Le mondial de la démolition des navires n°51

17 mai 2018

Le mondial de la démolition des navires n°51

Un calme presque plat pour le début de l’année mais quand même 222 navires partis à la casse, soit un convoi de 34 km de long. Les pétroliers sont en tête. Ils partent de plus en plus jeunes à la casse surtout les double-coques. L’Amba Bhavanee démoli à Alang avait 15 ans.

En tonnage, le Bangladesh rafle la mise avec l’échouage des pétroliers provisoirement interdits au Pakistan. La Chine reste hors jeu.

27% des navires démolis appartenaient à des armateurs européens ou de l’AELE.
Sur 222 navires, 6% seulement ont été démolis en Europe.

Lire la suite

Séminaire sur les navires abandonnés et les épaves maritimes

17 mai 2018

27-29 mars 2018
Abidjan, Côte d’Ivoire
Présentations du séminaire organisé par l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) et l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI)

Lire la suite

Des décharges les pieds dans l’eau

9 mai 2018

Des décharges les pieds dans l’eau

La plus spectaculaire est la décharge de Dollemard sur le territoire de la ville du Havre. De 1962 à 2001, entre 200.000 et 400.000 tonnes de déchets divers ont été déversées depuis les hautes falaises et ont atterri sur les basses falaises formées d’éboulis et de glissements naturels, aggravés par le poids et la dimension de certains déchets, comme les blocs de béton ou les transformateurs électriques. En 1998, un glissement majeur et inopiné de la basse falaise a déplacé 50.000 m3 de matrices terreuses contenant des déchets sur une longueur de 200 m et 50 m de large.

Lire la suite

Centrale nucléaire flottante

4 mai 2018

Centrale nucléaire flottante

Transfert de la centrale nucléaire flottante Akademik Lomonosov à Mourmansk depuis Saint-Pétersbourg. Robin des Bois a été le premier à s’en inquiéter (Des centrales nucléaires flottantes à travers le monde, 10 sept. 2010) et s’en inquiètera encore.

Lire la suite

Décharge sauvage en Ile-de-France

4 mai 2018

Décharge sauvage en Ile-de-France

Bande son d’une interview de Robin des Bois sur France Info et courrier aux Maires de Triel-Sur-Seine, de Carrières-sous-Poissy et de Chanteloup-les-Vignes.

Lire la suite

Adhérez !

4 mai 2018

Ils veulent couper les arbres, abîmer les paysages, industrialiser la mer, ressusciter le nucléaire. Ils comptent sur les porte-conteneurs et les Monstres des Mers. Ils veulent votre bonheur sur des sites pollués et faire de vous de bons consommateurs tracés et linkés. Ils échangent de l’huile de palme et des orangs-outans morts contre des Rafale. Ils apprécient la violence des corridas.

Ils ont besoin de modérateurs et de contrepoids

Le mot de passe, c’est Robin des Bois

Lire la suite

L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants

20 avril 2018

L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants

Intervention de Robin des Bois sur France24 le 20 avril 2018

Lire la suite

Les traverses insoutenables de la SNCF

12 avril 2018

Les traverses insoutenables de la SNCF

Mise à jour du 23 avril 2018 : l’ANSES publie un communiqué restreignant l’usage des produits à base de créosote (pdf)

Les traverses sous rail sont les garantes de la sécurité ferroviaire. Elles sont imprégnées de créosote depuis la décennie 1880-1890. La créosote protège les traverses en bois de l’attaque des champignons, des insectes, des bactéries et de l’humidité.

La créosote est un produit biocide dérivé des huiles de charbon. Elle contient des hydrocarbures cancérogènes. Le plus dangereux est le benzopyrène. Les effets les plus connus de l’exposition prolongée aux odeurs et aux vapeurs de créosote sont l’irritation de la peau et des yeux, les vertiges, les nausées, les migraines, les dépressions et les insomnies.

