, les riverains se sont inquiétés d’un possible stockage de fûts contaminés en provenance de Seveso sur la décharge.

 

19 Egletons  AREC (Atelier de Rebobinage Electrique du Centre)

Atelier de maintenance et réparation d’appareils électriques dont des transformateurs aux PCB.

+

24 Audrix

40 l de pyralène s’écoulent d’un transformateur EDF.

Fiche accident ARIA n° 1938 disponible sous pdf.

+

31 Escalquens  Gaches Chimie

Stockage, vente et négoce de produits chimiques ainsi que transit de déchets spéciaux.

Une activité de traitement de traverses et de poteaux à la créosote a été exercée sur le site jusqu’en 1945.

31 Fenouillet

20 février 1998. Explosion d’un transformateur électrique. 200 l de PCB se répandent sur le sol.

Fiche accident ARIA n° 12224 disponible sous pdf.

31 Portet-sur-Garone  Constructions Electriques JMCEF / CRESO 

Fabricant de transformateurs. Fonderie et dépôt de pyralène. «Des fûts de pyralène y sont stockés à même le sol ».

03_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

 + 31 Toulouse  Ginestous

En octobre 2000, les pompiers interviennent dans un camp de nomades à Ginestous. Trois transformateurs qui auraient été achetés à la Régie d’Electricité de Lavaur (Tarn) ont été ouverts pour en récupérer le cuivre ; L’un d’eux s’est enflammé. Des fuites de PCB sont détectées. Seul le transformateur brûlé est retiré du site.

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

31 Toulouse  Nadal

Activité de collecte et récupération de déchets industriels, de récupération de fers et métaux de 1946 à 2009.

+

31 Toulouse  SRA Savac (ex Watco, ex Sopredis, ex Ades, ex Searmip)

Centre de transit de déchets industriels dangereux et pré traitement de liquides chargés en hydrocarbures. Le site a aussi stocké à partir de 1980 des transformateurs et condensateurs aux PCB et des fûts de PCB.

32 Auch  Site d’entreposage de transformateurs EDF dit « site de mutation »

A deux reprises en 2011, ce site soumis à une simple déclaration au titre des ICPE est vandalisé par des récupérateurs de cuivre. 19 transformateurs sont ouverts et vidés de leur huile diélectrique contaminée aux PCB en février, 11 autres le sont en avril. Auch est l’un des 237 sites de mutation d’EDF qui y stocke des transformateurs dont l’élimination réglementaire était imposée au plus tard le 31 décembre 2010.

04_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

© La Dépêche du Midi – Béatrice Dielles 

Archives Robin des Bois disponibles sous pdf.

33 – Bègles  SOBOREC (ex Société Destang)

Les activités de stockage de ferrailles et de démantèlement d’épaves à partir de 1969 sont à l’origine de la pollution des sols par les PCB.

+

33 Bordeaux  Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes Le 28 mars 2011, un bâtiment désaffecté de la Caisse d’Epargne est vandalisé. Un transformateur a été renversé au sol et vidé ; selon sa plaque constructeur, il contenait 765 kg d’Askarel à une concentration de plus de 500 ppm

Voir aussi fiche accident ARIA n° 41673 disponible sous pdf.

+

33 Bordeaux  SCI Vaillant- Aldi

Ancien site de dépôt de ferrailles exploité par la SARL SOGEREC, puis par AFM Recyclage. Un supermarché a été construit en 2008.

33 Bordeaux  SREE Société de Réparation et d’Equipement Electrique.

05_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

33 Bordeaux  Tête Noire

Ancienne installation de fabrication de vinaigre située sur les bords de la Garonne mise en liquidation en mars 1995. En 1996, un transformateur est fracturé. 300 l de pyralène s’écoulent sur le site et jusqu’à la rue. Un arrêté préfectoral prescrit alors l’excavation des terres contaminées. Elle n’a jamais été réalisée compte tenu de l’absence de trésorerie disponible. « Les contraintes sont connues du nouveau propriétaire ». « La décontamination des sols est à terminer en cas de nouvel usage ». En conséquence, Robin des Bois a jusqu’à nouvel ordre décidé de maintenir le site dans son inventaire. La fiche BASOL du site a été transférée « pour mémoire » vers la base de données BASIAS, inventaire historiques des activités industrielles et de services.

