"C'est pas parce que le glyphosate est sorti en 1972 comme "Qui saura" de Mike Brant qu'on doit encore se le farcir jusqu'en 2022 !"

Ruthénium 106

23 nov. 2017

Ruthénium 106

L’origine de la récente bouffée de ruthénium 106 au dessus de l’Europe n’est pas encore identifiée. Robin des Bois ne privilégie aucune hypothèse mais tient à rappeler son dossier de juin 2011 « Les déchets dans l’espace » – chapitre Le boomerang radioactif, p. 44 – et son dossier « Les retombées du Cosmos 954 » publié en janvier 2015. L’industrie spatiale et les satellites peuvent-ils dès l’abord être exclus ?

Lire la suite

Taser pour les soles – n°3

20 nov. 2017

Taser pour les soles – n°3

La pêche électrique, vieux fantasme des pilleurs de poissons, des chasseurs de baleines et du régime nazi (1) revient au goût du jour en Europe.
La pêche et l’électricité flirtent depuis longtemps en Europe. Le premier hameçon électrique a été mis à l’honneur en 1880 à la foire exposition de Berlin.
En 1997, l’Union Européenne autorisait encore l’usage de l’électricité au large du Danemark pour tuer les thons et les requins.
En 1998, l’UE se décide enfin à interdire dans toutes les eaux maritimes des Etats-membres « la capture d’organismes marins au moyen d’explosifs, de poisons, de substances soporifiques et de courant électrique ».

Lire la suite

Prenez la défense des éléphants !

9 nov. 2017

Prenez la défense des éléphants !

Consultation de la Commission européenne sur le commerce de l’ivoire dans et à partir de l’Union Européenne

La Commission européenne organise une consultation des citoyens et de toutes les parties prenantes sur le commerce de l’ivoire dans et à partir de l’Union Européenne. Les réponses sont censées contribuer à l’élaboration d’une nouvelle stratégie européenne. Toutes les parties prenantes sont appelées à s’exprimer y compris les antiquaires, les commissaires priseurs, les salles de vente aux enchères et tous ceux qui ont un intérêt financier et professionnel dans le commerce national et international de l’ivoire ou d’ouvrages en contenant.

Lire la suite

Lancement par le chantier naval de Robin des Bois du A la Casse n°49

26 oct. 2017

– Alerte sur les remorquages consciemment téméraires de plates-formes offshore et de navires réformés depuis l’Europe du Nord jusqu’en Turquie. Le cas des deux  Maersk coulés au large de la Bretagne est disséqué. Courrier à ce sujet aux autorités concernées dont les deux préfets maritimes de la façade française de l’Atlantique.

– La fin du Shen Neng 1. En 2010, il a pollué et dégradé la Grande barrière de corail au large du Queensland, Australie, pour gagner 2 milles sur un trajet retour vers la Chine de 4500 milles.

Lire la suite

Adhérez !

25 oct. 2017

Ils veulent couper les arbres, abîmer les paysages, industrialiser la mer, ressusciter le nucléaire. Ils comptent sur les porte-conteneurs et les Monstres des Mers. Ils veulent votre bonheur sur des sites pollués et faire de vous de bons consommateurs tracés et linkés. Ils échangent de l’huile de palme et des orangs-outans morts contre des Rafale. Ils apprécient la violence des corridas.

Ils ont besoin de modérateurs et de contrepoids

Le mot de passe, c’est Robin des Bois

Lire la suite

Maersk pris au piège de la radioactivité

24 oct. 2017

Maersk pris au piège de la radioactivité

Conformément au communiqué de Robin des Bois du 16 juin 2017 et aux nombreux signalements antérieurs dans son trimestriel « A la Casse », la Cour Suprême du Bangladesh vient d’interdire le démantèlement du North Sea Producer, un ex FPSO (Floating Production Storage Offloading), c’est à dire une usine flottante utilisée pour épurer et stocker le pétrole brut extrait par les plates-formes offshore.

Lire la suite

Non aux bombes

6 oct. 2017

Non aux bombes

Prix Nobel de la Paix 2017.

Rappel du communiqué du 14 juillet 2017 intitulé « Le 14 juillet 2017 est nucléaire » en raison de la présence simultanée des présidents des Etats-Unis et de la France à Paris.

Malheureusement, la France et les Etats-Unis ont publié un communiqué commun dénonçant le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires comme une nuisance et une menace pour la paix mondiale.(1)

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté le 7 juillet 2017 sous la tutelle des Nations-Unies par 122 pays. Il s’inspire de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques initiée par la France. Il est complémentaire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et du Traité sur l’interdiction des essais nucléaires. Dans son préambule, il évoque à la fois les conséquences catastrophiques de l’usage des munitions nucléaires et celles des détonations accidentelles.

