Alerte au parc zoologique CERZA à Hermival-les-Vaux, près de Lisieux, Calvados

30 juil. 2018

Le bocage normand et 1500 animaux captifs sont sous la menace imminente des vapeurs toxiques de créosote.

Plus de 500 poteaux créosotés sont sur le point d’être plantés pour faire une nouvelle clôture. La toxicité de la créosote vient d’être lourdement confirmée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail  (ANSES) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD).

Robin des Bois demande à la direction du zoo CERZA de suspendre les travaux, de retirer de son enceinte les fardeaux de bois créosotés posés sur la prairie en cours de défrichage et de les remplacer par des matériaux sains non-susceptibles de polluer l’environnement et de nuire à la santé des animaux, du personnel et des visiteurs.

Sur son site internet, la direction du zoo met en valeur les « Initiatives écologiques CERZA » et sa « volonté toujours plus grande » de limiter son impact sur l’environnement. En renonçant à ces matériaux nocifs par inhalation (vapeurs toxiques et irritantes pour les yeux et les voies respiratoires), par contact cutané (irritation de la peau, dermite phototoxique en cas de contacts répétés) et probablement cancérogènes, le parc zoologique CERZA évitera d’exposer les animaux à de nouveaux risques sanitaires.

Photo DR

 

Imprimer cet article Imprimer cet article