06_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

© Jules Vernacular

+

33 Floirac

Le 16 juillet 1996, un transformateur électrique explose en bordure de Garonne. « Plusieurs kilomètres de traînées irisées et quelques nappes d’huiles susceptibles de contenir des PCB dérivent avec les courants de marée ».

Fiche accident ARIA n° 13168 disponible sous pdf.

33 Libourne  SFCME – Solicoq

Fabricant de transformateurs.

 07_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

  33 Marcillac  Dépôt enfoui et suspicion de terre polluée

Le propriétaire d’un moulin découvre des fioles en verre contenant du pyralène en curant  le ruisseau. « Selon les anciens du villages, il pourrait s’agir d’un vestige de site de destruction d’anciens transformateurs dans les années 50 ».

Archives presse Robin des Bois disponibles sous pdf.

+

33 Saint-Denis-de-Pile

Le 7 septembre 2004, 150 l d’huile contaminée aux PCB sont répandus sur le sol lors du démontage d’un transformateur pour enlèvement et élimination.

Fiche accident ARIA n° 27913 disponible sous pdf.

+

40 Morcenx  Inertam

Activité de vitrification d’amiante et de déchets amiantés installée sur le site l’ancienne centrale thermique d’Arjuzanx. La centrale, construite en 1956 pour exploiter le gisement de lignite de la découverte d’Arjuzanx, a été fermée définitivement en 1992.

08_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

La centrale thermique au lignite d’Arjuzanx © Archives EDF-GDF Gilles Ehrmann

47 Andiran

18 mai 1996. Dans un moulin, la foudre éventre un transformateur contenant 315 kg d’Askarel. Fiche accident ARIA n° 8909 disponible sous pdf.

47 Fumel

15 septembre 1993. 5 l de pyralène se répandent sur le sol d’une fonderie suite à la rupture de plusieurs condensateurs.

Fiche accident ARIA n° 4770 disponible sous pdf.

47 Villeneuve-sur-Lot  Centrale pénitentiaire d’Eysses

Une activité de récupération de métaux a été exercée sur le site de 1972 à 1982 par la société Festal-Gachet qui employait des détenus pour le brûlage de moteurs et de transformateurs au pyralène.

09_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

Photo La Dépêche du Midi

64 Accous  Toyal Europe

Fabrication de poudre et de pâte d’aluminium.

64 Ossès  Transformateur EDF

23 novembre 2006. Un transformateur situé à 10 m de hauteur s’enflamme et explose. Le PCB se répand sur la chaussée et la végétation.

Fiche accident ARIA n° 32497.

+

64 Villefranque

Le 12 janvier 2011, un semi remorque bulgare qui transporte des transformateurs à destination d’Oviedo en Espagne est stationné en pleine nuit dans un refuge le long de l’autoroute A 63. Il est percuté par une voiture, l’incendie se propage à la remorque. La cargaison de 17 transformateurs contaminés aux PCB est prise dans l’incendie. Les transformateurs, en provenance des mines de sel de Kali und Saltz en Allemagne faisaient l’objet d’un transfert pour élimination en Espagne notifié dans le cadre de la convention de Bâle. Selon la notification, ils avaient été vidangés mais non dépollués et remplis d’absorbant. Les épaves des transformateurs sont consignées en attendant la fin la procédure judiciaire.

Ce type de transformateurs identiques à ceux qui étaient traités par Aprochim en Mayenne contient effectivement des absorbants souillés par les PCB et leur traitement génère beaucoup de poussières. De l’avis de Robin des Bois, l’environnement proche de cet accident est pollué par les PCB et les dioxines dans les fumées de l‘incendie et dans les eaux d’extinction.

Fiche accident ARIA n° 39828 disponible sous pdf.

65 Bagnères-de-Bigorre  Soulé « Site Egalité »

Site occupé depuis 1877 par une succession d’activités dont le traitement des métaux et la fabrication mécanique.