Lire la suite

EPR : complètement barré!

6 oct. 2017

Hier en réunion HCTISN (Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire), l’ASN et AREVA ont annoncé qu’il y avait à ce jour 95 anomalies métallurgiques relevées sur des composants de l’EPR Flamanville forgés au Creusot dont un générateur de vapeur. le chiffre peut encore évoluer. L’ASN étudie leurs effets cumulatifs sur le fonctionnement potentiel du plus gros réacteur jamais construit en France.

Cet inventaire résulte de l’épluchage en cours par 150 personnes des dossiers d’archives barrés ou non barrés retrouvés dans les armoires des forges du Creusot. La double barre sur la première page des dossiers était un code interne suggérant que la pièce livrée n’était pas entièrement conforme aux exigences réglementaires ou normatives ou aux spécifications du client. Des anomalies sont désormais retrouvées dans des dossiers non barrés.

Lire la suite

Préserver 893 enfants et 17 ouvriers

5 oct. 2017

A Montreuil, Seine-Saint-Denis, l’école élémentaire Jules Ferry (I et II) héberge 562 enfants âgés de 6 à 11 ans. Sa création est antérieure à celle de l’usine.

Dans une erreur manifeste d’aménagement urbain, l’usine s’est installée à partir des années 70 à 50 m de l’école. Aujourd’hui, l’usine est vétuste et confrontée à des difficultés financières insurmontables. La SNEM (Société Nouvelle d’Eugénisation des Métaux) met en œuvre des produits toxiques exposant ses salariés à des risques sanitaires aigus ou chroniques. La SNEM assure la finition de pièces métalliques pour l’industrie aéronautique. Son principal donneur d’ordres serait Airbus. Il est étonnant qu’un groupe aéronautique européen ait recours à un façonnier sans lui donner les moyens de travailler dans des conditions et des locaux appropriés. La SNEM, pour perdurer, doit être transférée dans une zone industrielle et dans des ateliers modernes.

Lire la suite

Moxquitue n°2

21 sept. 2017

Moxquitue n°2

Mise à jour du communiqué : Le Pacific Egret est arrivé au Japon le 21 septembre 2017

Communiqué du 30 août 2017
Dans quelques jours, sauf accident, le Pacific Egret va entrer dans la zone d’influence des missiles nord-coréens. Le Pacific Egret transporte 8 tonnes de MOX, le combustible nucléaire fait en France contenant 8 à 10% de plutonium. Cette bombe civile a quitté le port de Cherbourg le 5 juillet 2017.

Après avoir descendu l’Océan Atlantique, passé au large de l’Afrique du Sud, traversé l’Océan Indien et l’Océan Pacifique, elle est attendue dans le petit port privé de la centrale nucléaire japonaise de Takahama, face à la Corée du Nord.

Lire la suite

Bulletin « A la Trace » n°17

21 sept. 2017

Bulletin « A la Trace » n°17

Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
764 événements du 1er avril au 30 juin 2017, publié le 31 juillet 2017
128 pages illustrées
4,4 Mo

Ormeaux, strombes, bénitiers et conques (p. 4)
Toujours un trafic soutenu et massif entre l’Afrique du Sud et la Chine. Une morgue et des fausses cargaisons de granulés de plastique témoignent de la créativité et du culot de la filière de contrebande. Les sanctions pénales et financières sont fortes. La valeur des saisies dépasse le million d’US$. Les chiens renifleurs sont sur le coup.

Lire la suite

Sous l’empire de l’EPR

20 sept. 2017

Séance folle hier au Conseil Supérieur de la Prévention des Risques Technologiques (CSPRT) devenu pendant quelques heures le conseil de promotion des risques technologiques.

Pendant cinq heures, les organismes de contrôle de la filière nucléaire – ASN et IRSN* -, les fabricants et exploitants – AREVA et EDF-, les experts du Groupe permanent pour les équipements sous pression nucléaires (GPESPN), de la sous-commission permanente appareils à pression et certains membres du Conseil ont minimisé les risques de rupture brutale de la cuve du réacteur EPR de Flamanville en Normandie dus au surplus de carbone dans l’acier des calottes supérieures et inférieures**.

Lire la suite

Irma la Dure

15 sept. 2017

En septembre 1995, après le passage de l’ouragan Luis ressenti par les occupants des îles Saint-Martin et Saint-Barthélemy comme un « bombardement », l’état de catastrophe naturelle, le réflexe pavlovien de tous les gouvernements français, avait été dans les jours qui suivent décrété.

22 ans plus tard, Irma est une catastrophe réglementaire. Les habitats collectifs et les complexes touristiques construits à la hâte après Luis n’ont pas tenu compte des normes anticycloniques et de la culture architecturale ancestrale encore visible ici ou là sur les deux îles. La loi littoral ou la règle des 50 pas géométriques interdisant toute construction ou cabanisation à moins de 100 ou 80 m du trait de côte n’ont pas été appliquées.