Lire la suite

La bataille du Rio Tagus n’est pas perdue

9 avril 2018

Conformément à des informations parvenues à Robin des Bois en provenance d’une source proche du port de Sète, le remorqueur Paris battant pavillon espagnol est arrivé dans le port de Sète le jeudi 5 avril à 18h36 en vue de remorquer le Rio Tagus à Vinaros, entre Barcelone et Valence.
Lire la suite

Au revoir Deborah

26 mars 2018

Au revoir Deborah

L’étrave du chalutier belge porte les traces de l’éperonnage dont il est responsable. Deborah a coupé comme un couteau le flanc gauche du Hav Britannica. Les 4 panneaux de cales sont partis à la dérive, plusieurs tonnes de carburant aussi.

Lire la suite

Les déchets de l’« Amoco Cadiz » et « autres » comme si vous y étiez

14 mars 2018

Les déchets de l’« Amoco Cadiz » et « autres » comme si vous y étiez

L’inventaire consolidé des sites de déchets de marées noires a été réalisé grâce à l’obstination de Robin des Bois. Certains élus locaux qui ne sont plus aux affaires ont parfois parlé de harcèlement. La saisine du BRGM – Bureau de Recherches Géologiques et Minières – par le ministre d’Etat Jean-Louis Borloo en 2009 a fait notamment suite à plusieurs plaintes déposées par Robin des Bois en 2007 pour abandon de déchets dangereux auprès des procureurs de Morlaix, de Brest, de Guingamp, de Saint-Brieuc, de Quimper. Ces plaintes ont été classées sans suite « pour infractions insuffisamment caractérisées ». Elles ont cependant fait l’objet d’enquêtes préliminaires notamment pour les déchets du Torrey Canyon dans les Côtes d’Armor et les procès verbaux ont contribué à l’élaboration de l’inventaire.

Lire la suite

Le vent l’emportera

13 mars 2018

Depuis 7 ans, un vent de folie souffle sur les côtes de l’Atlantique et de la Manche. La mer est vendue à la découpe comme un quartier de bœuf et les industriels français et européens alléchés par l’aubaine et adeptes du gigantisme ont répondu à des appels d’offres mirifiques.

Lire la suite

« A la Trace » n°19, le bulletin de la défaunation

26 févr. 2018

« A la Trace » n°19, le bulletin de la défaunation
Lire la suite

Déchets de Lactalis – n°2

19 févr. 2018

Mise à jour du communiqué du 6 février 2018

Alors que Lactalis sur son site Internet ou oralement continue à conseiller aux détenteurs de lait infantile en poudre potentiellement contaminé par des salmonelles de jeter les boîtes de lait ou de s’en débarrasser, le Ministère de l’Agriculture a rédigé une note de service d’application immédiate sur les modes réglementaires d’élimination.

Lire la suite

A la Casse n°50, du 1er octobre au 31 décembre 2017

15 févr. 2018

A la Casse n°50, du 1er octobre au 31 décembre 2017

« A la Casse » n°50, bulletin trimestriel sur la démolition des navires
Octobre à décembre 2017 – 99 pages
pdf – 17,9 Mo

– Depuis le n°1 (janvier 2006), « A la Casse » a accompagné 10.026 navires en fin de vie, soit un convoi de 1715 km de long, un tonnage de 87 millions de tonnes de métaux, environ 2 millions de tonnes de déchets et un marché de 33 milliards d’US$. L’Europe en a démoli 219.

– Alerte sur les remorquages à risques. Le Puma (ex-Marechiaro, ex-Mira A, ex-Comenda, ex-Salvigour, ex-Yorkshireman) va-t-il devenir le nouveau Lyubov Orlova ?

Lire la suite

L’Amoco Cadiz reprend la mer

9 févr. 2018

La région Bretagne exporte 20.000 t de déchets de l’Amoco Cadiz. Le Peak Bordeaux est à quai à Brest en train de charger en vrac 3200 t de ces déchets provenant de l’excavation d’un polder portuaire qui doit être reconverti en terminal dédié aux énergies marines renouvelables (EMR). Selon l’appel d’offres « Projet de développement du Port de Brest – 2016» : « un quart des sondages réalisés présente au moins une concentration supérieure aux valeurs seuils d’acceptation en ISDI* fixées par l’arrêté du 12/12/2014. Deux types d’impacts se distinguent :
– la zone à l’Est du CEDRE impactée principalement en huiles minérales mais également en HAP**, BTEX*** et PCB****. Cet impact semble lié à la présence supposée de résidus plus ou moins chaulés de la marée noire liée au naufrage de l’Amoco Cadiz en 1978 ;
– des impacts ponctuels dont l’origine, non identifiée, est vraisemblablement liée à l’hétérogénéité des remblais et des dépôts qui ont été réalisés sur le polder.»