10_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

Sortie du personnel des Etablissements D Soulé © cparama

65 Bagnères-de-Bigorre  Soulé « Site principal »

11_pcb_adour-garonne_robin-des-bois

Etablissements D Soulé, section des tours automatiques  © cparama

65 Pierrefitte-Nestalas  Péchiney Electrometallurgie (PEM), ex-Française d’Electrometallurgie – SOFREM, ex-Ste Pyrénéenne du Silico Manganese / Usine Electrométalurgique et Traitement des Minerais.

Décharge de l’usine d’aluminium fondée en 1911, en bordure du Gave de Pau. 90.000 t de déchets ont été entassées dans les 2 décharges du site.

+

81 Briatexte  RIAL SAS

Etablissement de pelleterie et mégisserie installé en bordure du Dadou depuis 1951 ; il a été mis en liquidation judiciaire courant mars 2006. Les sols sont pollués par du white spirit, du chrome, des hydrocarbures et des PCB.

81 Montdragon   

29 novembre 2005. Un transformateur aux PCB en attente d’élimination est fracturé par des récupérateurs de métaux. Une partie de l’huile contaminée a atteint la canalisation pluviale qui se déverse dans la rivière Dadou, sous-affluent du Tarn.

Fiche accident ARIA n° 3149disponible sous pdf.

Outre-Mer

Sources presse :France Antilles.

3 sols ou remblais pollués
1 récupération non autorisée.
= 4 sites pollués.

Le bilan PCB dans les territoires insulaires d’outre-mer et en Guyane reflète moins que les autres la réalité. Ne sont pas pris en compte l’apport des équipements contaminés aux PCB en particulier les transformateurs EDF en haut de poteaux à la toxicité diffuse ou localisée des déchets post-catastrophes naturelles. Les stockages de transit des transformateurs et condensateurs en attente d’expédition vers le continent pour retraitement sont eux aussi exposés aux aléas météorologiques. Les temps d’attente peuvent être longs ou interminables pour certains territoires comme l’île de la Réunion. L’indisponibilité de navires marchands appropriés et la multiplicité des ports de transit dans le cadre de la Convention de Bâle entravent l’évacuation des déchets PCB.

Il n’y a pas de nouveau site inventorié dans cette nouvelle édition de l’atlas.

site de production
site de regroupement, de maintenance et d’élimination
sols ou remblais pollués
pillage
Les fiches de la base de données BASOL du Ministère de l’Ecologie sur les sites et sols avérés pollués aux PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches BASIAS sur les anciennes activités industrielles impliquant les PCB sont directement accessibles en cliquant sur le nom du site. 
Les fiches ARIA du BARPI (Bureau d’Analyse des risques et Pollutions Industriels) sur les évènements PCB sont accessible en cliquant sur le lien ARIA.
  Les archives Robin des Bois sont disponibles en cliquant sur le lien du document ou bien elles sont résumées.
971 Baie-Mahault  EDF centrale de Jarry sud
971 Baie-Mahault  Caribéenne de recyclage
Activité de stockage et de récupération de déchets métalliques.
  971 Les Abymes
En octobre 2007, un transformateur est vidangé par un récupérateur de cuivre dans les locaux de la CCI.  Il était en attente de transfert en métropole pour traitement avec un deuxième appareil. L’épave du transformateur et les terres polluées ont été traités en métropole.
Fiche accident ARIA et presse archives Robin des Bois disponibles sous pdf.
974 Saint-Paul  Sucrerie-distillerie de Savannah
Directeur de la publication : Jacky Bonnemains.
Rédaction : Jacky Bonnemains, Christine Bossard.
Documentation : Christine Bossard, Charlotte Nithart, Elodie Crépeau, Miriam Potter.
Cartographie : Christine Bossard.

Robin des Bois
Association de protection de l’Homme et de l’environnement
14 rue de l’Atlas 75019 PARIS
Tel : 01.48.04.09.36 / Fax : 01.48.04.56.41
www.robindesbois.org
contact@robindesbois.org

Imprimer cet article Imprimer cet article