Lire la suite

L’instruction omertante

6 sept. 2017

Hier en fin de séance a été présentée aux membres du CSPRT (Conseil Supérieur de la Prévention des Risques Technologiques*) une instruction qui devrait être soumise dans les plus brefs délais à la signature du ministre de l’écologie et du ministre de l’intérieur et qui ne paraîtra pas au Journal Officiel.

Cette instruction qui prétend tirer les leçons de l’attentat du 26 juin 2015 sur le site Air Products de Saint-Quentin-Fallavier et des « incendies criminels » survenus le 14 juillet 2015 sur deux cuves d’hydrocarbures de la raffinerie Lyondell Basell à Berre l’Etang, restreint considérablement l’accès du public, des journalistes, des avocats et des associations aux informations sur les risques des usines stockant ou mettant en œuvre des substances dangereuses.

Lire la suite

Le MSC Meraviglia ou le pourisme de masse

31 mai 2017

V2

« S’il y avait une première folie à penser qu’une création de l’être humain était inaccessible à toute forme de destruction, il y en avait une seconde a en être persuadé au point de ne même pas prévoir une solution de secours en cas de catastrophe. », Pierre Bayard. « Le Titanic fera naufrage », Editions de Minuit, octobre 2016.

Les méga paquebots comme le MSC Meraviglia sont les cauchemars des préfets maritimes et des sauveteurs en mer. 7 à 8000 personnes à évacuer en cas de collision, d’incendie, d’attentat ou de naufrage en haute mer et de nuit, c’est une mission impossible. Les armateurs n’osent même pas répéter l’exercice dans une baie abritée et ensoleillée. En juillet et en septembre 2016, 2 exercices d’évacuation réservés aux membres d’équipage à bord du Norwegian Breakaway et du Harmony of the Seas se sont soldés par les chutes brutales des canots de sauvetage. Bilan total : 2 morts et 7 blessés.

Lire la suite

Rappel : L’horizon et les plages du D-Day menacés par une zone industrielle

18 nov. 2016

Rappel : L’horizon et les plages du D-Day menacés par une zone industrielle

Rappel du communiqué du 4 juin 2014

La zone industrielle maritime occupera 50 km2 et sera hérissée par 75 monstres d’acier et de matériaux composites non recyclables de 150 m d’envergure. Ils culmineront à 180 m au dessus de la mer. Les fonds marins seront percés par les pieux de fondation. Les sédiments marins seront occupés par un fouillis de câbles électriques. Chaque machine pèsera au minimum 1500 tonnes. Aucune éolienne de ce type et de cette puissance, 6 Mw, n’a prouvé en condition réelle sa capacité de résistance et de productivité.

Lire la suite

Non à la décharge sous-marine du Machu (50 millions de tonnes) dans la baie de Seine !

17 nov. 2016

Avis de Robin des Bois sur l’enquête publique concernant l’opération de dragage d’entretien du chenal de navigation et des installations portuaires de l’estuaire aval et immersion des sédiments sur les sites aquatiques du Machu dans la baie de Seine.

Robin des Bois souhaite que l’avis du Commissaire-Enquêteur sur le dragage d’entretien du chenal de navigation et des installations portuaires de l’estuaire aval suivi de l’immersion des sédiments pollués sur les sites aquatiques du Machu soit négatif pour les raisons suivantes :
– La nécessité invoquée de draguer le chenal de la Seine pour les besoins, qui ne font d’ailleurs pas l’objet d’une analyse fine et prospective, d’un port intérieur ne doit pas fatalement nuire au secteur oriental de la baie de Seine, à la baie de Seine, à la Manche et à la Mer du Nord.

Lire la suite

Linkysition

7 sept. 2016

Vous n’êtes pas un bon citoyen
Si vous refusez la pose du Linky, ça commence par un courrier intimidant avec un rappel de ce que nul n’ignore, sauf vous. Votre compteur n’est pas le vôtre, c’est la propriété des « Collectivités Territoriales » ou des « Syndicats Départementaux d’Énergie », des appellations abstraites qui cherchent à vous désorienter et à vous convaincre de votre impuissance à trouver la bonne porte et le bon guichet. Vous êtes au fond du labyrinthe et il ne faut pas compter sur EDF et sur sa nouvelle filiale ENEDIS (ex-ERDF) pour vous servir d’Ariane. Vous êtes seul et soupçonné dès la ligne de départ d’une usurpation de propriété. Et qui plus est, vous êtes sur le point de trahir un engagement fondamental du vivre ensemble et de votre fonction citoyenne, celui de laisser à jamais le libre accès au compteur électrique de votre foyer.

Lire la suite