Lire la suite

Quand la décrue viendra

6 févr. 2018

Les crues modernes sont des sources de pollutions et de déferlement de déchets. C’est au moment de la décrue que les contaminations notamment par hydrocarbures seront mises au jour et que les déchets seront déstockés des caves, des habitations, des sols et sous-sols commerciaux et industriels. Une inondation produit l’équivalent de 3 à 15 années de déchets de routine.

Il convient donc dès maintenant que les communes, communautés de communes et syndicats de traitement des déchets s’organisent pour trier sommairement et traiter le flux exceptionnel de déchets à venir.

Lire la suite

Pêche électrique

16 janv. 2018

Le Parlement européen vote pour l’interdiction du taser pour les soles. La décision finale, après concertation entre la Commission, les États-membres et le Parlement, est à venir.

Sur le même sujet:
Réponse du groupe Casino au courrier de Robin des Bois concernant la pêche électrique.

Taser pour les soles n°1, 14 juin 2012
Taser pour les soles n°2, 18 mars 2014
Taser pour les soles n°3, 20 novembre 2017

Lire la suite

Le brise-glace qui fait froid dans le dos

10 janv. 2018

Le brise-glace qui fait froid dans le dos

Jusqu’alors, la compagnie Ponant, désormais propriété de la famille Pinault, se tenait à l’écart des excès de ses concurrents. Avec son projet de brise-glace des deux pôles et de pollueur des banquises livrable en 2021, elle y entre de plain-pied.

Lire la suite

Le cartel atomique sur la défensive

7 déc. 2017

Le cartel atomique sur la défensive

Communiqué et cartographie à l’occasion de la remise du Prix Nobel de la Paix 2017, dimanche 10 décembre, à Madame Setsuko Thurlow, survivante du bombardement atomique d’Hiroshima et à Mme Beatrice Fihn, directrice exécutive de l’ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons).

A ce jour, 127 pays ont adopté ou signé le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Aucun pays détenteur du feu nucléaire n’a participé aux négociations. Le Japon n’a pas pris part au vote.

Lire la suite

Rappel : L’horizon et les plages du D-Day menacés par une zone industrielle

18 nov. 2016

Rappel : L’horizon et les plages du D-Day menacés par une zone industrielle

Rappel du communiqué du 4 juin 2014

La zone industrielle maritime occupera 50 km2 et sera hérissée par 75 monstres d’acier et de matériaux composites non recyclables de 150 m d’envergure. Ils culmineront à 180 m au dessus de la mer. Les fonds marins seront percés par les pieux de fondation. Les sédiments marins seront occupés par un fouillis de câbles électriques. Chaque machine pèsera au minimum 1500 tonnes. Aucune éolienne de ce type et de cette puissance, 6 Mw, n’a prouvé en condition réelle sa capacité de résistance et de productivité.

Lire la suite

Linkysition

7 sept. 2016

Vous n’êtes pas un bon citoyen
Si vous refusez la pose du Linky, ça commence par un courrier intimidant avec un rappel de ce que nul n’ignore, sauf vous. Votre compteur n’est pas le vôtre, c’est la propriété des « Collectivités Territoriales » ou des « Syndicats Départementaux d’Énergie », des appellations abstraites qui cherchent à vous désorienter et à vous convaincre de votre impuissance à trouver la bonne porte et le bon guichet. Vous êtes au fond du labyrinthe et il ne faut pas compter sur EDF et sur sa nouvelle filiale ENEDIS (ex-ERDF) pour vous servir d’Ariane. Vous êtes seul et soupçonné dès la ligne de départ d’une usurpation de propriété. Et qui plus est, vous êtes sur le point de trahir un engagement fondamental du vivre ensemble et de votre fonction citoyenne, celui de laisser à jamais le libre accès au compteur électrique de votre foyer.

Lire la suite